Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

  • 14/07/20 | Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se lancent dans un concours photo

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se challengent dans un concours photo dédié aux moissons de l’année 2020. À travers cette initiative, les jeunes agriculteurs souhaitent redynamiser cette saison 2020, selon eux, assez moyenne et pourrait mettre en péril des exploitations « déjà bancales ». Plusieurs lots seront distribués aux gagnants dont un week-end de remplacement offert, financé par JA86.

  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Visó Magazine : les étudiants de l’IJBA pensent la crise avec des mots

02/06/2020 | Les étudiants de l’Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine proposent « Visó », un magazine papier sur l’après Covid-19.

Visó Magazine

« Incertain temps » : c’est le titre de la neuvième édition du magazine Visó, élaboré par les étudiants en master 2 de presse écrite à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine. Un objet culturel hybride qui explore les émotions suscitées par la crise liée au Covid-19.

La créativité a été mise au défi par le virus, mais les étudiants de L’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine ont su répondre positivement. Pour ces élèves, le principe du projet de fin d’année, qui existe depuis 2012, est de partir à l’étranger pour faire un magazine sur un lieu géographique donné. « On devait partir à Gibraltar fin mars, au début du confinement », explique Hippolyte Radisson, rédacteur en chef du magazine avec Maelle Benisty. « Le départ était incertain et a été annulé tardivement ». Il a donc fallu s’adapter, comme beaucoup de professionnels, pendant cette période particulière. Le plus important pour eux restait de « ne pas abandonner le projet qui clôt notre scolarité », indique Hippolyte Radisson. Les élèves ont donc dû rebondir rapidement. Malgré la déception et les mois de travail qui avaient précédé le voyage initialement prévu, les étudiants ont choisi de s’intéresser au grand thème actuel : le coronavirus.

Visó Magazine  

« Nous voulions faire autre chose que les autres médias, car d’abord nous sommes avant tout un magazine d’école, et nous sommes aussi une rédaction toute jeune », précise le rédacteur en chef. Le projet journalistique propose alors de découvrir le regard de ces journalistes, d’une moyenne d’âge de 23 ans, sur la crise qu’ils ont pu vivre et sur le futur. « Que ressentons-nous vraiment ? Qu’est-ce que cette crise raconte de nous ? Quelles leçons pourrons-nous en tirer ? »… Les réponses sont à parcourir dans ce magazine de 134 pages, fruit de 5 semaines de travail confiné.

Un objet créatif, témoin de la crise liée au Covid-19

Le magazine a été construit de A à Z en 5 semaines… et à distance ! 19 étudiants et environ 7 professeurs et journalistes ont travaillé à distance pour pouvoir publier fin mai un résultat à la hauteur de leurs attentes. « C’est difficile au début de trouver ses marques car nous n’avions jamais réalisé de magazine, et encore moins en confinement ! », confie Hippolyte Radisson. Le travail journalistique qui a été fait, tente de questionner le monde d’après et les conséquences de la crise. Confinés à des endroits différents, les étudiants on pu aborder différents sujets avec des ancrages locaux variés, allant de la Gironde à la Dordogne, en passant par Madrid jusqu’à Paris... L’impossibilité d’aller sur le terrain n’a pas empêché ces journalistes en herbe de faire voyager le lecteur.

Visó Magazine

La particularité de cette neuvième édition de Visó réside dans son caractère universel. La lecture de ce dernier fait appel aux sensibilités. Surprise, colère, tristesse, peur, joie… Chacun d’entre nous a pu traverser cet éventail d’émotions lorsque le virus a commencé à frapper le monde. « Ce que l’on retient d’une crise, c’est l’émotion qui nous traverse à ce moment là », indique le jeune rédacteur en chef. Le journal papier questionne, par le biais des émotions, la crise sanitaire au présent et au futur.
Dans la rubrique « Surprise », il est possible de découvrir un article sur les élèves policiers réquisitionnés pendant le confinement pour venir en aide à leurs ainés. « Nous racontons ce que cela fait de rentrer dans la police à 20 ans dans un contexte de pandémie, mais aussi dans un contexte social difficile », indique Hippolyte. Dans la rubrique « Colère » se trouve un article sur le monde de la recherche en France, qui est de plus en plus précarisé au fil des années à travers différentes politiques. « Nous analysons notamment comment cette problématique rejaillit en temps de crise sanitaire », ajoute t-il. Pour « Tristesse », un papier raconte le parcours des jeunes traders pendant la période et présente leurs points de vue sur la crise économique à venir. « Peur » présente par exemple un sujet sur le régime hyper-présidentiel de la France, avec des liens historiques qui expliquent comment le pouvoir est aux mains d’un seul homme en temps de crise. Enfin, sous l’intitulé « Joie », les étudiants ont imaginé des jeux comme des quizz ou des mots croisés. Un traitement équilibré pour « faire respirer » l’information et ne pas parler que du négatif…

C’est un magazine annuel qui a vocation à être lu sur la longueur. La Une énigmatique avec le titre « Temps Incertain », représente bien le flou qui émerge de la période actuelle. L’article d’ouverture de Visó a été publié dans Médiapart sous le titre « Génération Covid, mais aussi génération attentats, climat, #Metoo… » Cet extrait relève « d’une écriture hyper-sensible, presque littéraire qui raconte la création de cette génération bercée par des évènements traumatiques », explique le jeune journaliste. La création de ce magazine est un moyen d’expression pour ces millenials, qui apportent un regard nouveau sur cet événement historique qu’est la crise du coronavirus…

Le Visó Magazine a été édité à 1 100 exemplaires récemment. Il est à commander en ligne sur le site de l’IJBA, et le numéro va arriver prochainement dans les kiosques en Nouvelle-Aquitaine et à la librairie Mollat à Bordeaux.

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Visó Magazine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3017
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !