18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Un Conseil consultatif régional des personnes accueillies pour sortir de la précarité

25/03/2013 | Tout l'enjeu du CCRPA est de passer d’une parole individuelle à une parole collective, en mettant en place des groupes de réflexions et d’échanges.

Un Conseil consultatif régional des personnes accueillies pour sortir de la précarité

Les membres du Conseil consultatif régional des personnes accueillies (CCRPA) en Aquitaine composé de personnes vivant en structures d’accueil et de travailleurs sociaux se sont réunis début mars à Bordeaux pour échanger autour de la sortie du plan hivernal des sans domiciles fixes. Objectif ? Rendre les personnes accueillies actrices des décisions des politiques publiques et des dispositifs qui les concernent.

« Faire des propositions relatives à la sortie du plan hiver », tel était le thème débattu par la vingtaine des membres du CCRPA en Aquitaine organisé par la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (FNARS) en Aquitane qui s’est réuni dans le Foyer pour tous à Bordeaux début mars. Composé d’une vingtaine de personnes issues au deux tiers de personnes accueillies et au tiers restant de travailleurs sociaux, le CCRPA en Aquitaine qui se réunissait pour la troisième fois depuis septembre 2012 a cherché d’une part, à identifier les problèmes qu’il rencontre avec le plan hivernal et à trouver d’autre part, des améliorations à apporter aux conditions d’accueil des sans-abris.

« Pourquoi seulement l’hiver ? Et après ? »

Lors de cette journée de réflexion autour de la sortie du plan hivernal (du 1er novembre au 31 mars), un certain nombre de questions rencontrées par le CCRPA en Aquitaine ont été soulevées. Par exemple : le manque d’interlocuteurs de la plateforme téléphonique du SAMU social, le 115 « qui ne répond jamais » ; la pénurie en lits, casiers où ranger ses affaires « pour éviter les vols et dormir vraiment » ; les carences en travailleurs sociaux, psychologues « pour gérer les moments difficiles » ; les trop rares lieux d’accueil décents « où pouvoir se laver », etc.

Mais d’une manière générale, c’est bien le concept du plan hivernal dans son essence qui a été critiqué. En effet, que deviendront le 1er avril les 662 personnes (341 en Gironde, 150 en Dordogne, 46 dans le Lot-et-Garonne, 43 dans les Landes et 82 dans les Pyrénées Atlantiques) qui auront bénéficié d’un accueil d’urgence cet hiver en Aquitaine ? « Pourquoi n’existe-t-il pas plus de lieux d’accueils permanents, de logements réquisitionnés ? », s’interroge Lydie qui vit en Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) à Bordeaux. « C’est impossible d’envisager un avenir, de trouver un travail, de se soigner lorsqu’on ne sait pas où on va dormir le soir », poursuit-elle juste avant de rajouter : « En plus, quand on vit dans la rue, ça coute cher à la société ». Et elle n’a pas tort. Sur un échantillon de 60 sans-abris en 2010, le SAMU social de Bordeaux a comptabilisé 1 074 admissions au CHU, dont 791 via les urgences qui ont donné suite à 344 hospitalisations. Le coût estimé est de 822 861 euros pour l'année 2010, soit 13 714 euros par personne sans compter les interventions des pompiers, les hospitalisations en hôpital psychiatrique…

 

Le CCRPA, une instance de discussion et de réflexion des personnes
en situation de pauvreté.

Le CCRPA est une déclinaison régionale du Conseil consultatif des personnes accueillies (CCPA) créé en 2010, une instance consultative de discussion et de réflexion des personnes en situation de pauvreté pilotée par la Fondation de l’Armée du Salut (FAS). Initialement porté par la FAS, la FNARS et l’Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (UNIOPSS), avec le soutien du Chantier national prioritaire pour l’hébergement et le logement (CNPHL), le CCPA a été conçu afin d’associer les personnes accueillies ou accompagnées à la réflexion engagée par le gouvernement sur la refonte des dispositifs d’hébergement et de logement.

Composé de 1/3 d’intervenants sociaux (bénévoles ou professionnels d’associations ou de fédérations) et de 2/3 de personnes accueillies ou hébergées en structures ou accompagnées par des associations, le CC (R) PA qui se réunit tous les deux mois, est ouvert à tous.

Devenir un outil de lutte contre l’exclusion, inventer un mode de gouvernance, s’initier à l’exercice de la citoyenneté et co-créer les futures politiques publiques, voici les principaux objectifs du CC (R) PA.

 

Si vous souhaitez participer au CCRPA en Aquitaine, contactez la FNARS Aquitaine au 05 56 32 19 57 ou par mail : fnars.aquitaine@orange.fr

 

photo credit: ruurmo via photopin cc

Claire Sémavoine
Par Claire Sémavoine

Crédit Photo : photo credit: ruurmo via photopin

Partager sur Facebook
Vu par vous
1288
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !