Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Une centrale photovoltaïque sur le toit d'Emmaüs à Agen !

14/09/2016 | La centrale de panneaux photovoltaïques située sur la toiture de l'association Emmaüs fait partie d'un vaste projet de centrales porté par Cam Énergie...

Exemple de centrale de panneaux photovoltaïques portée par Cam Energie

En 2017, le toit de l'association Emmaüs, située rue Jourdain à Agen, pourra produire annuellement plus de 100.000 kWh pour une puissance de 82 kW grâce à sa station de panneaux solaires. Cette initiative est portée par le groupe tarbais CAM Énergie, acteur majeur en énergies renouvelables et en transition énergétique depuis 2009. Du reste, il est le 7ème producteur indépendant d'électricité photovoltaïque en France. Et ce projet peut voir le jour grâce à la plateforme de financement participatif Enerfip, start'up montpelliéraine, dédiée aux énergies renouvelables...

« Aujourd'hui, tout un chacun peut être acteur de la transition énergétique ! » Julien Hostache, directeur général d'Enerfip, en est convaincu ! C'est ainsi qu'il nous invite à placer notre épargne intelligemment dans des projets consacrés aux énergies renouvelables. Sa plateforme de financement participatif propose d'ailleurs d'investir dans le projet Iris. Porté par le groupe Cam Energie, ce projet a pour ambition de construire six centrales photovoltaïques à Fontrabiouse (Pyrénées-Orientales), Carennac (Lot), Mayreville (Aude), Sérénac (Tarn), Bellegarde (Gard) et à Agen (Lot-et-Garonne), afin de produire dès l’automne prochain 1.200.000 kWh - soit la consommation électrique de 163 personnes sur un an - pour une puissance de 1000 kW, avec un contrat d'achat pérenne sur 20 ans auprès d'EDF. Investir aujourd'hui... pour l'énergie de demainA Agen, la centrale photovoltaïque est située sur la toiture de l'association Emmaüs, rue Jourdain. Une aubaine pour l'association qui perçoit ainsi un loyer de Cam Énergie d'un montant de plusieurs milliers d'€ par an, pendant près de 30 ans ! Cette station produira 100.000 kWh par an pour une puissance de 82 kW. « L’électricité produite sera injectée sur le réseau local et participera à l’approvisionnement des communes avoisinantes. Les citoyens actionnaires du projet percevront un dividende proportionnel à leur mise de départ sur le montant global de l’investissement du projet », assure Cam Énergie. D'ailleurs, « en investissant sur un projet vous allez bénéficier de taux d'intérêt de 4 à 6% sur des durées assez courtes, de 2 à 6 ans, et en retour, chaque année, vous percevrez, à date anniversaire, un remboursement d'une partie de votre capital initial et des intérêts qui vous seront dus », renchérit Julien Hostache. Plus de 112.000€ collectés...A l'heure actuelle, 74 éco-épargnants ont participé au financement du projet Iris en investissant 112.200€ de leur épargne. « A l'origine, nous avions pour objectif de collecter 100.000€... » précise le directeur d'Enerfip. Vendredi 16 septembre l'opération de financement participatif de ce projet s'achèvera. « Via Enerfip vous pouvez choisir où ira l'argent de votre épargne et à quoi et à qui il servira. Le vent, l'air, l'eau ce sont des biens communs et il fait tout à fait sens que nous puissions bénéficier des retombées économiques directes de l'exploitation de ces ressources naturelles », conclut, déterminé, Julien Hostache.
https://enerfip.fr/projets/iris/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Cam Energie

Partager sur Facebook
Vu par vous
5832
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !