Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Une reconstruction et un agrandissement pour la prison de Bordeaux-Gradignan

06/01/2015 | La garde des sceaux Chistiane Taubira a annoncé un déblocage de fonds pour la reconstruction de l'établissement, à hauteur de 115 millions d'euros.

L'établissement héberge régulièrement plus de 600 détenus

Les multiples appels des gardiens de la prison de Gradignan, qui ont dénoncé a plusieurs reprises les locaux vétustes et la surpopulation carcérale de l'établissement semblent avoir été entendus. Dans une récente lettre adressée à Alain Rousset, président du Conseil Régional d'Aquitaine et député socialiste, la Garde des Sceaux Chistiane Taubira a annoncé la future reconstruction de la prison et l'agrandissement de sa capacité d'accueil, qui passera ainsi de 400 à 600 places.

"Vous m'aviez régulièrement sensibilisée sur la situation de l'établissement actuel qui connaît un état de vétusté avancé rendant les conditions de travail et de détention particulièrement difficiles", écrit notamment Christiane Taubira dans le document adressée au président de région datant du 22 décembre. Ainsi, c'est près de 115 millions d'euros "d'autorisations d'engagement qui seront mobilisés à partir de 2016". Les travaux prévoient une démoliition puis une reconstruction, pour une nouvelle structure qui devrait contenir environ 600 places, contre 400 aujourd'hui, tandis que les 600 détenus sont déjà régulièrement atteints. 

Une décision "sous réserve" ? L'établissement pénitenciaire a été mis en service en 1967 et comprend une maison d'arrêt, un centre de semi-liberté, un centre pour peines aménagées et un quartier pour mineurs. Le personnel manifeste déjà depuis plusieurs années sur les conditions de travail, dénonçant des locaux vétustes et une importante surpopulation carcérale. Selon le syndicat UFAP-UNSA, cette nouvelle est à prendre avec des réserves. En effet, un plan de démolition-reconstruction avait déjà été annoncé sous le quinquennat Sarkozy, avant d'être annulé pour "raisons budgétaires". Des raisons budgétaires qu'évoque la garde des sceaux, évoquant un "contexte budgétaire contraint", annonçant tout de même que les études techniques seront reprises "dès l'année prochaine".

Des gardiens débordés"Nous partageons ensemble le constat que si de bonnes conditions de détention ne suffisent pas à garantir une réinsertion réussie dans la société, elles y participent grandement", précise enfin Christiane Taubira. La prison de Bordeaux-Gradignan n'est pas la seule à faire la une de l'actualité, puisque ce lundi une page Facebook tenue par des détenus de la prison des Baumettes, à Marseille, a été dévoilée. Des images qui suffiront peut-être à justifier le ras-le-bol des surveillants pénitenciaires. Au 1er décembre, la France comptait 67 105 détenus (-0,9% par rapport à 2013), alors que les prisons ne disposent que de 57 854 places, soit un taux de remplissage de 116%. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Sébastien Ortola

Partager sur Facebook
Vu par vous
6148
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Remi | 10/04/2015

et bientôt on verra ça dans les prisons http://geekhebdo.com/le-futur-des-prisons-est-dans-la-robotique/ Au moins on fera des économies...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !