Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Un nouvel office public de l'habitat en Dordogne

07/01/2020 | Le 1er janvier, les deux offices publics HLM périgourdins ont fusionné pour donner naissance à Périgord habitat. La structure gère un peu moins de 10 000 logements.

1

Le logement social public dépend désormais d'un seul organisme en Dordogne : Périgord habitat né de la fusion des deux offices publics Dordogne Habitat et Grand Périgueux habitat. L'opérateur gère un parc de 9688 logements sociaux répartis sur 170 communes principalement en milieu rural et concerne 17600 locataires, dont une bonne partie à faibles revenus. Le nouvel office, qui emploie 160 salariés et qui est doté d'un budget de 49 millions d'euros entend produire 120 à 150 logements par an sur l'ensemble de la Dordogne et entreprendre de vastes chantiers de rénovations.

En Dordogne, 80 % de la population pourrait prétendre à un logement social. Le département est l'un de ceux de Nouvelle-Aquitaine où les revenus par foyer sont les plus faibles. Avec le passage en 2020, une petite révolution vient de se produire en matière d'habitat social en Dordogne, mais celle ci passera quasi inaperçue pour les 17 600 personnes qui bénéficient d'un logement social géré jusqu'à présent par l'un des deux opérateurs publics, Dordogne Habitat et Grand Périgueux habitat. Ces deux structures ont fusionné et ont donné naissance à Périgord habitat le 1er janvier. Le premier conseil d'administration, composé de 27 membres, tous bénévoles sans indemnité de fonction a eu lieu ce lundi matin, à Périgueux. Il est présidé par Germinal Peiro. "La possibilité a été offerte par la loi Elan (évolution du logement de l'aménagement et du numérique) à des territoires ruraux comme les nôtres de ne conserver qu'un seul opérateur même s'il atteint une taille de gestion inférieure à 12 000 logements. Nous avons saisi l'occasion, l'accès au logement est essentiel pour éviter l'exclusion. L'objectif de Périgord habitat est bel et bien de mutualiser les moyens et les compétences dans le but de rénover des logements, notamment pour les rendre plus économes en consommation d'énergie et d'en construire de nouveaux, explique Germinal Peiro.  Périgord habitat gèrera un parc de 9688 logements sociaux, foyers compris implantés sur 170 communes. "Une de ses ambitions est de continuer à agir à l'échelle départementale, précise Michel Testut, vice président.  Périgord habitat emploie 160 salariés est il est doté d'un budget de 49 millions d'euros. Dans ses objectifs, la nouvelle structure entend construire 120 à 150 logements par an, répartis sur l'ensemble de la Dordogne, pour favoriser l'attractivité du territoire. A noter, l'opération ANRU à Coulounieix Chamiers prévoit la démolition et reconstruction de dizaines de logements à vocation sociale pour un investissement de 30 millions d'euros. Sont également au programme, de vastes chantiers de rénovations énergétiques des bâtis existants.

Diminution des aides au logement social

Mais les responsables de la nouvelle structure s'inquiètent des baisses des aides au logement social et pas seulement la diminution de 5 euros des APL, qui impacte les locataires. "Nos recettes viennent principalement des loyers perçus à hauteur de 37 millions d'euros. Les subventions versées aux offices publics ont également diminué. La hausse du taux de TVA réduit de 5,5 % à 10 % a également un fort impact. Au total, pour 2020, cela représente 2,8 millions d'euros de ressources en moins, ce sont autant de travaux qui ne seront pas réalisés, poursuit Germinal Peiro. "Notre priorité va aux plus modestes, aux plus précaires ;  localement, on est plutôt sur des revenus à hauteur de 1000 euros 1200 euros, parfois beaucoup moins. Les opérateurs privés sont sur des niveaux de revenus plus élevés, autour de 1800 euros, précise Marie Claude Varaillas, vice-présidente en charge du logement au Département. L'occasion de pousser un coup de gueule contre la politique du gouvernement en matière de logement social. "L'état a établi son budget sur le dos des foyers les plus modestes, notamment ceux qui sont locataires", estime pour sa part Gatienne Doat, membre du bureau national de l'Union sociale pour l'habitat. 
En matière de logement social, trois communes périurbaines, Chancelade, Trélissac et Prigonrieux n'ont pas atteint le seuil de 20 % obligatoire pour les villes de 3500 habitants et sont en passe de rattraper leur retard. Sanilhac et Bassillac et Auberoche, communes nouvelles issues de fusions, ont obtenu des délais supplémentaires pour être en règle. Périgord habitat conserve l'organisation territoriale des deux structures dont il est issu avec cinq agences décentralisées dont deux sur Périgueux dont l'une concerne les locataires sur l'agglomération. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6954
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !