aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/16 : Le vendredi 29 juillet, journée de jeûne et de prière, demandée par Mgr Pontier, président de la conférence des évêques de France, à la Cathédrale Saint-Caprais d'Agen, à 18h se déroulera une célébration Eucharistique pour la Paix

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/07/16 | A Cambo, les sapeurs-pompiers en délicatesse avec leur chef

    Lire

    Insolite: les sapeurs-pompiers de la station thermale de Cambo-les-Bains, au Pays basque, se sont mis en grève pour protester contre leur chef de centre qui ferait preuve de "manque de respect à leur égard". Soulignant que certains de leurs collègues étaient sous anti-dépresseurs. Après brève interruption, les sapeurs-pompiers ont décidé de reprendre leur mouvement. La direction départementale pour sa part, a entamé une enquête. L'incendie couverait-il sous les braises? Toujours est-il que le maire de la ville chère à Edmond Rostand, Laurent Bru, recevra les antagonistes ce jeudi.

  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Vingt ans après, la Dordogne accueille le tour de France, les 25 et 26 juillet

24/10/2013 | Bergerac accueillera deux étapes du Tour de France, les 25 et 26 juillet. C'est de la sous préfecture de la Dordogne que sera donné le départ du seul contre- la- montre.

De nombreuses animations cyclistes sont prévues les 25 et 26 juilet à Bergerac pour accueillir le Tour de France

La carte de la 101 édition du Tour de France a été dévoilée mercredi. Les coureurs feront étape dans les Pyrénées-Atlantiques et en Dordogne, où les Périgourdins attendent cet événement depuis vingt ans. En effet, le Tour ne s'est pas arrêté en Périgord, depuis juillet 1994. Bergerac, qui sera ville d'arrivée et de départ, doit débourser 160 000 euros. Périgueux, où sera jugé l'arrivée du seul contre la montre de cette édition 2014, investit 90 000 euros. Très fiers de recevoir cet événement sportif planétaire, les élus locaux espèrent des retombées économiques et en termes de notoriété.

Les 25 et 26 juillet prochains, le Tour de France fait son grand retour en Dordogne, vingt ans après. Malgré les affaires de dopages des années 2000, le Tour de France demeure dans l'esprit du public une épreuve reine. Pour beaucoup, cet événement sportif a les saveurs des souvenirs d'enfance, un parfum d'été. C'est aussi la France des petites routes, des terroirs, et des villages. C'est sans doute pour cela que l'on peut croire, une fois encore, à un tel engouement populaire pour un spectacle gratuit et festif, à nos portes.
Le 25 juillet, Bergerac sera la ville d'arrivée de l'étape Maubourguet-Bergerac, longue de 205 km. Le lendemain, c'est à Périgueux que sera jugée l'arrivée du seul contre la montre de cette 101° édition. C'est donc avec joie et fierté, que Michel Moyrand, le maire de Périgueux et Dominique Rousseau, le maire de Bergerac, ont accueilli la bonne nouvelle.
Le 25 juillet, l'arrivée sera jugée sur la site de la plaine des sports de Picquecailloux. Le peloton entrera en Dordogne par Eymet, à 36 km de la ligne d'arrivée, puis pénètrera dans le Bergeracois en empruntant la départementale 933. La Grande boucle empruntera le D14 à travers le vignoble de Monbazilac et grimpera la côte du château de Monbazillac, dernière difficulté avant l'arrivée, qui pourrait être le théâtre d'une attaque ultime. A la hauteur de Labadie, sur les hauteurs du Bergercois, le peloton va fondre ensuite sur la nationale 21. Il entrera dans la cité de Cyrano par l'avenue Paul Painlevé.

Le seul contre la montre du Tour Le 26 juillet, la veille de l'arrivée sur les Champs Elysées, Bergerac sera la ville départ du seul contre -la -montre de cette 101 e édition. Ce contre- la montre entre Bergerac et Périgueux pourrait être l'étape décisive. Présent lors de la conférence de presse à Bergerac, ce jeudi après- midi, Marc Madiot, représentant la Ligue professionnelle et directeur de la Française des jeux, indique "que le Tour, du moins le podium peut se jouer en Dordogne. Le parcours est court, sélectif, destiné aux rouleurs." La côte de Coulounieix Chamiers pourrait piéger certains coureurs à seulement quelques kilomètres de l'arrivée jugée cours Montaigne, devant le Palais de justice. En 1994, un contre -la- montre avait eu lieu entre Périgueux et Bergerac. Le parcours n'aura rien de comparable : le tracé de l'étape passera par la D 709 en direction de Mussidan puis la D4 vers Villamblard, chef lieu de canton que l'épreuve n'a jamais traversé.

Pour avoir la chance d'accueillir la Grande Boucle, les villes de Bergerac et de Périgueux ont travaillé cinq ans. La ville de la sous-préfecture a investi 160 000 euros, Périgueux 90 000 euros. Même si ces sommes sont déjà critiquées par certains, en période de conjoncture difficile, les élus locaux espèrent beaucoup en termes de retombées économiques et de notoriété. 190 pays retransmettent le Tour, soit 3,5 milliards de téléspectateurs. "Un contre la montre, c'est 7 heures de direct à la télévision, quelle plus belle campagne de communication pour Bergerac, pour la Dordogne," précise Pascal Chanteur, ex coureur installé à Bergerac et adjoint au maire.

Pour que les 25 et 26 juillet, le rêve soit parfait, il faudrait qu'un français soit vainqueur de l'avant dernière -étape, comme ce fut le cas en 1961. Cette année là, Jacques Anquetil sortait vainqueur du contre la montre entre Bergerac et Périgueux. Il remportait la grande Boucle, deux jours plus tard, à Paris. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
489
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !