aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Vacances de printemps décalées : les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques attendent de voir

09/04/2015 | Au cours des trois années qui viennent, les vacances de printemps seront avancées d’une semaine. La mesure est appréciée par les Pyrénéens, malgré les bémols

Gourette jouera les prolongations le weeek-end prochain

La neige est là, en quantités importantes. Et, même si Météo France prévoit quelques précipitations samedi, de belles éclaircies sont prévues pour dimanche. Fermées depuis plusieurs jours, les stations de ski de Gourette et de La Pierre Saint-Martin vont jouer les prolongations le week-end prochain. Une manière de terminer un peu plus en beauté une saison qui a été chahutée par les intempéries. Cela dit, les regards se tournent déjà vers les saisons à venir. L’annonce faite par le gouvernement d’avancer d’une semaine les vacances de printemps au cours des trois prochaines années a été accueillie avec satisfaction par les professionnels de la neige. Ce qui n’empêche pas des bémols d’être formulés. Car les Pyrénées ne sont pas les Alpes.

Même si le sujet fait débat, tous les parents d’élèves n’apprécient pas de voir le troisième trimestre  scolaire être rallongé. Par contre, les stations de ski ont le sourire. Concentrées sur le mois d’avril, les vacances de printemps des trois prochaines saisons ont en effet  été avancées de 7 jours pour éviter aux vacanciers de goûter un peu trop à la « soupe ». C’est-à-dire à une neige qui fond.

La donne change d’un massif à l’autrePour autant, les Pyrénéens gardent la tête froide. Car des nuances s’imposent. « Pour l’ensemble de la profession, c’est plutôt considéré comme une bonne chose. On va toutefois profiter de cette mesure de manière distincte selon les massifs » nuance Laurent Dourrieu, le directeur de l’Etablissement public des stations d’altitude (EPSA).

« Pour ceux, comme les Alpes du Nord, qui ouvrent jusqu’aux vacances de Pâques, c’est bien. Pour les Pyrénées, qui ont pris l’habitude de fermer à la mi-avril, c’est différent. Ici, chaque année, on s’interroge sur la possibilité de rester ouvert ou pas. En fait, il n’y a pas de règle ».

En fonction de la manière dont la zone A (Bordeaux), mais aussi la B qui inclut les régions de l’Ouest, seront placées en première ou en seconde position, le nouveau calendrier sera plus ou moins favorable à des stations comme La Pierre et Gourette, explique-t-il en effet.

Le ski ou la mer ? « Après, il y a la question du ski de printemps, dont la pratique a tendance à diminuer. Jusqu’à présent, c’était beaucoup lié aux périodes de vacances. Cela dit, notre clientèle a tendance à préférer le littoral à partir de la mi-avril. Alors que Paris et le bassin lyonnais maintiennent leur niveau de fréquentation du ski à cette période. Notre marché à nous est atlantique. Il risque donc de ne pas être tout à fait au rendez-vous ».

C’est aussi ce qu'explique  Brigitte Caillau, la gérante de l’hôtel l’Amoulat à Gourette, avec la franchise de ton qui la caractérise . Habituée à fermer dès le mois de mars, elle reste persuadée que « les clients sont demandeurs de neige en novembre, pas en avril. Cela dit, tout est possible. Car Gourette se trouve à deux heures de la mer. Les gens peuvent donc aller skier le matin, puis se rendre à Biarritz l’après-midi. On verra bien ce que ce décalage de date aura comme effet. Je vous dirai cela l’année prochaine. Mais je suis sceptique » confie-t-elle.

 Dans la foulée,  une flèche est décochée vers le nouveau découpage des régions. « Quand les Charentes étaient dans une autre zone, cela faisait deux semaines de vacances distinctes. Maintenant, cela en fera une seule. Notre département aurait dû être rattaché au Midi-Pyrénées. Mais, que voulez-vous ? Nos élites ont bac plus 15. Elles réfléchissent mieux que nous ! »

Artouste : plutôt Noël et févrierA quelques kilomètres de là, l’habitude consistant à se concentrer sur le mois de février, gros pourvoyeur de vacanciers, ainsi que sur la période de Noël « qui a tendance à se renforcer »,  est confirmée par Corinne Crabé, la directrice de l’Office de tourisme de Laruns. Ici, les regards se tournent plutôt vers la station d’Artouste, en haute vallée d’Ossau. « Et nous sommes un peu en décalage par rapport à cette problématique des vacances de printemps. »

Largement consacrée au ski de pleine nature et au free-ride, Artouste ferme en effet beaucoup plus tôt, à la mi-mars. « A partir de la fin mars, début avril, les gens ne sont plus dans l’hiver. Dès qu’il a tendance à faire beau, ils ont plutôt tendance à aller vers la mer. Il faut également tenir compte du fait que la neige se transforme très vite quand il fait chaud ».

 Là encore, tout est une question de point de vue. Car Laurent Dourrieu ne manque pas de souligner de son côté l’excellente fin de saison qu’ont connue les stations familiales de  Gourette et de La-Pierre-Saint-Martin dès que le soleil est revenu sur le massif. Ce qui a permis à la première de combler une partie de son retard par rapport à la saison précédente, et à la seconde de le rattraper

Mieux pour les débutantsDe même, Christine Massoure, la directrice générale du réseau de station pyrénéennes N’Py évoque les pistes de réflexion ouvertes par le décalage des vacances de printemps. « Cette mesure va donner plus d’ampleur à la saison de ski. Elle laissera les gens dans l’idée que cette pratique sportive n’est pas terminée à cette période de l’année. Nous sommes également convaincus qu’une fin de saison, qui bénéficie d’un beau temps et de bonnes conditions d’enneigement, est plus propice pour apprendre à skier que lorsqu’il fait froid et qu’il y a beaucoup de monde sur les pistes. Mais, ce message-là, il faut réussir à le faire passer. Une chose est certaine : il y a en général beaucoup de neige dans les Pyrénées à cette période de l’année ».

Enfin, constate-t-elle, « on voit que les clients que nous accueillons en fin de saison ont une autre approche de la neige, et qu'ils adoptent d’autres formes de loisirs en plus du ski : la balnéo, les balades. Les propriétaires de résidences secondaires sont également plus nombreux à venir en montagne à ce moment-là ».

Plus logique, plus pratique, plus lisibleQuant à Yves Larrouture, le président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie Béarn et Soule, il ne boude pas son plaisir. «Notre syndicat réclamait ce décalage de vacances. Le fait de les avancer en avril évite un télescopage avec les ponts du mois de Mai. Il va aussi augmenter la fréquentation des établissements et facilitera la signature de contrats avec les saisonniers, qui pourront bénéficier d’une période de travail plus longue jusqu’à l’automne."

" De plus, on a maintenant une visibilité dans les dates. Car avant, cela changeait tout le temps. Ce qui posait problème lorsque l’on voulait par exemple réaliser des travaux dans un établissement. » Un point qui ne relève pas du détail. Dans les Pyrénées-Atlantiques, la profession qu’il représente fournit du travail à plus de 8 000 personnes.

Les dates des vacances de printemps :
2015-2016 -  Zone A : samedi 9 au lundi 25 avril. Zone B : samedi 2 au lundi 18 avril. Zone C : samedi 16 avril au lundi 2 mai
2016-2017 - Zone A : samedi 15 avril au  mardi 2 mai. Zone B : samedi 8 au lundi 24 avril . Zone C : samedi 1er au mardi 18 avril.
2017-2018 - Zone A : samedi 7 au lundi 23 avril. Zone B : samedi 21 avril au lundi 7 mai. Zone C : samedi 14 au lundi 30 avril.

Les nouvelles zones :
Zone A : académies de Bordeaux, Besançon, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers.
Zone B : académies de Aix, Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg.
Zone C : académies de Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
721
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !