Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

  • 18/01/21 | Couvre-feu : à La Rochelle, Jean-François Fountaine appelle à être raisonnable

    Lire

    "Depuis l'annonce du gouvernement, on me demande pourquoi on ne proteste pas contre ce couvre-feu, puisque la situation est meilleure chez nous. Il faut être responsable ! Notre situation s'est dégradée et notre hôpital est sous-tension, notamment à cause des déprogrammation du printemps", a relaté le maire lors d'une conférence de presse vendredi. Si les horaires de transports restent inchangés par le couvre-feu, ceux de la médiathèque et des déchèteries seront avancés d'une heure.

  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Visó Magazine : les étudiants de l’IJBA pensent la crise avec des mots

02/06/2020 | Les étudiants de l’Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine proposent « Visó », un magazine papier sur l’après Covid-19.

Visó Magazine

« Incertain temps » : c’est le titre de la neuvième édition du magazine Visó, élaboré par les étudiants en master 2 de presse écrite à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine. Un objet culturel hybride qui explore les émotions suscitées par la crise liée au Covid-19.

La créativité a été mise au défi par le virus, mais les étudiants de L’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine ont su répondre positivement. Pour ces élèves, le principe du projet de fin d’année, qui existe depuis 2012, est de partir à l’étranger pour faire un magazine sur un lieu géographique donné. « On devait partir à Gibraltar fin mars, au début du confinement », explique Hippolyte Radisson, rédacteur en chef du magazine avec Maelle Benisty. « Le départ était incertain et a été annulé tardivement ». Il a donc fallu s’adapter, comme beaucoup de professionnels, pendant cette période particulière. Le plus important pour eux restait de « ne pas abandonner le projet qui clôt notre scolarité », indique Hippolyte Radisson. Les élèves ont donc dû rebondir rapidement. Malgré la déception et les mois de travail qui avaient précédé le voyage initialement prévu, les étudiants ont choisi de s’intéresser au grand thème actuel : le coronavirus.

Visó Magazine  

« Nous voulions faire autre chose que les autres médias, car d’abord nous sommes avant tout un magazine d’école, et nous sommes aussi une rédaction toute jeune », précise le rédacteur en chef. Le projet journalistique propose alors de découvrir le regard de ces journalistes, d’une moyenne d’âge de 23 ans, sur la crise qu’ils ont pu vivre et sur le futur. « Que ressentons-nous vraiment ? Qu’est-ce que cette crise raconte de nous ? Quelles leçons pourrons-nous en tirer ? »… Les réponses sont à parcourir dans ce magazine de 134 pages, fruit de 5 semaines de travail confiné.

Un objet créatif, témoin de la crise liée au Covid-19

Le magazine a été construit de A à Z en 5 semaines… et à distance ! 19 étudiants et environ 7 professeurs et journalistes ont travaillé à distance pour pouvoir publier fin mai un résultat à la hauteur de leurs attentes. « C’est difficile au début de trouver ses marques car nous n’avions jamais réalisé de magazine, et encore moins en confinement ! », confie Hippolyte Radisson. Le travail journalistique qui a été fait, tente de questionner le monde d’après et les conséquences de la crise. Confinés à des endroits différents, les étudiants on pu aborder différents sujets avec des ancrages locaux variés, allant de la Gironde à la Dordogne, en passant par Madrid jusqu’à Paris... L’impossibilité d’aller sur le terrain n’a pas empêché ces journalistes en herbe de faire voyager le lecteur.

Visó Magazine

La particularité de cette neuvième édition de Visó réside dans son caractère universel. La lecture de ce dernier fait appel aux sensibilités. Surprise, colère, tristesse, peur, joie… Chacun d’entre nous a pu traverser cet éventail d’émotions lorsque le virus a commencé à frapper le monde. « Ce que l’on retient d’une crise, c’est l’émotion qui nous traverse à ce moment là », indique le jeune rédacteur en chef. Le journal papier questionne, par le biais des émotions, la crise sanitaire au présent et au futur.
Dans la rubrique « Surprise », il est possible de découvrir un article sur les élèves policiers réquisitionnés pendant le confinement pour venir en aide à leurs ainés. « Nous racontons ce que cela fait de rentrer dans la police à 20 ans dans un contexte de pandémie, mais aussi dans un contexte social difficile », indique Hippolyte. Dans la rubrique « Colère » se trouve un article sur le monde de la recherche en France, qui est de plus en plus précarisé au fil des années à travers différentes politiques. « Nous analysons notamment comment cette problématique rejaillit en temps de crise sanitaire », ajoute t-il. Pour « Tristesse », un papier raconte le parcours des jeunes traders pendant la période et présente leurs points de vue sur la crise économique à venir. « Peur » présente par exemple un sujet sur le régime hyper-présidentiel de la France, avec des liens historiques qui expliquent comment le pouvoir est aux mains d’un seul homme en temps de crise. Enfin, sous l’intitulé « Joie », les étudiants ont imaginé des jeux comme des quizz ou des mots croisés. Un traitement équilibré pour « faire respirer » l’information et ne pas parler que du négatif…

C’est un magazine annuel qui a vocation à être lu sur la longueur. La Une énigmatique avec le titre « Temps Incertain », représente bien le flou qui émerge de la période actuelle. L’article d’ouverture de Visó a été publié dans Médiapart sous le titre « Génération Covid, mais aussi génération attentats, climat, #Metoo… » Cet extrait relève « d’une écriture hyper-sensible, presque littéraire qui raconte la création de cette génération bercée par des évènements traumatiques », explique le jeune journaliste. La création de ce magazine est un moyen d’expression pour ces millenials, qui apportent un regard nouveau sur cet événement historique qu’est la crise du coronavirus…

Le Visó Magazine a été édité à 1 100 exemplaires récemment. Il est à commander en ligne sur le site de l’IJBA, et le numéro va arriver prochainement dans les kiosques en Nouvelle-Aquitaine et à la librairie Mollat à Bordeaux.

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Visó Magazine

Partager sur Facebook
Vu par vous
4011
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !