Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/04/20 | L'épidémie de Coronavirus progresse en Dordogne

    Lire

    94 cas confirmées lundi 6, 102 au 8 avril… L’épidémie de coronavirus progresse en Dordogne même si le département reste l’un des moins touchés, a indiqué le préfet lors d'un point presse. Et encore, "ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville. 23 personnes sont hospitalisées, dont 6 en réanimation et 23 ont rejoint leur domicile. Sur les EPHAD, 30 cas sont confirmés. La Dordogne enregistre 5 décès dont 3 en structures médico-sociales et 1 en EPHAD.

  • 09/04/20 | Covid-19 : de nouveaux transferts de patients en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Ce vendredi, plusieurs transferts de malades atteints de coronavirus, hospitalisés en Île-de-France, seront transférés par train depuis la gare d'Austerlitz vers Bordeaux, Angoulême et Poitiers. En région, les derniers chiffres de l'ARS confirment que la Gironde est le département le plus touché, mais aussi celui où les hospitalisations sont le plus en baisse (-25 en 24 heures). Le dernier bilan fait état de 2663 cas confirmés en Nouvelle-Aquitaine et 165 décès, ce qui en fait, avec la Bretagne, l'une des régions les moins touchées.

  • 09/04/20 | Tous les événements de mai de l'Odyssée à Périgueux annulés

    Lire

    En application des dispositions destinées à freiner l'épidémie, les événements du mois de mai à L'Odyssée sont annulés. La billetterie reste fermée au public. L'Odyssée propose deux formules pour les places déjà réglées : soit le remboursement total pour cela, rendez-vous en billetterie dès la réouverture du Théâtre ou renoncement au remboursement. Pour cela il faut envoyer un mail à : billetterie@odyssee.perigueux.fr. Ce choix permet de contribuer à la solidarité que L'Odyssée déploie envers les équipes artistiques et techniques.

  • 09/04/20 | Près de 3 000 volontaires néo-aquitains inscrits sur Renforts-Covid

    Lire

    Le 30 mars, l’ARS a lancé l’opération #Renforts-Covid pour mettre en relation des professionnels de santé volontaires avec des établissements de santé néo-aquitains en besoin de renfort dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19. En 10 jours: 2 985 professionnels de santé se sont portés volontaires en s’inscrivant sur la plateforme, 336 demandes de missions ont été postées par les établissements de santé, 91 volontaires ont déjà été mis à disposition des établissements en demande de renfort avec majoritairement des aides-soignants (48%) et des agents des services hospitaliers (23%).

  • 09/04/20 | Surveillance sanitaire des troupeaux : les priorités dans le 64

    Lire

    En cette période d'épidémie, la direction départementale de la protection des populations et le Groupement Sanitaire de Défense 64 ont posé comme priorité la surveillance sanitaire des cheptels transhumants qui devront être à jour de leurs prophylaxies annuelles pour monter en estive. Pour les non-transhumants et autres espèces (porcs notamment), les prophylaxies pourront être maintenues sous réserve de disponibilité des vétérinaires et respect des mesures de protection. Selon l’évolution de la situation la fin des campagnes pourra être reportée par la Préfecture, sans pour autant renoncer aux dépistages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Reportage: Une rentrée à l'université de Poitiers

07/09/2017 | Les amphis de l'université de Poitiers se remplissent peu à peu. Pour l'instant, place aux réunions de rentrée, dès la semaine prochaine ce sera les cours.

Découverte des amphis pour les étudiants de première année. Pour les réunions de pré-rentrée, ils sont déjà bien remplis.

A l'université de Poitiers, cette première semaine de septembre, chaque Unité de Formation et de Recherche (UFR) organise sa rentrée. « On voulait autre chose que les traditionnelles réunions barbantes de pré-rentrée », explique Romain Quesnel, coordinateur de projet et en charge de la vie associative pour l'université de Poitiers. Alors, les différentes associations étudiantes se sont creusées les méninges. Et pour le mois d'accueil des 27 000 étudiants de l'université, dans le cadre de l'opération Yolo, plusieurs événements ont été organisés (pique-nique, Cluedo géant...) ce jeudi 7 septembre.

Chaque association au sein des différents UFR de l'université de Poitiers a donc pris en charge ce jeudi les étudiants. C'est comme ça qu'après les discours d'explications sur les différents enseignements : certains étudiants en lettres ont pu faire un pique-nique zéro déchets, que ceux d'Administration Economique et Sociale (AES) ont pu participer à une MURDER PARTY, autrement dit un CLUEDO grandeur nature sur l'ensemble du campus... Histoire de se familiariser un peu avec ce campus et avec les autres étudiants de la promo.

Entre appréhension et sérénité

Ce jeudi matin, 7 septembre,  les étudiants étaient nombreux à avoir leur réunion de pré-rentrée. Découverte de l'amphi, familiarisation avec les couloirs de leur faculté. Ça impressionne beaucoup. En attendant les réunions, ils s'assoient sur un mur, tranquillement pour faire passer pour certains l'anxiété. C'est le cas de de Louise, 17 ans et demi (dans un mois elle aura 18 ans) en 1ère année de Sciences du Langage (SDL) qui a une certaine appréhension. « Je découvre Poitiers, je ne connais personne dans ma promo mais je ne pense pas être la seule dans ce cas. On forme une petite promotion (une soixantaine d'étudiants). Tout le monde s'observe pour le moment mais l'abcès va bien finir par être crevé ».

D'autres étaient beaucoup plus sereins, notamment Maxime, Niortais de 18 ans et étudiant en première année de Langues Etrangères Appliquées (LEA). « Nous allons voir ce que ça va donner, relativise-t-il. Je retrouve d'autres personnes de mon lycée et c'est l'occasion de faire de nouvelles rencontres via les amis des amis notamment. »

Beaucoup de monde

Le bâtiment d'à-côté, c'est celui de Sciences Humaines et Art. Là aussi les étudiants en première année de psychologie se familiarisent peu à peu. Un peu à part trois étudiants rigolent. Messaouda, Marina et Giovanni se connaissent du lycée. « Il y a beaucoup de monde dans la promo, explique Messaouda. Ça fait un peu peur au début mais franchement je ne stresse pas trop. » Quant à Giovanni, il pense déjà à l'enseignement. « On sait qu'il n'y a pas forcément beaucoup d'heures de cours. Mais il va falloir faire beaucoup de travail personnel. » Afin de les rassurer, Messaouda, Marina et Giovanni peuvent compter sur l'expérience des étudiants des années précédentes. « On connaît quelqu'un en deuxième année qui nous donne quelques conseils. » poursuit Messaouda.

Pour Coralie, 20 ans, c'est sa première année en Sciences du Langage en parcours Langue des Signes. « Il n'y a qu'à l'université de Poitiers qu'est proposé cet enseignement dès la première année. » Elle vient de Reims et trouve la capitale romane « très accueillante » et a de bonnes impressions sur cette ville. Elle a déjà rencontré Coline et Julie dès la première réunion. « On se fait vite des amies », sourit-elle.

Pour ces étudiants la véritable rentrée sera lundi prochain, le 11 septembre. De l'autre côté de la route, le coin des facultés de Sciences. Les cours ont déjà débuté tout comme en Médecine pour les carabins Guillaume, Mathis, Enola et Sarah. Tous les quatre sont en première année. Ils ont cours tous les matins dès 8h . Aujourd'hui en plus le professeur les a laissés partir avec 45 minutes de retard... L'après-midi, ça bûche. Et le soir, c'est le tutorat. Eux ont fait leur pré-rentrée le 1er septembre. « Le rythme est dense mais on le savait en s'inscrivant en médecine, explique Mathis. On sait qu'il faut travailler pour réussir. » Même si les quatre étudiants ont opté pour le travail en groupe, « on s'isole dans différents espaces pour réviser mais au moins si on a une question on met à contribution le groupe. Puis il y a les pauses, c'est mieux d'être ensemble. », concède Guillaume. Quant à Enola, elle s'inquiète, car en médecine il y a des « acharnés » du boulot « certains ont pris de l'avance sur les cours. Nous, on découvre au fur et à mesure de nouvelles notions notamment en Physique et même en Mathématiques. » Cette année en Première Année Commune aux Études de Santé (PACES), ils sont 1266 à Poitiers et 84 à Angoulême où les étudiants peuvent suivre les cours à distance.

Un peu de détente ?

Le jeudi est souvent synonyme de soirées étudiantes. Après les différentes activités proposées par tous les UFR de l'université, un spectacle déambulatoire dans les rues du centre-ville de Poitiers était proposé.. Des lieux où se réunissent souvent les étudiants. En plus quelques stands de préventions que ce soient sur l'alcool, les risques sexuels ou encore les nuisances sonores sont installés. « L'objectif est de créer un lien dès le démarrage de l'année entre les étudiants, l'université, le Crous, la ville. Je pense, qui plus est, que la réussite des études passe par le bien-être des étudiants avant tout », confie Romain Quesnel.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
9310
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
La Gamers Assembly pour son édition 2020 devra se dérouler en ligne Société | 09/04/2020

La "Gamers Assembly" de Poitiers de retour pour une édition "online"

Les masques arrivent en Lot-et-Garonne Société | 09/04/2020

Covid-19 : 330 000 masques arrivés en Lot-et-Garonne

Côté Ô Société | 08/04/2020

Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

Distribution du Collectif Solidarité-Continuité Alimentaire Bordeaux Société | 08/04/2020

Précarité étudiante: entre chômage partiel et difficultés alimentaires, le confinement s'avère difficile

Hubert Herbreteau évêque d'Agen Société | 07/04/2020

« Cultivons notre espace intérieur en cette période de confinement » Hubert Herbreteau, évêque d’Agen

L'ESSCA Société | 06/04/2020

Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

Sport à la maison Société | 05/04/2020

A Bordeaux, les acteurs du sport s’adaptent au confinement

Opération de contrôle à l'entrée de l'île d'Oleron le 3 avril 2020 pour éviter l'affluence des touristes Société | 04/04/2020

Covid-19 : En Charente-Maritime, les vacanciers ne sont pas les bienvenus

Aurélien Leroy Pôle Emploi Société | 03/04/2020

Covid-19 : pour Aurélien Leroy, responsable régional de Pôle Emploi, il faudra "continuer à s'adapter"

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 02/04/2020

Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

Angélique, infirmière libérale en milieu rural à l'heure du Covid 19 Société | 01/04/2020

Angélique, infirmière libérale en milieu rural : « Nous acceptons toute l'aide que l'on nous propose ! »

Banque Alimentaire 2020 Société | 31/03/2020

Face à l'épidémie du Covid-19, la distribution alimentaire se réorganise en Nouvelle-Aquitaine

masques Société | 31/03/2020

Solidarité et masques en tissu : nouveau combat dans des communes en Gironde

Hopital de Bayonne Société | 30/03/2020

Le Plan blanc Aquitaine s'étend jusqu'au Pays basque

Les supporters de l'UBB célèbrent la victoire Société | 29/03/2020

Union Bordeaux-Bègles : l'histoire fait la force