aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Trois questions à Philippe Marbach et Chloë Marchand, créateurs d'Etutaf, plateforme pour jobs étudiants

26/02/2013 | A peine sortis de leurs études, Philippe Marbach et Chloë Marchand ont lancé "Etutaf" où entreprises et étudiants pourront échanger annonces et curriculum vitae.

Philippe Marbach et Chloë Marchand, aux commandes d'Etutaf.

Lancé le 3 septembre 2012, le site "Etutaf" met en relation étudiants et entreprises de la CUB. Ses deux têtes pensantes, Philippe Marbach et Chloë Marchand, fraichement diplômés, savent en effet la nécessité qu'une telle plateforme d'échanges internet existe. Privilégiant les nouveaux médias et surtout les réseaux sociaux, ils occupent les terrains de jeux préférés des étudiants nourris aux biberons par la nouvelle technologie, se servant de Facebook ou Twitter pour relayer les annonces proposées par les entreprises. En trois réponses, ils présentent les services et objectifs du site.

@qui! : Qu'est-ce qui a motivé la création du site "Etutaf" ?
Philippe Marbach :
En même temps que mes cours, je travaillais à la Fnac qui m'a demandé, un jour, si je ne connaissais pas des étudiants disponibles pour distribuer des flyers dans la rue, dans l'heure. J'ai consulté mon répertoire téléphonique et j'ai fait circuler l'information sur Facebook : inscrit dans un groupe de ma fac, je leur ai proposé, en me disant "ceux sont des étudiants, ils ont besoin de travailler". Cinq personnes m'ont répondu directement. De là, je me suis demandé pourquoi ne pas mettre toutes les informations concernant des jobs, alternances, stages sur Facebook, à disposition des étudiants vu qu'ils y sont toujours connectés. J'ai commencé à réfléchir, mais je savais que tout seul, j'en étais incapable, donc je suis allé trouver Chloë.
Chloë Marchand : Je venais de l'école Tunon International où j'ai fait une troisième année spécialisée en relations publiques, communication, relations presse. Durant l'été 2011, on a commencé à réfléchir, seuls, sur le pourquoi, le comment. Après, on a eu la chance que mon ami travaille à l'IMA de Bordeaux où Yvon Crance, directeur d'AACORE, est professeur et qu'il nous mette en relation.
P.M. : Ce que nous a proposé l'association nous a beaucoup plu parce qu'on s'est rendu compte que seuls, on n'y arriverait pas. Ils nous ont accompagnés et on a donc réussi à ouvrir le site, en septembre 2012.
C.M. : Depuis janvier, on a davantage d'annonces de la part des entreprises, on se dit qu'on est en train de se faire connaître par les entreprises. On a eu une campagne d'affiches à Copyfac, on va avoir des affiches et des flyers bientôt que l'on souhaite distribuer aux écoles et aux étudiants.

@qui! : Comment présenteriez-vous votre site ?
Philippe Marbach :
C'est un site de mise en relation entre étudiants et entreprises pour trouver jobs étudiants, alternances, contrats professionnels, stages, missions ponctuelles et plus spécifiques. L'intérêt de notre site : il est gratuit pour les Et on y fournit trois services.
Chloë Marchand : Un service Etutaf pour tout ce qui va être jobs étudiants : l'entreprise s'inscrit et poste son annonce gratuitement, qui va être croisée avec les profils d'étudiants déjà inscrits et positionnés sur un certain type de travail. On a aussi une division "stage", qui va fonctionner aux CV : l'entreprise va poster son annonce gratuitement, et ce seront les étudiants qui auront les bonnes compétences qui vont recevoir l'information.
Un second service, pour les étudiants auto-entrepreneurs ou inscrits à la Maison des artistes, qui vont être avancés dans leur cursus et qui vont être capables de faire des missions plus spécifiques dans leurs domaines d'étude. Un étudiant en graphisme va pouvoir être appelé pour refaire la carte d'un restaurant, un logo etc. Sous ce statut, il peut gagner un peu d'argent, en faisant quelque chose qui l'intéresse, et ajouter des choses à son CV.
P.M. : Le troisième service, c'est l'alternance. On met en relation des entreprises avec des étudiants, on les apporte à des écoles. Trouver une entreprise, trouver un étudiant pour faire une alternance, c'est facile, on le voit avec le site. Nous, on peut organiser des rencontres dans nos bureaux, à la mission locale ou dans l'établissement que l'on va rattacher à l'entreprise ; ou on peut faire des partenariats avec des établissements de formation qui recherchent eux-mêmes des entreprises.

@qui! : Est-ce que vous avez des objectifs, des envies d'évolution ?
Chloë Marchand : Pour l'instant, on veut se roder sur ces services-là. Après, on n'est pas des commerciaux et on aimerait avoir quelqu'un avec nous, plus tard, quand on aura les moyens pour.
Philippe Marbach : On aimerait aussi faire une application pour mobile, mais pas pour tout de suite. De même, actuellement, on cible la CUB et on aimerait se développer sur la région, et pourquoi pas au niveau national. Ce qu'on fait déjà au niveau de notre site internet, c'est le côté interactif et réseaux sociaux : l'étudiant nous donne son adresse Facebook, qui n'est jamais renseigné à qui que ce soit, où il va recevoir l'annonce qui le concerne, ainsi que sur son compte Etutaf.
C.M. : On met vraiment l'accent sur le lien permanent avec les réseaux sociaux, et la mise en relation concrète entre étudiants et entreprises, sans annonces obsolètes. Pour l'instant, on ne fait pas encore dans la quantité, mais on sait que nous faisons dans la qualité.
P.M. : On peut aussi faire dans l'intérim. On a un partenariat avec IBO (Inseec Business Office) qui nous permet, si une entreprise a un besoin ponctuel de personnes pour un inventaire par exemple, on les lui trouve et il aura juste à payer une facture, sans s'occuper des contrats etc.

Site : http://www.etutaf.com/ - Comptes Facebook : Profil et Page - Compte Twitter.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Aqui.fr - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
608
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !