Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : Le Premier ministre Edouard Philippe a qualifié aujourd'hui de "baroque" la présence de deux ministre du gouvernement en lice pour les Municipales de Biarritz. Il donne quelques jours à Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne pour se mettre d'accord?

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

15/01/20 : Dordogne : Le maire de Nontron Pascal Bourdeau, âgé de 59 ans, (PS) a annoncé qu'il ne briguera pas de second mandat. Il se dit fatigué par ce mandat très exigeant. Pascal Bourdeau demeure vice-président du Conseil départemental.

14/01/20 : Thomas Cazenave, candidat LREM aux élections municipales de mars prochain à Bordeaux, recevra Stanislas Guerini délégué général du parti, le jeudi 16 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/01/20 | Charente : Deux produits à l’honneur à l’Elysée

    Lire

    Les 18 et 19 janvier, le Palais de l’Elysée a organisé une exposition ouverte au public « Fabriqué en France » qui a réuni 120 produits d’entreprises françaises considérés comme emblématiques des territoires locaux. La Charente y était représentée par la tuile galbée la Romane Canal produite par Terreal et le cognac Antique XO produit par Thomas Hine & Co.

  • 20/01/20 | Un observatoire de l'agribashing en Haute-Vienne

    Lire

    Un observatoire départemental de l’agribashing a été installé à Limoges, le 16 janvier, par Georges Salaün, directeur de cabinet du Préfet de la Haute-Vienne et Jean-Philippe Rivaud, Procureur de la République. Il a pour objectif de prévenir et lutter contre les atteintes à la sécurité des exploitations, apporter une réponse commune contre les actions pouvant porter atteinte à l’image de l’agriculture locale et renforcer les liens entre représentants du monde agricole et forces de l’ordre.

  • 20/01/20 | Bruno Belin, élu président du Syndicat Mixte de l’aéroport de Poitiers-Biard

    Lire

    Ce 16 janvier, Bruno Belin, président du Conseil Département de la Vienne, a été élu Président du Syndicat Mixte de l’Aéroport de Poitiers-Biard. « Avec cette nouvelle gouvernance, nous voulons donner une lisibilité à notre exploitant SEALAR jusqu’en 2031. L’aéroport est indispensable pour une grand ville comme Poitiers avec un CHU, une Université et une dynamique économique forte », indique-t-il.

  • 20/01/20 | Découverte de l'alternance dans l'industrie aux portes ouvertes du Pôle formation Adour

    Lire

    Samedi 25 janvier, les sites de Assat (64), Tarnos (40) et Lanne (65) ouvrent leurs portes dès 9h pour informer sur leurs formations en apprentissage. Une visite des plateaux techniques de la chaudronnerie, du soudage ou encore de l'ingénierie est prévue avant des échanges avec les apprentis et formateurs. Les cursus en alternance se font par contrat de professionnalisation ou d'apprentissage, du CAP au Diplôme d'ingénieur en passant par le BTS. Le site : Pôle-formation-Adour

  • 20/01/20 | La Finlande, Guest star de la Maison de l’Europe 47

    Lire

    La Maison de l’Europe Lot-et-Garonne/Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne en partenariat avec le Conseil Départemental de Lot-et-Garonne, propose une conférence autour de la Finlande le jeudi 23 Janvier à 18h30, avec Ari Tenho, premier secrétaire à l’Ambassade de Finlande en France, Sophie Borderie, présidente du Conseil départemental de Lot-et-Garonne et Didier Delanis, président de la Maison de l’Europe. Conférence gratuite. Inscription au 05 53 66 47 59 ou Par mail : contact@maisoneurope47.eu

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Un nouvel office public de l'habitat en Dordogne

07/01/2020 | Le 1er janvier, les deux offices publics HLM périgourdins ont fusionné pour donner naissance à Périgord habitat. La structure gère un peu moins de 10 000 logements.

une partie du nouveau conseil d'administration de Périgord Habitat

Le logement social public dépend désormais d'un seul organisme en Dordogne : Périgord habitat né de la fusion des deux offices publics Dordogne Habitat et Grand Périgueux habitat. L'opérateur gère un parc de 9688 logements sociaux répartis sur 170 communes principalement en milieu rural et concerne 17600 locataires, dont une bonne partie à faibles revenus. Le nouvel office, qui emploie 160 salariés et qui est doté d'un budget de 49 millions d'euros entend produire 120 à 150 logements par an sur l'ensemble de la Dordogne et entreprendre de vastes chantiers de rénovations.

En Dordogne, 80 % de la population pourrait prétendre à un logement social. Le département est l'un de ceux de Nouvelle-Aquitaine où les revenus par foyer sont les plus faibles. Avec le passage en 2020, une petite révolution vient de se produire en matière d'habitat social en Dordogne, mais celle ci passera quasi inaperçue pour les 17 600 personnes qui bénéficient d'un logement social géré jusqu'à présent par l'un des deux opérateurs publics, Dordogne Habitat et Grand Périgueux habitat. Ces deux structures ont fusionné et ont donné naissance à Périgord habitat le 1er janvier. Le premier conseil d'administration, composé de 27 membres, tous bénévoles sans indemnité de fonction a eu lieu ce lundi matin, à Périgueux. Il est présidé par Germinal Peiro. "La possibilité a été offerte par la loi Elan (évolution du logement de l'aménagement et du numérique) à des territoires ruraux comme les nôtres de ne conserver qu'un seul opérateur même s'il atteint une taille de gestion inférieure à 12 000 logements. Nous avons saisi l'occasion, l'accès au logement est essentiel pour éviter l'exclusion. L'objectif de Périgord habitat est bel et bien de mutualiser les moyens et les compétences dans le but de rénover des logements, notamment pour les rendre plus économes en consommation d'énergie et d'en construire de nouveaux, explique Germinal Peiro.  Périgord habitat gèrera un parc de 9688 logements sociaux, foyers compris implantés sur 170 communes. "Une de ses ambitions est de continuer à agir à l'échelle départementale, précise Michel Testut, vice président.  Périgord habitat emploie 160 salariés est il est doté d'un budget de 49 millions d'euros. Dans ses objectifs, la nouvelle structure entend construire 120 à 150 logements par an, répartis sur l'ensemble de la Dordogne, pour favoriser l'attractivité du territoire. A noter, l'opération ANRU à Coulounieix Chamiers prévoit la démolition et reconstruction de dizaines de logements à vocation sociale pour un investissement de 30 millions d'euros. Sont également au programme, de vastes chantiers de rénovations énergétiques des bâtis existants.

Diminution des aides au logement social

Mais les responsables de la nouvelle structure s'inquiètent des baisses des aides au logement social et pas seulement la diminution de 5 euros des APL, qui impacte les locataires. "Nos recettes viennent principalement des loyers perçus à hauteur de 37 millions d'euros. Les subventions versées aux offices publics ont également diminué. La hausse du taux de TVA réduit de 5,5 % à 10 % a également un fort impact. Au total, pour 2020, cela représente 2,8 millions d'euros de ressources en moins, ce sont autant de travaux qui ne seront pas réalisés, poursuit Germinal Peiro. "Notre priorité va aux plus modestes, aux plus précaires ;  localement, on est plutôt sur des revenus à hauteur de 1000 euros 1200 euros, parfois beaucoup moins. Les opérateurs privés sont sur des niveaux de revenus plus élevés, autour de 1800 euros, précise Marie Claude Varaillas, vice-présidente en charge du logement au Département. L'occasion de pousser un coup de gueule contre la politique du gouvernement en matière de logement social. "L'état a établi son budget sur le dos des foyers les plus modestes, notamment ceux qui sont locataires", estime pour sa part Gatienne Doat, membre du bureau national de l'Union sociale pour l'habitat. 
En matière de logement social, trois communes périurbaines, Chancelade, Trélissac et Prigonrieux n'ont pas atteint le seuil de 20 % obligatoire pour les villes de 3500 habitants et sont en passe de rattraper leur retard. Sanilhac et Bassillac et Auberoche, communes nouvelles issues de fusions, ont obtenu des délais supplémentaires pour être en règle. Périgord habitat conserve l'organisation territoriale des deux structures dont il est issu avec cinq agences décentralisées dont deux sur Périgueux dont l'une concerne les locataires sur l'agglomération. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2891
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !