Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

08/04/2020 | 2 200 nuitées soit environ 315 séjours sont offerts dans les campings Villages & Clubs Côté Ô pour le personnel soignant.

Côté Ô

La promesse d’un lendemain plus heureux... Le Groupe Côté Ô, spécialisé dans l'hébergement de plein air et de loisirs, a décidé d'offrir 2 200 nuitées soit environ 315 séjours, aux infirmiers-infirmières et aides-soignants pour cet été 2020. Une offre exceptionnelle pour une situation inédite qui va permettre aux soignants de souffler cet été, en famille, dans les campings Villages & Clubs Côté Ô.

Côté Ô est un groupe qui existe depuis 2017 et qui comprend 5 campings sur différentes régions : la Normandie, la Bretagne, et le Nord Aquitaine (Charente-Maritime). Le groupe détient 1280 emplacements sur l’ensemble des campings qui sont équipés de mobil homes (960) et/ou de parcelles appelées « emplacements nus » pour les tentes ou camping cars. Le groupe, comme l’explique sa présidente Pascale Espaillard, a voulu jouer son rôle dans la crise sanitaire que nous traversons : « très vite nous avons choisi de récompenser le personnel soignant. Bien évidemment de nombreuses personnes extraordinaires font de leur activité quotidienne des choses magnifiques, mais nous avons posé un arbitrage et nous avons décidé d’offrir aux personnes les plus exposées, des séjours gratuits ».

Sur le site Côté Ô,  il y a une page dédiée pour pouvoir bénéficier de ces vacances offertes. Les soignants doivent donner évidemment des justificatifs pour écarter les malveillances et faire 3 choix de campings et 3 choix de dates. Les séjours proposés vont de deux à sept nuits maximum par soignant.  En tout, 2 200 nuits vont être offertes. « Nous voulions que cela soit suffisamment significatif pour que la goutte d’eau ne soit pas trop transparente, confie Pascale Espaillard. Nous avons trouvé que 315 familles accueillies dans nos campings cet été, cela avait du sens. »

Une récompense pour demain

Dans le futur, que restera t-il des applaudissements et des remerciements qui existent aujourd’hui ? C’est la question que le groupe s’est posé. Côté Ô veut faire perdurer cet élan et veut offrir du répit et du repos en famille aux soignants (catégories infirmiers et aides-soignants). « Aujourd’hui, les familles peuvent être éclatées, observe la présidente du groupe. Les parents partent au travail dans des conditions difficiles… Tous les jours ils disent au revoir à leurs enfants et ces enfants sont angoissés… » S’inscrire aujourd’hui sur cette offre gratuite donne alors une forme d’espoir. Bien plus que des vacances gratuites, le groupe veut offrir « un lendemain de retrouvailles et un moment privilégié pour les familles ».

Côté Ô

Des entreprises individuelles ou des campings ont déjà fait à leur niveau des offres similaires. Les gérants du camping le Balcon de la Baie en Ille-et-Vilaine ont, par exemple, lancé un appel à la solidarité aux campings de France voulant offrir eux aussi des séjours. De nombreux établissement ont répondu présent comme le camping Les Goélands à Arès en Gironde ou encore le camping les Ecureuils également situé à Arès. Le groupe Côté Ô voulait absolument faire partie de ce mouvement de solidarité.  « Personne ne peut échapper à cette aventure aujourd’hui et, pour une personne morale, c’est son devoir de citoyen de participer à un effort collectif solidaire, indique Pascale Espaillard. Il faut le faire avec ses moyens pour, au final, faire grossir le mouvement dans un sens positif. »

Offrir, c’est donner du sens

« Applaudir anonymement à 20h, c’est très bien. Mais, pour clore le débat, on aura besoin de se plonger véritablement dans les yeux des aides soignants. Dans les campings, il y aura sûrement à l’accueil un applaudissement mais on pourra aussi les regarder dans les yeux pour les remercier » explique la présidente de Côté Ô. Cette opération de solidarité va sans nul doute confirmer les valeurs de l’entreprise qui revendique son côté humain et généreux. Ce qui anime le groupe également, c’est la possibilité de rendre les équipes fières de leur travail. Se sentir utile en ces temps de crise est primordial.

Aujourd’hui, les campings du groupe ont l’interdiction d’ouvrir et ne connaissent pas encore la date de réouverture des lieux. C’est une activité ralentie et inquiétante : la réouverture reste incertaine en terme de date, les salariés ne peuvent pas être rassurés sur leurs conditions de travail à l’avenir (quand vont-ils pouvoir accueillir de nouveaux clients ?), et l’activité économique est touchée. Pour autant, Pascale Espaillard ne perd pas espoir : « tout le monde a compris que l’année 2020 serait totalement bousculée et particulière. Il va falloir la réinventer et trouver des solutions différentes. Le groupe est loin d’être exempté mais au sein de nos valeurs il y a aussi l’enthousiasme. C’est notre manière de repousser les limites et de dessiner un nouvel avenir ». 

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Côté Ô

Partager sur Facebook
Vu par vous
2741
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !