20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Du 20 au 22 sept, 12 collaborateurs de Bristol-Myers Squibb parcourront près de 700km à vélo pour récolter des fonds en faveur de la recherche contre les cancers des jeunes. Ils passeront par Agen le 20 sept.

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

15/09/17 : L'île d'Oléron a été choisie pour accueillir les prochaines Rencontres inter-îles, du 24 au 26 novembre. Ce rendez-vous autour des problématiques liées au maintien de l'agriculture dans les îles aura pour thématique l'accès au foncier.

15/09/17 : L'ancien maire socialiste de Cenon, Alain David, ayant été élu à l'Assemblée nationale c'est son successeur Jean-François Egron qui prend le relais en tant que vice-président de la métropole aux Ressources humaines et à l'administration générale

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

  • 20/09/17 | La municipalité d'Orthez implose...

    Lire

    Rien ne va plus à Orthez (64). Cette ville de plus de 10 700 habitants devrait connaître une nouvelle élection municipale d'ici la fin de l'année. Onze élus faisant partie du groupe conduit par le maire, Yves Darrigrand, ont en effet décidé de démissionner avec l'accord de ce dernier. Cela, afin de mettre un terme aux graves dissensions survenues au sein de la municipalité. Querelles qui ont débouché sur le rejet du budget 2016. Les opposants à la politique menée par le maire sont réunis au sein de trois groupes conduits par des conseillers PS, Modem et un adjoint dissident.

  • 19/09/17 | Création d'une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires au CD47

    Lire

    Engagé depuis des années dans la valorisation des itinéraires et promenades de randonnés, notamment à travers un plan départemental, le CD de Lot-et-Garonne vient de créer une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires réunissant les acteurs évoluant dans le domaine des sports nature. « Cette instance de réflexion et de concertation aura à cœur de promouvoir et de favoriser le développement maîtrisé des sports de nature, au bénéfice des acteurs et des usagers de la nature ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Un diplôme universitaire pour devenir patron en Dordogne

01/09/2017 | La Chambre de métiers de la Dordogne et l'IUT de Périgueux proposent un nouveau parcours universitaire adapté aux futurs entrepreneurs qui ont choisi l'artisanat.

Frédéric Serveau, Benoît Jamet, directeur de l'IUT de Périgueux et Sylvie Mérigeau, directrice de la CMA 24

L'IUT de Périgueux, unité de l'Université de Bordeaux, en partenariat avec la chambre de métiers lance un nouveau diplôme pour favoriser les créations et les reprises d'entreprises artisanales. Une réunion d'information a lieu le 18 septembre. D'une durée de trois mois, cette formation s'adresse à des demandeurs d'emplois, des salariés, ou des personnes en reconversion professionnelle, titulaires d'un niveau Baccalauréat ou équivalent. Une douzaine de places sont disponibles pour cette première session, qui devrait s'étaler d'octobre à décembre sur un rythme de deux à trois jours par semaine.

Décider de créer ou de reprendre une entreprise artisanale est un beau projet qui doit se construire dans la durée. Chaque année, de nombreux artisans souhaitent passer le relais et voir leur entreprise perdurer. D'un autre côté, un Français sur cinq se dit prêt à créer la sienne. Depuis de nombreuses années, la Chambre des métiers et de l'artisanat, mène de nombreuses actions en faveur de l'accompagnement de ces hommes et de ces femmes qui ont le projet de créer ou de reprendre une entreprise artisanale. "La pérennité est assurée à 88 % des cas, lorsque le porteur de projet est bien accompagné. Mais il manquait une action, un diplôme qui nous parait être aujourd'hui un vrai plus, indique Frédéric Serveau, responsable formation à la Chambre des métiers de la Dordogne. La chambre consulaire a souhaité s'appuyer sur l'Université de Bordeaux et son antenne locale, l'IUT de Périgueux pour proposer le Diplôme universitaire "outils pour entreprendre". "Des enseignants de l'IUT et des experts du réseau des chambres de métiers interviendront dans le cursus. L'équipe pégagoqique sera ainsi étoffée. Et les personnes qui obtiendront le diplôme bénéficieront d'une belle étiquette, celle de l'Université de Bordeaux, qui figure parmi les mieux classées en France", explique Benoît Jamet, le directeur de l'IUT de Périgueux. Ce diplôme universitaire existe aussi à Bordeaux. Mais en Dordogne, il ne s'adressera pas pour cette première session à des étudiants, mais plutôt à des demandeurs d'emploi, des personnes salariés ou non, en reconversion professionnelle. Il y a douze places. La formation est prise en majeure partie en charge par le Conseil régional en terme de financement. Les personnes s'inscrivant dans ce parcours, auront  seulement à régler des droits d'inscription s'élevant  à 189 euros.

L'innovation mise en avant

"Nous avons déjà des contacts. L'aspect novateur du projet d'entrepreunariat sera un des critères de sélection. Il faut aussi que le projet corresponde à une vraie demande, une attente nouvelle du consommateur. A travers cette action, nous souhaitons miser sur l'avenir, les nouveaux modes de consommation", poursuit Frédéric Serveau. La formation se déroulera d'octobre à décembre. Elle débute le 9 octobre et se déroule sur 120 heures, à un rythme à déterminer, sans doute sur trois jours par semaine. En termes de contenu, ce diplôme aborde l'entrepreneur et son projet, l'élaboration du modèle économique, le réseau d'affaires, la levée de fonds, les aspects juridiques et fiscaux. Le financement participatif pourra être aussi abordé en fonction des besoins. 30 heures sont destinées à l'accompagnement du projet.

Une réunion d'information est programmée le 18 septembre à la Chambre de métiers, sur le Pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers : Inscriptions avant le 8 septembre au 05 53 35 87 00. Renseignements sur www.artisanat24.com 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2442
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !