Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

08/04/2020 | 2 200 nuitées soit environ 315 séjours sont offerts dans les campings Villages & Clubs Côté Ô pour le personnel soignant.

1

La promesse d’un lendemain plus heureux... Le Groupe Côté Ô, spécialisé dans l'hébergement de plein air et de loisirs, a décidé d'offrir 2 200 nuitées soit environ 315 séjours, aux infirmiers-infirmières et aides-soignants pour cet été 2020. Une offre exceptionnelle pour une situation inédite qui va permettre aux soignants de souffler cet été, en famille, dans les campings Villages & Clubs Côté Ô.

Côté Ô est un groupe qui existe depuis 2017 et qui comprend 5 campings sur différentes régions : la Normandie, la Bretagne, et le Nord Aquitaine (Charente-Maritime). Le groupe détient 1280 emplacements sur l’ensemble des campings qui sont équipés de mobil homes (960) et/ou de parcelles appelées « emplacements nus » pour les tentes ou camping cars. Le groupe, comme l’explique sa présidente Pascale Espaillard, a voulu jouer son rôle dans la crise sanitaire que nous traversons : « très vite nous avons choisi de récompenser le personnel soignant. Bien évidemment de nombreuses personnes extraordinaires font de leur activité quotidienne des choses magnifiques, mais nous avons posé un arbitrage et nous avons décidé d’offrir aux personnes les plus exposées, des séjours gratuits ».

Sur le site Côté Ô,  il y a une page dédiée pour pouvoir bénéficier de ces vacances offertes. Les soignants doivent donner évidemment des justificatifs pour écarter les malveillances et faire 3 choix de campings et 3 choix de dates. Les séjours proposés vont de deux à sept nuits maximum par soignant.  En tout, 2 200 nuits vont être offertes. « Nous voulions que cela soit suffisamment significatif pour que la goutte d’eau ne soit pas trop transparente, confie Pascale Espaillard. Nous avons trouvé que 315 familles accueillies dans nos campings cet été, cela avait du sens. »

Une récompense pour demain

Dans le futur, que restera t-il des applaudissements et des remerciements qui existent aujourd’hui ? C’est la question que le groupe s’est posé. Côté Ô veut faire perdurer cet élan et veut offrir du répit et du repos en famille aux soignants (catégories infirmiers et aides-soignants). « Aujourd’hui, les familles peuvent être éclatées, observe la présidente du groupe. Les parents partent au travail dans des conditions difficiles… Tous les jours ils disent au revoir à leurs enfants et ces enfants sont angoissés… » S’inscrire aujourd’hui sur cette offre gratuite donne alors une forme d’espoir. Bien plus que des vacances gratuites, le groupe veut offrir « un lendemain de retrouvailles et un moment privilégié pour les familles ».

Côté Ô

Des entreprises individuelles ou des campings ont déjà fait à leur niveau des offres similaires. Les gérants du camping le Balcon de la Baie en Ille-et-Vilaine ont, par exemple, lancé un appel à la solidarité aux campings de France voulant offrir eux aussi des séjours. De nombreux établissement ont répondu présent comme le camping Les Goélands à Arès en Gironde ou encore le camping les Ecureuils également situé à Arès. Le groupe Côté Ô voulait absolument faire partie de ce mouvement de solidarité.  « Personne ne peut échapper à cette aventure aujourd’hui et, pour une personne morale, c’est son devoir de citoyen de participer à un effort collectif solidaire, indique Pascale Espaillard. Il faut le faire avec ses moyens pour, au final, faire grossir le mouvement dans un sens positif. »

Offrir, c’est donner du sens

« Applaudir anonymement à 20h, c’est très bien. Mais, pour clore le débat, on aura besoin de se plonger véritablement dans les yeux des aides soignants. Dans les campings, il y aura sûrement à l’accueil un applaudissement mais on pourra aussi les regarder dans les yeux pour les remercier » explique la présidente de Côté Ô. Cette opération de solidarité va sans nul doute confirmer les valeurs de l’entreprise qui revendique son côté humain et généreux. Ce qui anime le groupe également, c’est la possibilité de rendre les équipes fières de leur travail. Se sentir utile en ces temps de crise est primordial.

Aujourd’hui, les campings du groupe ont l’interdiction d’ouvrir et ne connaissent pas encore la date de réouverture des lieux. C’est une activité ralentie et inquiétante : la réouverture reste incertaine en terme de date, les salariés ne peuvent pas être rassurés sur leurs conditions de travail à l’avenir (quand vont-ils pouvoir accueillir de nouveaux clients ?), et l’activité économique est touchée. Pour autant, Pascale Espaillard ne perd pas espoir : « tout le monde a compris que l’année 2020 serait totalement bousculée et particulière. Il va falloir la réinventer et trouver des solutions différentes. Le groupe est loin d’être exempté mais au sein de nos valeurs il y a aussi l’enthousiasme. C’est notre manière de repousser les limites et de dessiner un nouvel avenir ». 

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Côté Ô

Partager sur Facebook
Vu par vous
6640
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !