Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

08/04/2020 | 2 200 nuitées soit environ 315 séjours sont offerts dans les campings Villages & Clubs Côté Ô pour le personnel soignant.

Côté Ô

La promesse d’un lendemain plus heureux... Le Groupe Côté Ô, spécialisé dans l'hébergement de plein air et de loisirs, a décidé d'offrir 2 200 nuitées soit environ 315 séjours, aux infirmiers-infirmières et aides-soignants pour cet été 2020. Une offre exceptionnelle pour une situation inédite qui va permettre aux soignants de souffler cet été, en famille, dans les campings Villages & Clubs Côté Ô.

Côté Ô est un groupe qui existe depuis 2017 et qui comprend 5 campings sur différentes régions : la Normandie, la Bretagne, et le Nord Aquitaine (Charente-Maritime). Le groupe détient 1280 emplacements sur l’ensemble des campings qui sont équipés de mobil homes (960) et/ou de parcelles appelées « emplacements nus » pour les tentes ou camping cars. Le groupe, comme l’explique sa présidente Pascale Espaillard, a voulu jouer son rôle dans la crise sanitaire que nous traversons : « très vite nous avons choisi de récompenser le personnel soignant. Bien évidemment de nombreuses personnes extraordinaires font de leur activité quotidienne des choses magnifiques, mais nous avons posé un arbitrage et nous avons décidé d’offrir aux personnes les plus exposées, des séjours gratuits ».

Sur le site Côté Ô,  il y a une page dédiée pour pouvoir bénéficier de ces vacances offertes. Les soignants doivent donner évidemment des justificatifs pour écarter les malveillances et faire 3 choix de campings et 3 choix de dates. Les séjours proposés vont de deux à sept nuits maximum par soignant.  En tout, 2 200 nuits vont être offertes. « Nous voulions que cela soit suffisamment significatif pour que la goutte d’eau ne soit pas trop transparente, confie Pascale Espaillard. Nous avons trouvé que 315 familles accueillies dans nos campings cet été, cela avait du sens. »

Une récompense pour demain

Dans le futur, que restera t-il des applaudissements et des remerciements qui existent aujourd’hui ? C’est la question que le groupe s’est posé. Côté Ô veut faire perdurer cet élan et veut offrir du répit et du repos en famille aux soignants (catégories infirmiers et aides-soignants). « Aujourd’hui, les familles peuvent être éclatées, observe la présidente du groupe. Les parents partent au travail dans des conditions difficiles… Tous les jours ils disent au revoir à leurs enfants et ces enfants sont angoissés… » S’inscrire aujourd’hui sur cette offre gratuite donne alors une forme d’espoir. Bien plus que des vacances gratuites, le groupe veut offrir « un lendemain de retrouvailles et un moment privilégié pour les familles ».

Côté Ô

Des entreprises individuelles ou des campings ont déjà fait à leur niveau des offres similaires. Les gérants du camping le Balcon de la Baie en Ille-et-Vilaine ont, par exemple, lancé un appel à la solidarité aux campings de France voulant offrir eux aussi des séjours. De nombreux établissement ont répondu présent comme le camping Les Goélands à Arès en Gironde ou encore le camping les Ecureuils également situé à Arès. Le groupe Côté Ô voulait absolument faire partie de ce mouvement de solidarité.  « Personne ne peut échapper à cette aventure aujourd’hui et, pour une personne morale, c’est son devoir de citoyen de participer à un effort collectif solidaire, indique Pascale Espaillard. Il faut le faire avec ses moyens pour, au final, faire grossir le mouvement dans un sens positif. »

Offrir, c’est donner du sens

« Applaudir anonymement à 20h, c’est très bien. Mais, pour clore le débat, on aura besoin de se plonger véritablement dans les yeux des aides soignants. Dans les campings, il y aura sûrement à l’accueil un applaudissement mais on pourra aussi les regarder dans les yeux pour les remercier » explique la présidente de Côté Ô. Cette opération de solidarité va sans nul doute confirmer les valeurs de l’entreprise qui revendique son côté humain et généreux. Ce qui anime le groupe également, c’est la possibilité de rendre les équipes fières de leur travail. Se sentir utile en ces temps de crise est primordial.

Aujourd’hui, les campings du groupe ont l’interdiction d’ouvrir et ne connaissent pas encore la date de réouverture des lieux. C’est une activité ralentie et inquiétante : la réouverture reste incertaine en terme de date, les salariés ne peuvent pas être rassurés sur leurs conditions de travail à l’avenir (quand vont-ils pouvoir accueillir de nouveaux clients ?), et l’activité économique est touchée. Pour autant, Pascale Espaillard ne perd pas espoir : « tout le monde a compris que l’année 2020 serait totalement bousculée et particulière. Il va falloir la réinventer et trouver des solutions différentes. Le groupe est loin d’être exempté mais au sein de nos valeurs il y a aussi l’enthousiasme. C’est notre manière de repousser les limites et de dessiner un nouvel avenir ». 

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Côté Ô

Partager sur Facebook
Vu par vous
4880
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !