Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/05/21 | Maison Guinguet : une offre gourmande encore plus "clean"

    Lire

    A Duras, en Lot-et-Garonne, la Maison Guinguet s’est imposée depuis 3 générations comme un incontournable de la filière pruneau. Elle souhaite aujourd’hui proposer une nouvelle offre, saine, nutritive et gourmande, dans une démarche « clean label » qui mettra en valeur le pruneau et la noisette. Objectif: Proposer des produits 100 % naturel, sans conservateurs, ni colorants. Un projet qui s’appuie sur le centre technique régional pour son développement.

  • 14/05/21 | Charente-Maritime : circulation coupée avec la Vendée

    Lire

    Le pont du Brault, qui relie la Vendée à la Charente-Maritime, fera l’objet de travaux de nuit durant la semaine du 17 au 21 mai 2021. Ils concernent la maintenance et l'entretien régulier de l’ouvrage. La circulation routière sera interrompue pendant 4 nuits, de 22h à 6h du matin. Une déviation sera mise en place dans les 2 sens de circulation par les Routes Départementales n° 105, n° 137 et n° 25 en Vendée.

  • 14/05/21 | Un nouveau site internet pour l’Echo des Collines

    Lire

    Le journal de la grande Rive droite bordelaise, qui depuis plus de 20 ans rend compte de l’actualité et du dynamisme de ce territoire et de ses habitants, a refait son site internet. Pour seulement 2 €, les lecteurs de l'Echo des Collines, édité par l'association l'Autre Rive, pourront désormais accéder aux articles du journal en ligne mais toujours aussi recevoir l’abonnement papier mensuel et combiner les deux formats. Rdv sur www.echodescollines.fr

  • 13/05/21 | Régionales : Alain Rousset a présenté sa liste des candidats périgourdins

    Lire

    Alain Rousset, président sortant du Conseil régional, a présenté mardi sa liste de gauche des candidats périgourdins aux élections régionales. Renouvelée, elle est constituée de socialistes avec des élus communistes et du Parti radical de gauche et de personnes sans étiquette. Trois conseillers sont sortants dont Jean-Pierre Raynaud, vice-président chargé de l'agriculture. En tête de liste, on trouve Delphine Labails, maire de Périgueux et Christophe Cathus, maire de Calès et conseiller sortant.

  • 11/05/21 | Le Fipadoc de Biarritz du 12 au 17 juin... Et en live!

    Lire

    L’équipe du Festival international (FIPADOC) de Biarritz avait promis au public une édition 2021 en salles. Soutenue par la municipalité et tous ses partenaires, elle pourra tenir cet engagement et présenter sa sélection entre le 12 et le 17 juin. 155 œuvres issues de 35 pays - dont 2 nommées aux Oscars - seront proposées dans les salles habituelles: Gare du Midi, théâtre du Casino, auditorium du Bellevue et cinéma le Royal, dans des conditions de sécurité les plus exigeantes. Palmarès des 14 Prix dévoilé le 16 juin. Informations pratiques sur le site fipadoc.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Université de Pau et des Pays de l'Adour : A 50 ans, l'Université continue à viser l'excellence

02/10/2019 | Mohamed Amara effectue sa dernière rentrée en tant que Président de l'UPPA. En mars, il passera le relais à une nouvelle équipe avec un défi: la pérennisation du label Université d'excellence

Pierre Chabasse, Directeur général des Services, Mohamed Amara, Président de l'UPPA, Gilles Pijaudier-Cabot, Directeur exécutif E2S-UPPA, Frédéric Tesson, vice-président Formation et Vie étudiante

Alors que l'Université de Pau et des Pays de l'Adour s'apprête à souffler son demi-siècle en 2020, ce sont en cette rentrée, des effectifs toujours à la hausse qu'annonce l'équipe dirigeante. Entre 500 et 600 étudiants supplémentaires sont en effet attendus sur les bancs de cette Université multi-site qui au-delà de Pau déploie ses formations sur Tarbes, Mont-de-Marsan et la côte basque. 2020 sera décidément une année importante puisque c'est en mars qu'aura lieu l'élection du nouveau Président ; Mohamed Amara ne pouvant pas se présenter à sa succession après déjà deux mandats consécutifs à la Présidence. Pas de quoi pour autant afficher un relâchement pour l'UPPA labellisée Université d'excellence en 2017, et qui compte bien le rester.

Les chiffres définitifs ne sont pas encore tout à fait établis mais c'est au total un effectif frôlant les 13 500 étudiants qui devrait cette année animer les salles, amphis et couloirs des différents sites de l'UPPA, dont 8500 à Pau.

« Ouverture de nombreuses formations à l'alternance »
Quant à l'offre de formation, si elle évolue peu en cette rentrée, Frédéric Tesson, vice-président en charge de la formation et de la vie universitaire, signale l'ouverture d'un master sociologie, en tant que tel, « là où la mention était précédemment incluse au parcours de la mention géographie ». Objectif : « permettre une meilleure identification de la formation », qui en cette rentrée affiche déjà complet avec une vingtaine d'étudiants. Autre nouveauté, la création à Anglet d'une nouvelle licence pro « Industrie Agroalimentaires : gestion, production et valorisation ».

Mais parmi les chantiers qui comptent, le vice président insiste aussi sur « l'ouverture de nombreuses formations en alternance en apprentissage. Si cela existait naturellement déjà pour les licences pro, l'effort a été particulièrement porté sur les licences et masters. Trente cinq parcours de formation sont ainsi ouverts à l'apprentissage cette année contre dix l'an dernier. On est ainsi passé de 121 à 245 apprentis».

Dans la même logique de développer les liens entre université et monde de l'entreprise, le vice président souligne également, « la nouvelle dynamique autour de l'entrepreneuriat étudiant », dont les résultats peu à peu se font jour. L'Université compte une cinquantaine d'étudiants-entrepreneurs accompagnés, 10 étudiants inscrits au diplôme D2E, lié à l'entrepreneuriat, 4 entreprises créées par des étudiants, dont 2 accompagnées par Hélioparc... Un double effort sur l'apprentissage et le lien aux entreprises qui n'est d'ailleurs pas étranger avec l'obtention du label d'excellence I-site en 2017. Il porte en effet parmi ses objectifs une connexion forte entre l'Université, les acteurs économiques du territoire et les collectivités territoriales.

17 chaires de recherches créées depuis début 2018
Ce label d'excellence, dont le projet « 2ES » porté par l'UPPA sur le socle d'une spécialisation « Energie et Environnement », n'en finit pas de se déployer. Plus rapidement que prévu d'ailleurs. En effet, « 17 chaires de recherche ont été créées depuis le début du projet : 4 chaires pour de jeunes chercheurs, 9 chaires pour des chercheurs confirmés et 3 chaires internationales ; et la moitié d'entre elles ont été créées avec des partenaires, qu'ils soient des industriels ou des collectivités territoriales », annonce Gilles Pijaudier-Cabot directeur éxécutif E2S-UPPA. Et de citer pour exemple, une chaire dédiée au biomimétisme marin à Biarritz ou une autre à Pau, sur l'acceptabilité sociale et territoriale des projets liés à l'environnement.

« Avoir 17 chaires lancées depuis début 2018, c'est remarquable si on se compare à d'autres universités plus grandes qui n'en ont pas plus d'une douzaine », s'enthousiasme le président, Mohamed Amara. « Notre objectif en 2017 était de créer 20 chaires, mais à mi-parcours nous en avons déjà 17, donc d'ici 2021 [date d'évaluation et, éventuellement, de confirmation de l'obtention du label I-Site de manière définitive, NDLR], nous devrions en avoir environ 24 », ajoute Gilles Pijaudier-Cabot.
Et à ces chaires, s'ajoutent deux nouveaux programmes de recherche lancés pour 5 ans, autour d'un groupe d'une vingtaine de personnes (là où les chaires en compte 5 à 6 doctorants). L'un en partenariat avec Arkema et Saft sur les batteries innovantes, l'autre, en collaboration avec la prestigieuse North Westorn University (Chicago), sur les matériaux poreux.

"L'UPPA fait partie d'un club très fermé et compte y rester!"

Un programme de recherche qui démontre aussi les efforts fournis par l'UPPA « Université d'Excellence » en matière d'internationalisation. Une internationalisation qui se joue aussi au niveau des formations : « nous avons atteint notre objectif de 50% des cours disponibles en anglais. « Réaliser un cursus complet en anglais est possible à l'UPPA, c'est un atout si on veut pouvoir attirer les meilleurs étudiants d'Europe et du monde dans notre université », souligne Mohamed Amara, particulièrement fier des chantiers réalisés sous l'impulsion du label I-Site.

Selon lui, ce label « a redessiné entièrement l'architecture de l'enseignement supérieur français autour de 18 pôles. L'UPPA fait partie de ce Club très fermé qui ne concerne que des métropoles régionales ou la capitale. Nous sommes le seul campus d'excellence qui n'est pas issu d'un regroupement d'universités, comme le sont les autres campus labellisés ! Cette nouvelle carte de l'enseignement supérieur français, nous en faisons partie, et nous comptons bien y rester !» lance-t-il faisant allusion à la prochaine évaluation de l'UPPA sur ce label en 2021.
Une évaluation d'importance puisqu'elle décidera, ou non, de la pérennisation du label et avec lui de la manne financière qu'il ouvre à l'université : 6 millions d'euros par an portés par l'Etat, doublés par les contribution des entreprises et des collectivités...
Devant passer le relai en mars prochain, lors des électinos à venir, Mohamed Amara n'occupera plus le siège de président en 2021, mais il l'assure « le tuilage avec la nouvelle équipe sera fait pour conserver ce label ! ».

L'info en plus :
Le 10 octobre prochain, le physicien Gérard Mourou, Prix Nobel de Physique 2018, animera la conférence inaugurale de rentrée « Passion Lumière extrême » - Rdv à 17h30 amphi III de Lettres (Pau)

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
46862
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !