Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Vers des territoires coopératifs, sociaux et solidaires

03/02/2016 | Patrick et Anne Beauvillard, une approche humaine et démocratique renouvelée

Anne et Patrick Beauvillard

Etudier des exemples de projets réussis en économie sociale et solidaire à travers leur aspect implicite découlant d’une démarche souvent inconsciente des porteurs-même de projet : telle est l’ambition de l’Institut des Territoires Coopératifs, un nouveau centre de recherche monté par deux entrepreneurs aquitains désireux de favoriser la collaboration entre les territoires en remettant l’humain au coeur de l’économie.

Patrick et Anne Beauvillard, Parisiens de naissance et Aquitains d’adoption, sont à l’origine de ce projet ambitieux. Lui, 54 ans, ancien technicien en micro-électronique, elle, 63 ans, ex-entrepreneur dans le négoce de gros, c’est en 2003 que tous les deux s’installent dans le Lot-et-Garonne, en reprennant une ferme familiale à Tombeboeuf et fondent alors Inovane, une société spécialisée dans l’accompagnement des entreprises dans leurs projets de mutation. Inovane se révèlera vite comme les prémisses du futur Institut des Territoires Coopératifs. 

Remettre l’humain au coeur de l’économie"A travers les différentes missions d’Inovane nous avons voulu remettre l’individu au centre des priorités des entreprises et de leurs projets", explique Anne Beauvillard. "Car si on veut amener des transformations dans l’entreprise on doit partir de celui qui doit les mener, c’est-à-dire de l’être humain, ajoute Patrick. Le succès d’un tel projet pour l’entreprise est conditionné par la capacité à amener les employés à se l’approprier". "Car si l’on néglige les individus qui sont censés mener ces projets, on est souvent confrontés à leur méfiance, colère ou leurs réticences", analyse le co-fondateur de l’Institut.

"Partir de ce qui marche"C’est en respectant ce principe qu’Inovane a notamment accompagné la filière Fruits et Légumes en Aquitaine dans la fusion de ses centres expérimentaux entre 2005 et 2014. "Comme pour tout projet que l’on suit, on s’est gardé de venir avec des solutions toutes faites, précise Anne Beauvillard. Nous ne sommes ni agriculteurs ni producteurs. L’objectif était d’amener les acteurs qu’on rencontrait à imaginer eux-mêmes des solutions en s’appuyant simplement sur leurs points forts, explique-t-elle. Au lieu de parler de leurs problèmes, on a invité les agriculteurs à nous raconter leur réussite, ce qui marchait. De manière à ce qu’ils puissent voir ce dont ils ont été capables par le passé et les forces sur lesquelles ils pourraient s’appuyer aujourd'hui". "Il faut toujours partir de ce qui fonctionne, ajoute Patrick. C’est comme ça que l’on peut redonner confiance aux gens afin qu’ils puissent se dire qu’ils sont quand même super forts".         

Vers une idée de territoires plus coopératifsAvec les retours d'expériences au sein d’Inovane, enrichis d’une vision plus globale des questions de territoire, notamment à travers le mandat de Patrick en tant que conseiller régional d’Aquitaine de 2010 à 2015, le couple décide de viser plus haut. Patrick et Anne imaginent alors une structure qui pourrait promouvoir cette nouvelle philosophie entrepreneuriale à travers l’étude d’initiatives dans l’économie sociale et solidaire dont pourraient s’inspirer et que pourraient reproduire des territoires entiers. L’institut des territoires coopératifs (ITC) était né. 

"Ce n’est pas une société de service, prévient Anne Beauvillard. Il s’agit d’un centre de recherche-action dont la mission est d’observer, analyser et diffuser de nouvelles manières de coopérer des entrepreneurs sociaux, permettant dans un deuxième temps à des territoires de s’en inspirer en replaçant l’être humain au coeur de ces projets".

Comprendre la réussite à travers l’impliciteAfin de mettre définitivement sur pied l'idée de l'Institut, ses deux co-fondateurs ont lancé le 20 décembre dernier une campagne de financement participatif destinée à récolter 17500 euros pour les 6 premiers mois de fonctionnement de l’ITC. Une somme qui servira principalement à financer les travaux de l’Observatoire de l’"implicite", le pilier de cette nouvelle structure.

"Lorsqu’on analyse la réussite d’une initiative ou d’un projet, on a tendance à oublier ce qui n’est pas apparent et évident, c’est-à-dire l’implicite", explique Patrick Beauvillard. Dans toute initiative qui fonctionne on identifie seulement ce qui est connu et qui marche. C’est la partie émergée de l’iceberg. Mais il y a toute une partie qu’on ne connaît pas, des actions et comportements qui ont amené la réussite du projet dont les acteurs n’ont peut-être même pas conscience. D’où l’importance de l’identifier et l’étudier". L’étude de cette part invisible des initiatives devrait permettre d’établir par la suite des méthodologies pouvant être intégrées dans des outils à la portée de chacun.

Un mois d’itinérancePour donner de la matière à cet Observatoire de l’implicite, le couple ira en mars à la rencontre d’une dizaine d’initiatives innovantes dans l’économie sociale et solidaire situées sur un trajet de 300 à 400 km dans l’axe Valence – Montpellier. Seront concernés notamment des projets de monnaie locale, des espaces de travail partagé, de jardins partagés, ainsi que des expériences éducatives et dans le domaine de l’énergie. Avec plus de 7000 euros récoltés, Anne et Patrick Beauvillard comptent bien sur un élan de solidarité, dans cette dernière ligne droite, avant de clôturer la campagne le 9 février. En fonction de leur générosité, les contributeurs pourront non seulement avoir accès aux travaux de l’Observatoire mais même prendre part durant quelques jours à la marche itinérante.

Lien pour la campagne de financement participatif : https://www.arizuka.com/fr/projects/l-observatoire-de-l-implicite   

Piotr Czarzasty
Par Piotr Czarzasty

Crédit Photo : AP B

Partager sur Facebook
Vu par vous
8295
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Patrick BEAUVILLARD | 03/02/2016

La première itinérance de l'Observatoire de l'Implicite, en mars prochain, partira d'Angers pour rejoindre la Roche-sur-Yon via la région Nantaise.

En juin, la seconde itinérance suivra la vallée du Rhône, comme énoncé dans l'article.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !