Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/02/20 | Appel à projets 2020 de la MILDECA de La Rochelle

    Lire

    Le 19 février 2020, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives lance son appel à projets 2020. Les actions de cette année, couvriront plusieurs champs allant de la prévention jusqu’à la structuration de la lutte contre les addictions sans produits. Pour simplifier les démarches, un site a été mis en place afin de traiter les demandes de subventions : demarches-simplifiees.fr

  • 22/02/20 | Bordeaux Métropole et le Bassin d'Arcachon prennent rendez-vous

    Lire

    Bordeaux Métropole a récemment signé une lettre d'intention conjointe avec les communautés d'agglomération d'Arcachon (Nord et Sud) et la communauté de communes du Val de l'Eyre. À l'intérieur figurent notamment des "champs prioritaires de coopération" : les mobilités; le développement économique, l'attractivité et le marketing territorial; le tourisme et le développement durable. Elle annonce enfin la signature, "avant fin 2020" d'un protocole de coopération qui en précisera les axes définitifs et les "modalités de gouvernance".

  • 22/02/20 | Retour de la caravane des sports du 24 au 28 février en Vienne

    Lire

    Pendant la première semaine des vacances scolaires, la caravane des sports sera sur les routes du département de la Vienne pour proposer six activités gratuites (escrime, boxe, basket, badminton, vince-pong, secourisme) aux jeunes de 8 à 16 ans. Elle fera étape lundi à Dangé-Saint-Romain, mardi à Smarves, mercredi à Lusignan, jeudi à Vouillé, vendredi à La Roche-Posay. Les inscriptions se font sur place de 10 à 11h et de 13h30 à 14h30. Plus d'infos ici.

  • 21/02/20 | Le périgourdin André Barbé, président de l'association régionale des grands acteurs du tourisme

    Lire

    André Barbé, directeur Général de la Semitour, gestionnaire de sites touristiques en Dordogne devient président de l'Association régionale des grands acteurs du tourisme. Il succède à Jean-Michel Brunet (PDG de DéfiPlanet-86)) qui reste vice-président de l’association. Créée en 2013, l’ARGAT rassemble 44 grands sites touristiques de Nouvelle-Aquitaine qui partagent l’attachement à la richesse du territoire régional et la même volonté de promouvoir leurs destinations auprès de tous les publics.

  • 21/02/20 | Cas de rage en Charente-Maritime

    Lire

    Suite à la découverte d’un cas de rage sur la commune de Saint-Martin-de-Ré chez un chien provenant d’Espagne il y a quelques jours, les personnes et les chiens ayant pu être en contact ont été identifiés. Elles ont été prises en charge et les chiens ont été mis sous surveillance vétérinaire. Toutefois, des personnes ou des animaux ayant été en contact peuvent subsister. L’arrêté préfectoral pris le 14 février dernier, restreint encore sur la commune les mouvements des chiens et des chats. Les autorités municipales ont également renforcées les mesures vis-à-vis des animaux trouvés errants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Un millier de personnes à Bordeaux manifestent pour le droit à l'IVG en Espagne

03/02/2014 | Un millier de personnes ont manifesté à Bordeaux contre la nouvelle loi espagnole qui restreint fortement le droit à l'avortement

Manifestation à Bordeaux pour le droit à l'IVG en Espagne

Ce samedi 1er février un millier de personnes ont manifesté à Bordeaux contre la nouvelle loi espagnole qui restreint fortement le droit à l'avortement. Ils ont également défilé dans toute la France pour la même raison. La manifestation la plus massive a naturellement eu lieu à Paris réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes. En Espagne, Madrid a été l’épicentre de la protestation. Demain, mardi 4, les féministes auront un rendez-vous avec le consul espagnol à Bordeaux pour aborder cette question. Toutefois, le ministre de la justice et auteur du texte, Alberto Ruiz-Gallardón, a réaffirmé ce 1er février que le gouvernement ne reviendra pas en arrière.

Les opposants à la nouvelle loi espagnole qui restreint fortement le droit à avorter ont fait entendre leur voix ce samedi 1er février dans toute la France. Paris a concentré des dizaines de milliers de manifestants, mais Bordeaux n'a pas éte moins ferme. Un millier de personnes ont défilé à l'appel, notamment, de l'association Osez le feminisme (850 manifestants selon la Prefecture et 2000 d'après les organisateurs) ont marché de la place de la Comédie jusqu'au Consulat Espagnol, rue Notre-Dame à Bordeaux. Ils critiquent le texte qui empêchera désormais en Espagne d'avorter librement. La grossesse pourra seulement être interrompue en cas de viol ou si un risque grave existe pour la santé physique ou psychique de la mère. Dans les deux cas, les femmes enceintes auront besoin de deux certificats médicaux pour le démontrer. La malformation du foetus ne garantira pas non plus la possibilité d'avorter. Rappelons que jusqu'à présent il était possible d'avorter librement jusqu'à 14 semaines de grossesse en Espagne.

Solidarité et crainte de la contagion

Pancarte lors de la manifestation pour le droit à l'IVG en Espagne

Frédéric, étudiant de 23 ans qui a participé à la manifestation de Bordeaux, considère qu'il faut exiger que le droit à l'avortement libre reste en vigueur en Espagne. "Si jamais ce droit est remis en cause dans la péninsule, peut-être que demain ça sera en France et ailleurs", a t il estimé. Comme lui, Maria Luisa Vegas, de 72 ans et fille d'immigrants qui avaient fui la dictature franquiste, s'est montrée étonnée lors de la manifestation du fait que les espagnols, "qui étaient à la pointe de combat pour l'IVG", puissent reculer en ce domaine. Du point de vue de Ilia Villate, étudiante Erasmus à Bordeaux en provenance de Vitoria (Espagne), il s'agit d'une loi hypocrite. "Ce n'est qu'une nouvelle réduction des droits sociaux envers certains citoyens. Ceux qui ont de l'argent pourront avorter (en se rendant à l'étranger notamment), pas les autres. Ils (la droite espagnole) seront les premiers à pouvoir le faire".

Interrogé par Aqui.fr le Secrétariat du Consulat Espagnol à Bordeaux a confirmé que les féministes auront un rendez-vous avec le consul, Germán Zurita y Saenz de Navarrete demain, ce mardi 4 février. Il a par ailleurs refusé de prendre position concernant la manifestation.
Toutefois, et malgré la manifestation massive qui a eu lieu à Madrid ce même samedi, le ministre de la Justice et auteur du texte, Alberto Ruiz-Gallardón, a réaffirmé quelques heures plus tard chez nos confrères de la presse espagnole que le gouvernement ne reviendrait pas en arrière.

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Pau Dachs

Partager sur Facebook
Vu par vous
2704
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !