aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Trouver la bonne intelligence à travers l'exemple de Bordeaux, ville numérique

15/10/2015 | Le Forum, centre d'innovation sociétale, a organisé mardi à l'Université de Bordeaux Montaigne, un premier workshop Smack sur le concept de Smart City.

La Smart city était le thème mardi d'un premier Workshop smack réunissant des chercheurs de plusieurs disciplines

La Smart city est au cœur des débats. Mais qu'en sait-on au juste ? Au confluent de la ville durable et de la ville intelligente, elle peut apparaître comme un slogan, parfois utilisé de manière abusive. Les projets et les discours prolifèrent sans réellement de vision partagée. Mardi, au cours d'un workshop organisé sur ce thème à l'université de Bordeaux, des chercheurs de plusieurs disciplines ont confronté leurs points de vue et partagé leurs connaissances pour tenter d'appréhender les enjeux en matière de développement durable, de gouvernance participative, de développement humain.

La transformation urbaine de la métropole Bordelaise, notamment depuis l'avènement du numérique, a fait de la ville centre une pionnière de l'innovation. En témoignent les QR codes ou étiquettes communicantes installées un peu partout, le WI-FI gratuit dans le centre-ville et sur les quais. Bordeaux a été labellisé "territoire leader du mobile sans contact » en 2011. Résultat, aujourd'hui les  Bordelais peuvent régler le stationnement pour leur voiture, des achats chez les commerçants de l'hyper-centre, mais aussi louer le vélo de la métropole avec un smartphone équipé de  la technologie NFC, "dite sans contact" Comme l'a souligné, Mark Deakin, professeur à l université d'Edimbourg, Bordeaux est considérée comme une smart city européenne avec de réelles performances. Mais qu'entend t-on par Smart city. Que sait on au juste ? Au confluent de la ville durable et de la ville intelligente, elle peut apparaître comme un slogan, parfois utilisée de manière abusive. Aujourd'hui, il semble avoir plus de questions que de réponses. 
Pourtant, au cours du Workshop organisé par le Forum, centre d'innovation sociétale, plusieurs chercheurs, de différentes disciplines, travaillant sur le sujet ont confronté leurs points de vue avec pour objectif un enrichissement mutuel des connaissances sur la Smart city. La définition la plus consensuelle semble être la suivante, malgré la complexité de ce qui court derrière ce terme.  Une smart city c'est une ville qui suit un développement urbain capable de répondre aux besoins de ses habitants, en matière de développement durable, de gouvernance participative, d'intégration des nouvelles technologies de l'information et la communication (NTIC). Il s'agit d'utiliser le numérique au service des citoyens. Le sujet est vaste et vient interpeller plusieurs champs de l'action publique : l'innovation numérique et son impact dans des domaines comme la solidarité la participation citoyenne, la santé, l'éducation, l’économie ou encore les loisirs. Faut-il construire une ville intelligente avec ou sans la participation de la population ? Quelles sont leurs attentes  et la place des institutions," s'interroge Alberto Vanolo de l'Université de Turin. 

La place des institutions, l'exemple de Bordeaux MétropoleAujourd'hui, il y a une grande appétence pour la collecte et la diffusion  et le partage des données. Marina Duféal,  enseignant-chercheur en Géographie à l’Université Bordeaux-Montaigne cite l'exemple d'Open Street Map.  C'est un projet qui a pour but de constituer une base de données géographiques libre du monde (permettant par exemple de créer des cartes sous licence libre), en utilisant le système GPS et d'autres données libres.Par l'utilisation de moyens informatiques basés sur Internet qui permettent l'intervention et la collaboration de tout utilisateur volontaire, OpenStreetMap relève de la géomatique 2.0 et est aussi une contribution à ce qui est appelé la néogéographie, dont les outils composent le GeoWeb.
Laurence Marine Dupouy, directrice du Numérique à Bordeaux Métropole, a tenté d'apporter des éléments de réponses sur la place des institutions. "Les outils Numériques sont des outils de développement aux services des habitants. On commence à libéraliser les données, mais toute la difficulté est de trouver le bon temps et le bon segment sur lequel l'institution doit intervenir. Au sein de Bordeaux Métropole, nous nous sommes fixé l'impératif de s'adapter à la spécificité du territoire. La Smart City ne doit pas être un produit marketing. Au quotidien, cette volonté de rendre service au public avec le numérique a des impacts sur la vie des agents, sur le management des équipes et la manière de travailler. Selon Laurence Marine Dupouy, la technologie ne doit pas prendre le pas sur la gouvernance et il faut rendre le citoyen plus engagé dans la vie de la cité.

Changements et enjeux Les questions au sujet du concept de smart city, restent nombreuses mais la table ronde interdisciplinaire organisée mardi dernier au coeur de ce premier Wokshop Smack, a permis de soulever les principaux enjeux. Par un recours accru aux objets connectés, les rapports entre les individus, la façon de vivre ensemble se trouvent profondément modifiés. Il y a ceux qui y sont opposés et ceux qui y sont favorables. Ces deux catégories de personnes pressentent d'importants changements, avec des conséquences bonnes ou mauvaises pour l'être humain. Le développement accru des technologies numériques induit trois changements d'importance, selon le chercheur Jean Yves Toussaint, celui du droit de propriété, sur le commerce et la circulation de la monnaie, et enfin sur la production de l'information, tout un chacun devenant producteur d'information, ce qui n'est pas sans danger.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2736
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !