Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/03/21 | Béarn: André Cazetin figure du bassin de Lacq s'est éteint

    Lire

    Après avoir été le maire communiste de Mourenx, ville nouvelle du bassin de Lacq, pendant 18 ans, il avait, à près de 80 ans, rejoint les combats écologiques en adhérent au parti des Verts. André Cazetien, figure du Béarn par ses nombreux combats, est décédé ce dimanche 7 mars à 97 ans. De nombreux hommages de personnalités locales lui sont depuis rendus. Parmi elles Patrice Laurent, Maire de Mourenx, le député David Habib, Olivier Dartigolles pour le PCF ou encore Eurydice Bled, Jean-François Blanco du côté d'EELV.

  • 08/03/21 | Deux-Sèvres : Le camping La Venise Verte se modernise

    Lire

    Au coeur du Marais poitevin, à Coulon, le Camping 4 étoiles de La Venise Verte souhaite investir pour moderniser ses sanitaires et ses espaces communs afin de continuer à satisfaire ses clients. Le camping, éco-labellisé, s’attache à l’intégration environnementale et à la gestion des énergies et de l’eau avec une production d’eau chaude autonome notamment. Lors de la commission permanente de février, les élus du Conseil Régional ont décidé de subventionner ses investissements à hauteur de 18 728 euros.

  • 08/03/21 | Un e-Job Dating au Pays Basque

    Lire

    Le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne et Wizbii organisent le 23 mars prochain de 17h à 20h un e-Job Dating. L’initiative « 1er Stage, 1er Job » se tiendra cette année en visio-conférence avec des entretiens dématérialisés. Une dizaine d’entreprises issues des secteurs de la banque, du service à la personne, du commerce ou du BTP sera présente. Inscription obligatoire avant le 18 mars.

  • 08/03/21 | Dax : des initiatives en faveur de la mobilité pour tous

    Lire

    Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle ainsi que pour le maintien de l’emploi, l’association « Solutions Mobilité », souhaite avec l’agglomération de Dax, favoriser la mobilité dans les quartiers « Politique de la Ville ». L’association propose des actions concrètes sous la forme d’un accompagnement global. Lors de sa dernière commission permanente la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir cette action avec une aide de 19 000 euros.

  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Reportage: Une rentrée à l'université de Poitiers

07/09/2017 | Les amphis de l'université de Poitiers se remplissent peu à peu. Pour l'instant, place aux réunions de rentrée, dès la semaine prochaine ce sera les cours.

Découverte des amphis pour les étudiants de première année. Pour les réunions de pré-rentrée, ils sont déjà bien remplis.

A l'université de Poitiers, cette première semaine de septembre, chaque Unité de Formation et de Recherche (UFR) organise sa rentrée. « On voulait autre chose que les traditionnelles réunions barbantes de pré-rentrée », explique Romain Quesnel, coordinateur de projet et en charge de la vie associative pour l'université de Poitiers. Alors, les différentes associations étudiantes se sont creusées les méninges. Et pour le mois d'accueil des 27 000 étudiants de l'université, dans le cadre de l'opération Yolo, plusieurs événements ont été organisés (pique-nique, Cluedo géant...) ce jeudi 7 septembre.

Chaque association au sein des différents UFR de l'université de Poitiers a donc pris en charge ce jeudi les étudiants. C'est comme ça qu'après les discours d'explications sur les différents enseignements : certains étudiants en lettres ont pu faire un pique-nique zéro déchets, que ceux d'Administration Economique et Sociale (AES) ont pu participer à une MURDER PARTY, autrement dit un CLUEDO grandeur nature sur l'ensemble du campus... Histoire de se familiariser un peu avec ce campus et avec les autres étudiants de la promo.

Entre appréhension et sérénité

Ce jeudi matin, 7 septembre,  les étudiants étaient nombreux à avoir leur réunion de pré-rentrée. Découverte de l'amphi, familiarisation avec les couloirs de leur faculté. Ça impressionne beaucoup. En attendant les réunions, ils s'assoient sur un mur, tranquillement pour faire passer pour certains l'anxiété. C'est le cas de de Louise, 17 ans et demi (dans un mois elle aura 18 ans) en 1ère année de Sciences du Langage (SDL) qui a une certaine appréhension. « Je découvre Poitiers, je ne connais personne dans ma promo mais je ne pense pas être la seule dans ce cas. On forme une petite promotion (une soixantaine d'étudiants). Tout le monde s'observe pour le moment mais l'abcès va bien finir par être crevé ».

D'autres étaient beaucoup plus sereins, notamment Maxime, Niortais de 18 ans et étudiant en première année de Langues Etrangères Appliquées (LEA). « Nous allons voir ce que ça va donner, relativise-t-il. Je retrouve d'autres personnes de mon lycée et c'est l'occasion de faire de nouvelles rencontres via les amis des amis notamment. »

Beaucoup de monde

Le bâtiment d'à-côté, c'est celui de Sciences Humaines et Art. Là aussi les étudiants en première année de psychologie se familiarisent peu à peu. Un peu à part trois étudiants rigolent. Messaouda, Marina et Giovanni se connaissent du lycée. « Il y a beaucoup de monde dans la promo, explique Messaouda. Ça fait un peu peur au début mais franchement je ne stresse pas trop. » Quant à Giovanni, il pense déjà à l'enseignement. « On sait qu'il n'y a pas forcément beaucoup d'heures de cours. Mais il va falloir faire beaucoup de travail personnel. » Afin de les rassurer, Messaouda, Marina et Giovanni peuvent compter sur l'expérience des étudiants des années précédentes. « On connaît quelqu'un en deuxième année qui nous donne quelques conseils. » poursuit Messaouda.

Pour Coralie, 20 ans, c'est sa première année en Sciences du Langage en parcours Langue des Signes. « Il n'y a qu'à l'université de Poitiers qu'est proposé cet enseignement dès la première année. » Elle vient de Reims et trouve la capitale romane « très accueillante » et a de bonnes impressions sur cette ville. Elle a déjà rencontré Coline et Julie dès la première réunion. « On se fait vite des amies », sourit-elle.

Pour ces étudiants la véritable rentrée sera lundi prochain, le 11 septembre. De l'autre côté de la route, le coin des facultés de Sciences. Les cours ont déjà débuté tout comme en Médecine pour les carabins Guillaume, Mathis, Enola et Sarah. Tous les quatre sont en première année. Ils ont cours tous les matins dès 8h . Aujourd'hui en plus le professeur les a laissés partir avec 45 minutes de retard... L'après-midi, ça bûche. Et le soir, c'est le tutorat. Eux ont fait leur pré-rentrée le 1er septembre. « Le rythme est dense mais on le savait en s'inscrivant en médecine, explique Mathis. On sait qu'il faut travailler pour réussir. » Même si les quatre étudiants ont opté pour le travail en groupe, « on s'isole dans différents espaces pour réviser mais au moins si on a une question on met à contribution le groupe. Puis il y a les pauses, c'est mieux d'être ensemble. », concède Guillaume. Quant à Enola, elle s'inquiète, car en médecine il y a des « acharnés » du boulot « certains ont pris de l'avance sur les cours. Nous, on découvre au fur et à mesure de nouvelles notions notamment en Physique et même en Mathématiques. » Cette année en Première Année Commune aux Études de Santé (PACES), ils sont 1266 à Poitiers et 84 à Angoulême où les étudiants peuvent suivre les cours à distance.

Un peu de détente ?

Le jeudi est souvent synonyme de soirées étudiantes. Après les différentes activités proposées par tous les UFR de l'université, un spectacle déambulatoire dans les rues du centre-ville de Poitiers était proposé.. Des lieux où se réunissent souvent les étudiants. En plus quelques stands de préventions que ce soient sur l'alcool, les risques sexuels ou encore les nuisances sonores sont installés. « L'objectif est de créer un lien dès le démarrage de l'année entre les étudiants, l'université, le Crous, la ville. Je pense, qui plus est, que la réussite des études passe par le bien-être des étudiants avant tout », confie Romain Quesnel.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
10435
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !