20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/22 | Fi'Frui ou les fruits et légumes oubliés

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, Fi'Frui souhaite développer une filière innovante de fruits et légumes oubliés en facilitant le développement de la production de variétés anciennes. Sur la méthode : un travail par groupes pour amplifier les plantations de diverses espèces et création d'un partenariat entre les transformateurs et les producteurs. Pour mener à bien son projet, la société va s'appuyer sur des producteurs « pionniers » de figue, de rhubarbe ou encore de mirabelle.

  • 27/05/22 | Un nouveau diplôme à l'Université de Limoges

    Lire

    A la prochaine rentrée scolaire, l'IPAG de l'Université de Limoges met en place, avec l'appui des Centres de Gestion la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze, un diplôme universitaire Responsable d'administration communale. Ce diplôme a été ouvert pour compenser les nombreux départs à la retraite auxquels devront faire face les collectivités territoriales dans les prochaines années. Les candidatures sont ouvertes depuis le 20 mai.

  • 25/05/22 | Carrefour emploi à Niort

    Lire

    Le jeudi 2 juin, Niort accueille la 6ème édition du Carrefour Emploi Niort-Atlantique. Plus de 1 500 postes et formations seront à pourvoir, avec un accent mis cette année sur les dispositions prises par l'agglomération de Niort pour accueillir des candidats et leur famille dans le cadre de transitions professionnelles. Pour ceux qui ne pourraient se rendre sur le salon, dont l'entrée est libre, les offres sont également disponibles sur la plateforme oui-emploi.fr

  • 25/05/22 | Visites guidées de l’exposition « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard »

    Lire

    Le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane propose, du 26 au 29 mai de 15h à 16h, des visites commentées par une guide conférencière de l’exposition temporaire « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard : un drame, un peintre, une œuvre ». Ces visites auront également lieu chaque samedi et dimanche de juin. Inscriptions : 05.55.430.430 (20 pers. maximum)

  • 25/05/22 | Une maison des entreprises à Royan Atlantique

    Lire

    « Up ! Le Carré des Entrepreneurs » est une maison des entreprises dédiée au développement économique, portée par la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA). Elle proposera aux entreprises des solutions d'hébergement de type pépinière et hôtel d'entreprises mais aussi 15 bureaux, 3 salles de réunion notamment. La gestion de la maison des entreprises dont le pilotage et l'animation de la pépinière et de l'hôtel d'entreprise sera assuré par le Pôle Développement et Attractivité Territoriale de la CARA.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Vers des territoires coopératifs, sociaux et solidaires

03/02/2016 | Patrick et Anne Beauvillard, une approche humaine et démocratique renouvelée

1

Etudier des exemples de projets réussis en économie sociale et solidaire à travers leur aspect implicite découlant d’une démarche souvent inconsciente des porteurs-même de projet : telle est l’ambition de l’Institut des Territoires Coopératifs, un nouveau centre de recherche monté par deux entrepreneurs aquitains désireux de favoriser la collaboration entre les territoires en remettant l’humain au coeur de l’économie.

Patrick et Anne Beauvillard, Parisiens de naissance et Aquitains d’adoption, sont à l’origine de ce projet ambitieux. Lui, 54 ans, ancien technicien en micro-électronique, elle, 63 ans, ex-entrepreneur dans le négoce de gros, c’est en 2003 que tous les deux s’installent dans le Lot-et-Garonne, en reprennant une ferme familiale à Tombeboeuf et fondent alors Inovane, une société spécialisée dans l’accompagnement des entreprises dans leurs projets de mutation. Inovane se révèlera vite comme les prémisses du futur Institut des Territoires Coopératifs. 

Remettre l’humain au coeur de l’économie"A travers les différentes missions d’Inovane nous avons voulu remettre l’individu au centre des priorités des entreprises et de leurs projets", explique Anne Beauvillard. "Car si on veut amener des transformations dans l’entreprise on doit partir de celui qui doit les mener, c’est-à-dire de l’être humain, ajoute Patrick. Le succès d’un tel projet pour l’entreprise est conditionné par la capacité à amener les employés à se l’approprier". "Car si l’on néglige les individus qui sont censés mener ces projets, on est souvent confrontés à leur méfiance, colère ou leurs réticences", analyse le co-fondateur de l’Institut.

"Partir de ce qui marche"C’est en respectant ce principe qu’Inovane a notamment accompagné la filière Fruits et Légumes en Aquitaine dans la fusion de ses centres expérimentaux entre 2005 et 2014. "Comme pour tout projet que l’on suit, on s’est gardé de venir avec des solutions toutes faites, précise Anne Beauvillard. Nous ne sommes ni agriculteurs ni producteurs. L’objectif était d’amener les acteurs qu’on rencontrait à imaginer eux-mêmes des solutions en s’appuyant simplement sur leurs points forts, explique-t-elle. Au lieu de parler de leurs problèmes, on a invité les agriculteurs à nous raconter leur réussite, ce qui marchait. De manière à ce qu’ils puissent voir ce dont ils ont été capables par le passé et les forces sur lesquelles ils pourraient s’appuyer aujourd'hui". "Il faut toujours partir de ce qui fonctionne, ajoute Patrick. C’est comme ça que l’on peut redonner confiance aux gens afin qu’ils puissent se dire qu’ils sont quand même super forts".         

Vers une idée de territoires plus coopératifsAvec les retours d'expériences au sein d’Inovane, enrichis d’une vision plus globale des questions de territoire, notamment à travers le mandat de Patrick en tant que conseiller régional d’Aquitaine de 2010 à 2015, le couple décide de viser plus haut. Patrick et Anne imaginent alors une structure qui pourrait promouvoir cette nouvelle philosophie entrepreneuriale à travers l’étude d’initiatives dans l’économie sociale et solidaire dont pourraient s’inspirer et que pourraient reproduire des territoires entiers. L’institut des territoires coopératifs (ITC) était né. 

"Ce n’est pas une société de service, prévient Anne Beauvillard. Il s’agit d’un centre de recherche-action dont la mission est d’observer, analyser et diffuser de nouvelles manières de coopérer des entrepreneurs sociaux, permettant dans un deuxième temps à des territoires de s’en inspirer en replaçant l’être humain au coeur de ces projets".

Comprendre la réussite à travers l’impliciteAfin de mettre définitivement sur pied l'idée de l'Institut, ses deux co-fondateurs ont lancé le 20 décembre dernier une campagne de financement participatif destinée à récolter 17500 euros pour les 6 premiers mois de fonctionnement de l’ITC. Une somme qui servira principalement à financer les travaux de l’Observatoire de l’"implicite", le pilier de cette nouvelle structure.

"Lorsqu’on analyse la réussite d’une initiative ou d’un projet, on a tendance à oublier ce qui n’est pas apparent et évident, c’est-à-dire l’implicite", explique Patrick Beauvillard. Dans toute initiative qui fonctionne on identifie seulement ce qui est connu et qui marche. C’est la partie émergée de l’iceberg. Mais il y a toute une partie qu’on ne connaît pas, des actions et comportements qui ont amené la réussite du projet dont les acteurs n’ont peut-être même pas conscience. D’où l’importance de l’identifier et l’étudier". L’étude de cette part invisible des initiatives devrait permettre d’établir par la suite des méthodologies pouvant être intégrées dans des outils à la portée de chacun.

Un mois d’itinérancePour donner de la matière à cet Observatoire de l’implicite, le couple ira en mars à la rencontre d’une dizaine d’initiatives innovantes dans l’économie sociale et solidaire situées sur un trajet de 300 à 400 km dans l’axe Valence – Montpellier. Seront concernés notamment des projets de monnaie locale, des espaces de travail partagé, de jardins partagés, ainsi que des expériences éducatives et dans le domaine de l’énergie. Avec plus de 7000 euros récoltés, Anne et Patrick Beauvillard comptent bien sur un élan de solidarité, dans cette dernière ligne droite, avant de clôturer la campagne le 9 février. En fonction de leur générosité, les contributeurs pourront non seulement avoir accès aux travaux de l’Observatoire mais même prendre part durant quelques jours à la marche itinérante.

Lien pour la campagne de financement participatif : https://www.arizuka.com/fr/projects/l-observatoire-de-l-implicite   

Piotr Czarzasty
Par Piotr Czarzasty

Crédit Photo : AP B

Partager sur Facebook
Vu par vous
14917
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Patrick BEAUVILLARD | 03/02/2016

La première itinérance de l'Observatoire de l'Implicite, en mars prochain, partira d'Angers pour rejoindre la Roche-sur-Yon via la région Nantaise.

En juin, la seconde itinérance suivra la vallée du Rhône, comme énoncé dans l'article.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
salon agri Société | 26/05/2022

Salon de l'agriculture : « Chaussez vos bottes » et venez découvrir les métiers du secteur !

Alain Rousset a salué les éleveurs lors de sa venue sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine 2022 Société | 25/05/2022

Alimentation locale et de qualité : un pacte régional pour reprendre la main

Lancement du prix Joël Aubert avec Bernard Jouannaud, Dominique Graciet et Bruno Millet. Société | 22/05/2022

Le prix Joël Aubert a été lancé au Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine

Les urgences d'Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques Société | 20/05/2022

Urgence sur les urgences : le cas grave mais pas si unique d'Oloron-Sainte-Marie

Le collège Paul-Langevin à Saint-Junien s’est vu décerner le label « Etablissement bio engagé » par Interbio Nouvelle-Aquitaine Société | 19/05/2022

A Saint-Junien, le collège Paul Langevin est le premier établissement scolaire bio engagé de Haute-Vienne

Les futurs ingénieurs agros confrontés à l'agro-écologie et aux enjeux sociétaux Société | 19/05/2022

Les futurs ingénieurs agros confrontés à l'agro-écologie et aux enjeux sociétaux

Delphine Rouba, écrivain public - Dans le secret des mots Société | 17/05/2022

Ecrivain public, Delphine met sa plume au service des autres

Du 14 au 29 mai 2022, opération Chaussez vos bottes Société | 13/05/2022

« Chaussez vos bottes », des idées de sorties pour découvrir et fêter l'agriculture !

Messieurs Layan, Picard et Bedecarrax lors de la présentation du Groupe Soïkos à la presse. Société | 11/05/2022

Logement : Soïkos, la nouvelle maison commune du Toit Girondin et de Mésolia

L’association « Mes mains en or », et des jeunes de l'association Trisomie 21 ont été récompensée le 7 avril par le Trophée de l’engagement solidaire Société | 09/05/2022

Le Trophée de l’engagement solidaire décerné à un livre rédigé par des déficients intellectuels

domofrance medef Société | 09/05/2022

Logement : Domofrance et le MEDEF unis pour répondre à la demande dans un contexte tendu

Le centre de soins et de formations de Peyrat-le-Château sera sans équivalent en Haute-Vienne Société | 05/05/2022

Un appel aux dons pour construire un centre de soins sans équivalent à Peyrat-le-Château

Stéphanie Ioan, directrice de Bordeaux Mécènes Solidaires. Société | 04/05/2022

Bordeaux Mécènes Solidaires, « le Meetic entreprises-associations »

Nathan et Etienne s’élanceront de Biarritz le 5 mai pour tenter de rallier Marrakech pour la 25ème édition  du 4 L Trophy au volant d’une Clan GTL. Société | 04/05/2022

Le 4L Trophy de l'espoir pour Nathan greffé d'un rein

alex Société | 26/04/2022

Cancer et retour à l'emploi : l'Institut Bergonié teste la plateforme « Alex pour 1000 patients »