Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/20 | Covid-19: après les premiers tests, l'UPPA reste vigilante

    Lire

    Dans la matinée du mardi 22 septembre 2020, le Laboratoire Bio-Pyrénées a réalisé sur le campus de Pau une campagne de 200 tests de dépistage à la Covid-19 auprès des étudiants. Celle-ci a révélé 6 cas positifs à la Covid-19 sur les 107 prélévements nasopharyngés analysés par PCR, soit 5,6 % des étudiants testés. Un résultat qui incite l'Université "à rester vigilante" au regard de la moyenne au niveau nationale du taux de positivité (6.2 % au 23/09/20 à 14h) et des moyennes départementales publiées le 17/09/20 : Pyrénées-Atlantiques (4.2%), Landes (4.8 %) et Hautes-Pyrénées (3.1%).

  • 24/09/20 | Charente-Maritime : premier bilan de la tornade du 23 septembre

    Lire

    Mercredi vers 16h30, une tornade s'est abattue d'un coup sur le sud de l'île d'Oléron. Elle a ensuite traversé le pertuis pour remonter par Marennes, Port-des-Barques, Fouras et Saint-Laurent-de-la-Prée avant de perdre en intensité à l'intérieur des terres. Renforcés par le SDIS de Charente, les pompiers ont effectué une soixantaine d'interventions. Hormis deux blessés légers la tornade a fait de nombreux dégâts matériels : véhicules retournés, tuiles ou toitures arrachées, arbres à terre...

  • 24/09/20 | La Nature s’expose à Guéret

    Lire

    Du 22 septembre au 10 octobre, la Ville de Guéret, en partenariat avec l’association Creusographie, propose l’exposition du Concours Photo 2020 au centre culturel Espace Fayolle. Chacun des 23 participants à cette exposition sera récompensé avec une attention particulière. Les 3 premiers se verront remettre officiellement leur lot le 1er octobre prochain, pour des raisons sanitaires.

  • 24/09/20 | Bordeaux : opération de dépistage COVID-19 pour les publics prioritaires

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine en lien avec la Préfecture, la Mairie et la Métropole de Bordeaux, avec l’appui du CHU de Bordeaux et de la Protection civile, organisent une opération de dépistage gratuit Place des Quinconces à Bordeaux du 23 septembre au 30 octobre, de 13h à 17h. Cette opération concerne les personnes présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 munies d’une prescription médicale et celles définies comme contact à risque d’un cas confirmé par l’autorité sanitaire disposant d’un justificatif de l’Assurance maladie.

  • 23/09/20 | EELV appelle aux candidatures pour les cantonales

    Lire

    Ils entendent faire "basculer" la majorité départementale. Les écologistes de Charente-Maritime appellent aujourd'hui à candidature dans les 26 cantons. Un projet commun sera bâti sur des thèmes comme l’eau, de l’agriculture de la conchyliculture ; l’action sociale; le handicap ; l’insertion ; le tourisme durable ; la biodiversité; le transport - ainsi que la création d'emplois utiles et non délocalisables respectueux de la nature et des hommes au service des nouvelles solidarités écologiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Reportage: Une rentrée à l'université de Poitiers

07/09/2017 | Les amphis de l'université de Poitiers se remplissent peu à peu. Pour l'instant, place aux réunions de rentrée, dès la semaine prochaine ce sera les cours.

Découverte des amphis pour les étudiants de première année. Pour les réunions de pré-rentrée, ils sont déjà bien remplis.

A l'université de Poitiers, cette première semaine de septembre, chaque Unité de Formation et de Recherche (UFR) organise sa rentrée. « On voulait autre chose que les traditionnelles réunions barbantes de pré-rentrée », explique Romain Quesnel, coordinateur de projet et en charge de la vie associative pour l'université de Poitiers. Alors, les différentes associations étudiantes se sont creusées les méninges. Et pour le mois d'accueil des 27 000 étudiants de l'université, dans le cadre de l'opération Yolo, plusieurs événements ont été organisés (pique-nique, Cluedo géant...) ce jeudi 7 septembre.

Chaque association au sein des différents UFR de l'université de Poitiers a donc pris en charge ce jeudi les étudiants. C'est comme ça qu'après les discours d'explications sur les différents enseignements : certains étudiants en lettres ont pu faire un pique-nique zéro déchets, que ceux d'Administration Economique et Sociale (AES) ont pu participer à une MURDER PARTY, autrement dit un CLUEDO grandeur nature sur l'ensemble du campus... Histoire de se familiariser un peu avec ce campus et avec les autres étudiants de la promo.

Entre appréhension et sérénité

Ce jeudi matin, 7 septembre,  les étudiants étaient nombreux à avoir leur réunion de pré-rentrée. Découverte de l'amphi, familiarisation avec les couloirs de leur faculté. Ça impressionne beaucoup. En attendant les réunions, ils s'assoient sur un mur, tranquillement pour faire passer pour certains l'anxiété. C'est le cas de de Louise, 17 ans et demi (dans un mois elle aura 18 ans) en 1ère année de Sciences du Langage (SDL) qui a une certaine appréhension. « Je découvre Poitiers, je ne connais personne dans ma promo mais je ne pense pas être la seule dans ce cas. On forme une petite promotion (une soixantaine d'étudiants). Tout le monde s'observe pour le moment mais l'abcès va bien finir par être crevé ».

D'autres étaient beaucoup plus sereins, notamment Maxime, Niortais de 18 ans et étudiant en première année de Langues Etrangères Appliquées (LEA). « Nous allons voir ce que ça va donner, relativise-t-il. Je retrouve d'autres personnes de mon lycée et c'est l'occasion de faire de nouvelles rencontres via les amis des amis notamment. »

Beaucoup de monde

Le bâtiment d'à-côté, c'est celui de Sciences Humaines et Art. Là aussi les étudiants en première année de psychologie se familiarisent peu à peu. Un peu à part trois étudiants rigolent. Messaouda, Marina et Giovanni se connaissent du lycée. « Il y a beaucoup de monde dans la promo, explique Messaouda. Ça fait un peu peur au début mais franchement je ne stresse pas trop. » Quant à Giovanni, il pense déjà à l'enseignement. « On sait qu'il n'y a pas forcément beaucoup d'heures de cours. Mais il va falloir faire beaucoup de travail personnel. » Afin de les rassurer, Messaouda, Marina et Giovanni peuvent compter sur l'expérience des étudiants des années précédentes. « On connaît quelqu'un en deuxième année qui nous donne quelques conseils. » poursuit Messaouda.

Pour Coralie, 20 ans, c'est sa première année en Sciences du Langage en parcours Langue des Signes. « Il n'y a qu'à l'université de Poitiers qu'est proposé cet enseignement dès la première année. » Elle vient de Reims et trouve la capitale romane « très accueillante » et a de bonnes impressions sur cette ville. Elle a déjà rencontré Coline et Julie dès la première réunion. « On se fait vite des amies », sourit-elle.

Pour ces étudiants la véritable rentrée sera lundi prochain, le 11 septembre. De l'autre côté de la route, le coin des facultés de Sciences. Les cours ont déjà débuté tout comme en Médecine pour les carabins Guillaume, Mathis, Enola et Sarah. Tous les quatre sont en première année. Ils ont cours tous les matins dès 8h . Aujourd'hui en plus le professeur les a laissés partir avec 45 minutes de retard... L'après-midi, ça bûche. Et le soir, c'est le tutorat. Eux ont fait leur pré-rentrée le 1er septembre. « Le rythme est dense mais on le savait en s'inscrivant en médecine, explique Mathis. On sait qu'il faut travailler pour réussir. » Même si les quatre étudiants ont opté pour le travail en groupe, « on s'isole dans différents espaces pour réviser mais au moins si on a une question on met à contribution le groupe. Puis il y a les pauses, c'est mieux d'être ensemble. », concède Guillaume. Quant à Enola, elle s'inquiète, car en médecine il y a des « acharnés » du boulot « certains ont pris de l'avance sur les cours. Nous, on découvre au fur et à mesure de nouvelles notions notamment en Physique et même en Mathématiques. » Cette année en Première Année Commune aux Études de Santé (PACES), ils sont 1266 à Poitiers et 84 à Angoulême où les étudiants peuvent suivre les cours à distance.

Un peu de détente ?

Le jeudi est souvent synonyme de soirées étudiantes. Après les différentes activités proposées par tous les UFR de l'université, un spectacle déambulatoire dans les rues du centre-ville de Poitiers était proposé.. Des lieux où se réunissent souvent les étudiants. En plus quelques stands de préventions que ce soient sur l'alcool, les risques sexuels ou encore les nuisances sonores sont installés. « L'objectif est de créer un lien dès le démarrage de l'année entre les étudiants, l'université, le Crous, la ville. Je pense, qui plus est, que la réussite des études passe par le bien-être des étudiants avant tout », confie Romain Quesnel.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
9820
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !