Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Un autre regard sur Alzheimer : inauguration des Jardins de l'Alouette, à Xavier Arnozan

08/09/2015 | Inauguration à Pessac d'un Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes innovant.

« Alzheimer est une des maladies les plus craintes, parce qu'elle est très courante, et qu'elle frappe au cœur de la personnalité et de la famille » rappelle Philippe Vigouroux, Directeur général du CHU de Bordeaux, à l'inauguration des Jardins de l'Alouette ce lundi 7 septembre. La nouvelle EHPAD batie dans l'enceinte de l'hôpital Xavier Arnozan, à Pessac, ouvre 65 lits d'hébergement aux personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de maladies neuro dégénératives apparentées. Les nouveaux locaux, modernes, lumineux,et innovant font le pari d'un cadre de vie agréable pour les résidents.

Maladie neurodégénérative, la maladie d'Alzheimer est atteint en premier lieu la mémoire, avant de s'étendre à l'ensemble des fonctions cérébrales. Elle entraîne à terme des troubles du comportement et une apathie souvent très douloureuse pour l'entourage du malade. On recense aujourd'hui 850 000 personnes touchées en France ; elles pourraient être le double en 2020. Essentiel, donc, de les encadrer au mieux. Comme le souligne Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde, « La dignité d'une société se mesure aussi à sa capacité à accompagner ses aînés ».

Les Jardins de l'alouette s'adapte à la maladie et ses spécificités. Le projet est original. Nathalie Salles le souligne, c'est seulement la 2e structure de ce type en Aquitaine. Comme elle l'explique son aménagement est dicté directement par les connaissances médicales à disposition. Des circuits de déambulation sont organisés pour faciliter les promenades des malades. Les lits, répartis en 3 maisonnées, permettent des unités plus petites et familières. Une unité d'hébergement renforcée, application du plan Alzheimer 2008, prend en charge les troubles du comportement les plus sévères.

Dans son architecture comme dans son organisation, le bâtiment est fonctionnel. Mais plus globalement même, il met l'accent sur le lien avec les malades et l'amélioration du quotidien. A l'image de la grande salle PASA (Pôle d'Activités et de Soins Adaptés) au centre de l'EHPAD, destinée aux ateliers et aux activités de groupe. « L'endroit où on soigne sans médicaments, si on peut dire » avance Philippe Vigouroux.

 

EHPAD les Jardins de l'Alouette

L'EHPAD a un double projet. Thérapeutique, d'abord. Le but d'une telle structure est de montrer qu'un autre traitement d'Alzheimer est possible. Mettre l'accent sur la connaissance du patient et de son parcours de vie, sur la relation et le contact, aident à construire des prises en charges alternatives, dans lesquelles les thérapeutiques médicamenteuses ne sont pas priorisées. Deuxième volet, et c'est sur cet aspect qu'insiste Nathalie Salles, chef du pôle de gérontologie clinique du CHU de Bordeaux, l'EHPAD propose aussi un projet de vie. La maladie est omniprésente, impossible de le nier. Mais, comme elle le rappelle « C'est bien la vie que nous avons choisi de promouvoir, et qui est restée centrale  tout au long de notre démarche ». Mettre en place des ateliers de relaxation et d'hypnose, des séances de sport, des activités d'expression artistique, c'est animer les résidents, les aider à interagir et les empêcher ainsi de sombrer dans une routine qui accélérerait la maladie.

Les Jardins de l'Alouette sont aussi un lieu d'enseignement. Par le biais du CHU, l'EHPAD est relié à l'INSERM, au CNRS, et est associé au consortium européen sur la maladie d'Alzheimer. « La recherche, c'est notre salut. Messieurs et mesdames les chercheurs, nous avons les yeux fixés sur vous. D'autant plus que nous sommes tous concernés, à titre individuel » souligne Alain Juppé, en visite à l'EHPAD. Une démarche également approuvée par Michèle Delaunay, ex-ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie dans le gouvernement Ayrault  « Cet EHPAD réalise très clairement tout ce que j'ai voulu apporter dans mon ministère. La recherche, le soin, et surtout, l'humain . Il est beaucoup plus signifiant d'après moi de visiter une EHPAD que d'inaugurer un IRM – même si je comprends que la technologie a quelque chose d'impressionnant. J'ai la conviction que les vrais critères pour les politiques de santé des années à venir, même si cela peut sembler simpliste, seront à chercher au niveau de la protection des jeunes en situation de pauvreté et de l'accompagnement de la vieillesse ».

EHPAD les Jardins de l'Alouette

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo :

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5386
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !