Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

  • 09/07/20 | Le phare de Cordouan rouvre ses portes

    Lire

    Les visites reprennent à partir du 11 juillet au phare de Cordouan. Les travaux, qui avaient été suspendus durant le confinement, ont repris de mi-mai au 10 juillet. Le nombre de visiteurs au départ de Royan et du Verdon sera réduit, et chacun devra respecter les gestes barrières. Une nouvelle "offre de visite" est prévue par le syndicat gestionnaire (le Smiddest), avec une exposition de photos de Clément Chambaud. Les visiteurs pourront également observer le travail des compagnons sculpteurs.

  • 09/07/20 | 330 lieux incontournables en Nouvelle-Aquitaine pour un été gourmand

    Lire

    Selon une récente étude réalisée par le cabinet BVA, plus d’un Français sur deux envisage de partir cet été et 92 % d’entre eux prévoient de rester en France. Pour aiguiller les voyageurs friands de bonne nourriture, le Collège Culinaire de France a compilé, toutes les initiatives de producteurs, artisans et restaurateurs qui partagent les mêmes valeurs. Ces endroits sont géolocalisés sur une cartographie en ligne. Ils sont 330 en Nouvelle-Aquitaine!

  • 09/07/20 | Le Festival Biarritz Amérique latine fin septembre

    Lire

    La 29ème édition du Festival Biarritz Amérique Latine aura bien lieu du lundi 28 septembre au dimanche 4 octobre dans le cadre des mesures sanitaires qui auront cours et solidaire des festivals dont l'édition 2020 n'a pu avoir lieu insistent les organisateurs. Un thème particulièrement d'actualité a été retenu : la relation complexe et ambivalente qu’entretiennent les Etats-Unis d’Amérique avec cette Amérique latine. Les latino-américains aux USA constituent aujourd’hui la première minorité démographique, doit, 18% de la population totale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Visite guidée dans le nouveau Bergonié

14/06/2019 | La nouvelle aile de l'Institut, le pôle Josy Reiffers, vient d'être investie par les médecins et leurs patients, il y a une dizaine de jours.

François-Xavier Mahon

L’Institut Bergonié vient d’ouvrir les portes de son nouveau bâtiment de 10 000 m2 consacré exclusivement à la chirurgie. L’accès à cette extension se fait par une entrée moderne, située cours de l’Argonne. Une réorientation vers la ville « hautement symbolique », d’après son directeur général François-Xavier Mahon. Ce mercredi 12 juin, ce dernier a rondement mené la visite du pôle Josy Reiffers. Il sera officiellement inauguré en septembre 2019, en présence du maire de Bordeaux, Nicolas Florian, et de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Des bulles, des bulles, et encore des bulles. De l’habillage au sol, le tout nouveau pôle Josy Reiffers de l’Institut Bergonié pétille comme du champagne. Il est en effet entouré d’une paroi métallique percée de multiples ronds et toute la signalétique au sol est écrite dans des cercles colorés. Dans la ville du vin, les bulles pourraient dénoter. Et c’est tant mieux pour François-Xavier Mahon, directeur général de l’Institut Bergonié depuis 2016. Il souhaite que la construction de cette aile soit synonyme d’une nouvelle ère pour l’hôpital.

Finis les néons blafards, vive la couleur ! Les murs blancs laissent leur place à des tons crème plus chaleureux et à un dégradé oscillant entre le rose et le vert suivant les étages. La visite démarre par le rez-de-chaussée où se trouve la nouvelle entrée donnant sur le cours de l’Argonne. Des écrans tactiles pour prendre rendez-vous y sont déjà installés. « Un piano va aussi nous être donné bénévolement pour l’y mettre », confie François-Xavier Mahon. Les grandes vitres donnent sur un jardin que le directeur envisage d’aménager « comme un petit village », avec des installations sportives et un potager.

« Je suis encore un peu perdue »

Un coup d’ascenseur et voilà le premier étage, consacré aux consultations. « Je suis encore un peu perdue, mais je vais m’adapter », murmure une dame âgée qui échange quelques mots avec François-Xavier Mahon. « Ding », au deuxième, les choses sérieuses commencent avec la chirurgie conventionnelle. L’unité de surveillance des patients qui viennent d’être opérés se trouve au 3e. « Nous avons essayé de faire le plus possible de chambres individuelles, même s'il y a des patients qui demandent encore du collectif », avance le directeur, tout en se réjouissant de montrer qu’un lit peut sortir d’un placard pour les personnes qui viennent voir les malades.

Au dernier étage se trouve la salle d’opération, munie d’un scanner. « Ce bâtiment est dédié à l’intervention, et particulièrement à la radiologie interventionnelle, une nouvelle technologie qui permet de voir et de traiter le patient en même temps de manière plus ciblée, même si la chirurgie reste le principal moyen de traiter le cancer », développe celui qui était avant chef de service en hématologie au CHU de Bordeaux.

Dix ans de maturation

Le projet remonte à plus de dix ans. Le nouveau pôle prend d’ailleurs le nom de son initiateur, Josy Reiffers, ancien directeur de l’Institut Bergonié. Après moult tergiversations, notamment concernant le « business plan », le chantier démarre véritablement en janvier 2017 pour un coût de 33 millions d'euros. « Ce nouveau bâtiment permet de réorganiser tout l’hôpital plus logiquement : toute la pathologie sera dans l’hôpital de jour, et l’oncologie dans une autre aile », précise François-Xavier Mahon.

À côté des préoccupations financières, la liaison entre le neuf et l’ancien a aussi été à l’origine de difficultés pour l’Institut. « Nous avons finalement opté pour une passerelle centrale, avec des puits de lumière pour maintenir la confidentialité », complète-t-il. Une extension du sous-sol, consacré à la radiothérapie, a aussi été réalisée sous le nouveau bâtiment.

Avec le pôle Josy Reiffers, le centre de lutte contre le cancer de Nouvelle-Aquitaine ambitionne, aussi, de développer son rayonnement sur la ville, et particulièrement auprès des jeunes. « Nous avons un rôle de prévention nécessaire symboliquement, contre le tabac, la malbouffe, l'alcool, mais aussi sur la nécessité de faire du sport », plaide celui qui a déjà accueilli les élèves de l’école voisine Saint-Genès il y a un mois et demi. L’ouverture est enfin un moyen de faire connaître les travaux de recherche clinique réalisés au cœur de l’Institut, qui n’accueille pas moins de 60 000 patients tous les ans, pour une quinzaine de chirurgiens présents.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
4294
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !