aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Un nouveau modèle de poste de secours innovant pour les plages d'Aquitaine

11/12/2014 | Dans le cadre du partenariat du schéma plans plages, le GIP Littoral aquitain a collaboré avec l'ONF pour proposer un nouveau poste de secours, mobile et innovant.

L'illustration du nouveau poste de secours, installé prochainement à Biscarosse et dans 12 autres communes d'Aquitaine

Le littoral aquitain, frappé par des tempêtes et une érosion grandissante, va bientôt changer de visage. Dans le cadre du schéma "plans plages" de l'aménagement du littoral initié en 2000, le GIP littoral aquitain s'est associé avec L'ONF pour concevoir un nouveau modèle de poste de secours en pin maritime. Le projet, innovant car mobile et destiné à être utilisé été comme hiver, a été labellisé par le Pôle de compétitivité Xylofutur. Biscarosse devrait accueillir un prototype dès l'été prochain. Plus qu'un simple réaménagement, il représente un nouvel enjeu pour les entreprises du territoire.

Ce nouveau poste de secours devrait déjà présenter un premier avantage économique certain : tandis que chaque poste actuellement loué par les collectivités coûte, en fourniture et fonctionnement près de 340 000 euros, cette nouvelle structure en pin à un coût estimé à 140 000 euros. Pour François Bonnet, directeur de l'Agence ONF Sud-Ouest, cette initiative est avant tout réalisée dans un souci de "pouvoir accueillir le public tout en préservant les milieux naturels. Nous sommes confrontés à un important recul du trait de côte (jusqu'à 40 mètres ces dernières années en Gironde), c'est pour ça que nous avons réfléchi avec le GIP à une solution viable. Ce nouveau poste mobile et sans fondations utilise un matériau durable, local et éco-responsable", déclare-t-il. 

Un équipement durable... et mobileFinancé par le Conseil régional d'Aquitaine, les conseils généraux de la Gironde et des Landes et la commune de Biscarosse, qui devrait accueillir 3 modules de test dès l'été prochain (après le lancement d'un appel d'offre en janvier) sur ses plages, les nouveaux bâtiments, entièrement démontables, ne resteront pas cantonnés au sable toute l'année, comme l'explique Renaud Lagrave, président du GIP Littoral d'Aquitaine. "L'une des grandes forces de ce nouveau poste, c'est qu'il est mobile. Pendant l'hiver, il pourra servir pour des associations, des expositions et d'autres usages décidés par les collectivités qui prévoient de l'utiliser". Un concept au matériau proche des entreprises de la filière bois de la région Aquitaine, puisqu'entièrement fabriqué en pins des landes, en "circuit court". "On met ainsi le pied à l'étrier de la filière bois sur un projet qui va leur permettre de faire de la recherche, du développement pour de futurs aménagements potentiels. C'est un outil de visibilité pour la filière, et un vrai enjeu pour les flux de publics, la sécurité et l'accessibilité des plages mais aussi l'image du littoral", affirme ainsi Renaud Lagrave. 

Une ambition qui dépasse la région12 autres collectivités territoriales sont d'ailleurs intéressées pour démarrer leurs appels d'offres, et ce nouveau poste pourrait à termes intégrer les 136 dispositifs "plans plages" de la région. Cette initiative, unique en France d'après ses créateurs, ne compte pas s'arrêter à la seule Aquitaine. Optimiste, Renaud Lagrave ne cache pas ses ambitions : "On ne s'interdit pas d'aller plus loin. Demain, ce dispositif pourrait intéresser d'autres régions comme les Charentes Maritimes ou la Vendée, la Bretagne ou même le Languedoc-Roussillon. Si on peut avoir un temps d'avance sur les autres, on ne se gênera pas", avoue-t-il. Le nouveau poste, bien que viable économiquement, pourrait avoir une durée de vie moins longue que les constructions traditionnelles : 20 ans au lieu de 50 à 100 ans selon le référentiel technique. Néanmoins, avec la relative facilité de son implantation, elle ne devrait avoir aucun mal à séduire les collectivités, rendus allergiques aux esthétiques des modules type "algeco"... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : fabriqA architectes – Cyril Chirandini infographiste

Partager sur Facebook
Vu par vous
941
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !