Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Un 35e collège dans la Vienne pour la rentrée 2021

24/01/2020 | Pose de la première pierre du 35e collège de la Vienne ce mercredi 22 janvier. Il est situé sur la commune de Vouneuil-sous-Biard, à l'ouest de Poitiers.

Première posée ce mercredi 22 janvier par Bruno Belin (président de la Vienne) et Bénédicte Robert (rectrice de l'académie de Poitiers)

Ce mercredi 22 janvier, la première pierre du 35e collège de la Vienne a été posée à Vouneuil-sous-Biard, commune limitrophe de Poitiers. Un établissement d’une capacité de 750 élèves qui se veut moderne et respectueux de l’environnement. Un chantier qui s’inscrit dans le plan Collèges du département, un plan de financement de 141 millions d’euros entre 2015 et 2025. L’ouverture de ce collège en 2021 permettra la rénovation d’un autre établissement situé dans le centre-ville historique de Poitiers. Les collégiens et professeurs y seront accueillis le temps des travaux.

La pose d’une première pierre, toujours un moment symbolique. Ce mercredi 22 janvier, Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne, Bénédicte Robert, rectrice de l’académie de Poitiers, Henri Colin, vice-président en charge de l’Éducation, des Collèges, des bâtiments, des transports, des relations avec l’université, ont posé la première pierre du 35e collège de la Vienne situé sur la commune de Vouneuil-sous-Biard, à l’ouest de Poitiers. Lily et Lilie, toutes deux habitantes de la commune et élèves de 5e au collège Henri IV ont lu en préambule de cette cérémonie un texte sur la construction de leur futur établissement. Le parchemin a ensuite été introduit dans le parpaing creux. Un symbole puisque ces deux élèves devraient faire leur rentrée en 2021 dans ce nouveau collège, elles seront normalement en 3e

 Lily et Lilie, habitantes de Vouneuil-sous-Biard, ont été choisies pour lire un texte. Elles devront faire leur rentrée dans cet établissement en septembre 2021

La construction de ce 35e collège du département a été décidée en septembre 2017. Il rentre dans le plan collèges 2015/2025 du conseil départemental de la Vienne. Il s’agit d’un plan d’investissement de 141 millions d’euros qui gère la quasi-totalité des collèges du département en terme de reconstruction, rénovation et de mise aux normes. Pour ce nouvel établissement, le département a eu le choix entre huit propositions d’implantation. Celle de Vouneuil-sous-Biard a été retenue. Un terrain de trois hectares, situé rue Firmin-Petit, bordant le route départementale 12 qui relie la commune à Biard, puis Poitiers. « Vouneuil-sous-Biard s’était rapidement positionnée pour accueillir ce 35e collège tout en répondant au cahier des charges, rappelle Claudie Faucher, première-adjointe au maire de la commune et conseillère départementale. Nous sommes ravis d’avoir été retenus ». Vouneuil-sous-Biard a cédé un terrain de trois hectares au département pour la réalisation de ce projet. 

« Un trait dans le paysage »

L’établissement - dont le nom n’a pas encore été choisi - fera  8 300 m2. Il sera composé d’un externat, d’une demi-pension, de logements de fonction, d’un gymnase (accessible également de l’extérieur pour que la population locale puisse en profiter également en dehors des horaires de cours). Devant un parvis végétalisé, le site accueillera une gare routière et un parking pour véhicules légers. La route et des voies douces seront aménagées pour sécuriser cette entrée de collège. « Ce collège a été implanté en dehors du centre-ville, dans un relief plat et dans un environnement où il n’y a pas grand-chose autour. Nous avons voulu tisser un lien entre la commune de Vouneuil-sous-Biard et Poitiers », explique l’architecte Gwen David associé dans la cabinet retenu pour ce projet, DDL Architectes. Cette entreprise de 20 personnes possède de l’expérience dans la construction d’établissements scolaires notamment en Bretagne et Pays de Loire. « Le design du bâtiment veut respecter l’environnement. C’est un trait très long dans le paysage, avec un effet d’étalement et un effet monotone. Il y a un jeu graphique avec la toiture qui est à la fois ondulant et organique. C’était une façon de dessiner une dynamique. » explique-t-il. Ce futur collège disposera d’un seul étage. Le rez-de-chaussée sera consacré aux activités communes avec le foyer, le CDI, les salles d’activités, le restaurant, l’administration. Il y aura un  préau fermé qui pourra s’ouvrir quand il fera beau. À l’étage, se trouveront les salles d’enseignement. 

Le collège de Vouneuil-sous-Biard sera le 35e du département de la Vienne. D'une capacité de 750 élèves, il en accueillera jusqu'à 950 pendant la réhabilitation du collège Henri IV.

Ce nouveau bâtiment sera bien sûr respectueux des dernières normes notamment thermiques de 2020. « Nous avons choisi d’utiliser des matériaux à faible emprunte carbone, précise Gwen David. D’autant plus que nous avons une contrainte de temps, avec des matériaux nous pouvons faire de la préfabrication ». Les fondations du bâtiment et le rez-de-chaussée seront en béton. En même temps sera fabriqué l’étage essentiellement en ossature bois. Il sera ensuite assemblé sur le chantier. Histoire d’optimiser le temps des travaux. La toiture sera végétalisée et des panneaux photovoltaïques seront implantés. Une chaufferie à bois sera installée également. « Il y a eu une réflexion sur le fait de décarboner au maximum ce chantier, une démarche qui s’inscrit dans notre temps », confie Bruno Belin, le président du conseil départemental de la Vienne.

21 millions d’euros

Le chantier a démarré le 7 décembre 2019 avec l’aménagement de la parcelle. De gros tractopelles et engins de chantier s’occupent de l’aplanissement. Le coût total des travaux est estimé à 21 millions d’euros, dont 15,7 millions injectés dans le tissu économique local. Car l’essentiel des entreprises qui ont remporté les appels d’offres sont du département (19 sur 22 lots, soit 98%). Le collège devrait être terminé en juin 2021, juste avant la rentrée scolaire de septembre.

Pour Bruno Belin, cette pose de première pierre est « un moment exemplaire ». Pour lui, « ce collège représente l’avenir du département ». Car il va permettre la réhabilitation du collège historique d’Henri IV situé en plein centre-ville de Poitiers. Durant trois ans, il sera fermé et les élèves seront accueillis dans ce futur établissement. Les bâtiments ont été dimensionnés pour accueillir jusqu’à 950 élèves. Le président de la Vienne a rappelé également que le plan Collèges permettait le développement d’autres projets : notamment le collège Descartes à Châtellerault, ou Georges David à Mirebeau.  

Un établissement inclusif

Quant à la rectrice de l’académie de Poitiers, elle a souligné le caractère inclusif de cet établissement qui sera à la fois général et professionnel adapté. « Ce nouveau collège s’inscrit dans l’avenir. Il est labellisé E3D (NDLR : démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires). Il sera aussi inclusif pour des élèves avec des besoins particuliers, avec des classes d’unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS). »

Le collège devrait accueillir ses premiers élèves à la rentrée 2021. Pendant 3 ans, la communauté éducative d’Henri IV y sera hébergée le temps de sa réhabilitation. Concernant le secteur scolaire, l’établissement recevra les élèves des communes de Vouneuil-sous-Biard, de Migné-Auxances et de Chasseneuil-du-Poitou. Selon les estimations du département, 650 élèves sont prévus l’année scolaire 2021-2022, 812 pour 2022-2023 et 950 pour 2023-2024. Ensuite, les effectifs reviendront autour des 750 élèves, la capacité prévue de ce 35e collège de la Vienne.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr et département de la Vienne

Partager sur Facebook
Vu par vous
3174
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !