Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/20 | Sénatoriales en Haute-Vienne: le sortant sanctionné au profit du PS

    Lire

    Carton plein en Haute-Vienne pour les deux candidats PS Isabelle Briquet, ex maire du Palais sur Vienne, et Christian Redon Sarrazy, maire de Meuzac, qui sont élus au deuxième tour avec respectivement 480 voix et 408 voix. Le maire de Limoges Emile Roger Lombertie (LR) échoue avec 380 voix. Quant au sortant Jean-Marc Gabouty (DVC), il ne totalise que 232 voix...

  • 27/09/20 | Dans les Deux-Sèvres, la droite reste au Sénat

    Lire

    Dans les Deux-Sèvres, le sénateur sortant Philippe Mouiller(LR) est arrivé en tête au premier tour avec 753 voix sur 1101 voix exprimées (il en fallait 551 pour être élu). À l'occasion du second tour, c'est l'actuel président du Conseil départemental Gilbert Favreau (LR) qui a été choisi par les grands électeurs, avec 424 voix, soit 39 voix de plus que son adversaire socialiste Nathalie Lanzi.

  • 27/09/20 | Elections sénatoriales en Creuse, la gauche conserve ses 2 sièges

    Lire

    Ce 27 septembre, les grands électeurs creusois n'ont pas fait durer les suspens pour le sénateur sortant socialiste, et ancien président du Conseil départemental Jean-Jacques Lozach, assuré de sa réélectio, d'une courte tête, dès le 1er tour avec 50.74% des voix. Il aura fallu en passer par le second tour pour finalement voir l'autre sénateur sortant Eric Jensannetas également reconduit pour un nouveau mandat avec 43,5% des voix.

  • 27/09/20 | Elections sénatoriales en Charente: le PS ne réussit pas son pari

    Lire

    C'était joué dés le premier tour pour la sénatrice socialiste Michèle Bonnefoy, qui, raflant 60,5% des voix repart ce 27 septembre pour un 3ème mandat. Suite à la défection de l'autre sénateur sortant PS Michel Boutant, c'est finalement le candidat François Bonneau, divers droite, qui s'est imposé (50,4% des voix) et occupera désormais le second fauteuil de sénateur du département, qui voit de ce point de vue là son équilibre politique bousculé.

  • 27/09/20 | Marie-Claude Varaillas (PC) et Serge Mérillou (PS) nouveaux sénateurs de Dordogne

    Lire

    En Dordogne, l'union de la gauche a fonctionné. Serge Mérillou (PS), maire de Saint-Agne et conseiller départemental a été élu au premier tour sénateur de la Dordogne. Marie-Claude Varaillas (PC),conseillère départementale a été élue sénatrice de la Dordogne au 2e tour avec 629 voix, elle a devancé Jean-Pierre Cubertafon (Modem), soutenu par la LREM qui a recueilli 602 voix et Robert Dubois (RN), 51 voix. Marie-Claude Varaillas est la première sénatrice en Dordogne sous la Ve République.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

A l'exception de Pau, le 2nd tour des municipales signe l'alternance en Béarn

29/06/2020 | Parmi les grandes nouvelles de la soirée: François Bayrou conserve la mairie de Pau, et Bernard Utthury reprend celle d'Oloron-Sainte-Marie

Mairie de Pau

Malgré la levée du confinement, la participation au second tour des élections municipales dans les Pyrénées-Atlantiques est restée particulièrement faible, à 45% (à 17h), contre 52,17% à la même heure au 1er tour. En Béarn ce second tour concernait principalement, des petits villages mais aussi Lescar, Arthez, Oloron, Pau et Salies, seules communes de plus de 1000 habitants sur les 29 appelées à revoter ce 28 juin. Et un constat à tirer du vote sur ces 5 communes est que les Béarnais appellent à l'alternance. Exception faite de Lescar où la nouvelle Maire, Véronique Revel, marque en réalité la continuité avec l'équipe précédente, et de Pau, où François Bayrou est réélu avec près de 56% des voix.

A Pau, l'alliance des gauches n'y aura rien fait. François Bayrou, qui a raté de peu sa réélection dès le premier tour, conserve son fauteuil de maire jusqu'en 2026. Face à Jérôme Marbot (Union des gauche), qui a su rallier à sa cause Jean-François Blanco (EELV), troisième candidat rescapé du 1er tour, et Patrice Bartolomeo, chef de file de la liste citoyenne, le Président du Modem peut se prévaloir du soutien de plus de 55% des votants dans ce second tour. Un score « extrêmement émouvant » selon l'intéressé loin tout de même des 63% réunis en 2014 face au candidat socialiste David Habib. Jérôme Marbot d'ailleurs, tout en félicitant son adversaire le souligne: « Nous avons porté un espoir de changement et notre score de 45% doit être pris en compte. Un scrutin est un scrutin ; à la fois pour la majorité mais aussi pour l'opposition ».

Dans l'agglo de Pau, les habitants de Lescar avaient aussi à décider de leur future équipe municipale ce dimanche. Résultat : c'est la gauche qui remporte confortablement ce tour, et conserve ainsi la mairie avec la victoire de Valérie Revel (adoubée par le maire sortant Christian Laine) et les 51,6% des voix obtenus. Frédéric Lavigne (Divers Droite) est deuxième avec 25,64% et Jérôme Mange (LREM), arrive en troisième position avec 22,75% des voix.

Au sein de l'agglo de Pau, au total des deux tours de l'élection, les équilibres resteront globalement les même à l'issue de ce second tour. Une intercommunalité dont le président sortant, François Bayrou, précisait d'ailleurs au micro de France bleue Béarn le choix fait « à la grande majorité de ses membres, de ne pas politiser le débat au sein de l'agglo », et de confirmer « son intention de ne rien changer » en la matière au risque de mettre en cause une « ambiance de travail chaleureuse, et créatrice de lien et de richesse » entre ses membres .


Oloron, Arthez et Salies de Béarn : nouvelles têtes et nouvelles directions

Autre point chaud de ces élections municipales en Béarn : Oloron Sainte-Marie qui avait vu à l'issue du premier tour le maintien des quatre listes candidates à l'élection, à savoir dans l'ordre d'arrivée : Bernard Utthury, ancien maire d'Oloron et sa liste divers gauche, le maire sortant Hervé Lucbereilh (Union des droites), suivi de son premier adjoint Daniel Lacrampe (Union du centre) et Nathalie Pastor et son collectif écolo-citoyen. Faute d'accord entre les candidats, Bernard Utthury arrive à nouveau en tête de cette quadrangulaire ce dimanche soir avec 44% des voix. Il retrouvera ainsi le fauteuil de maire perdu en 2014 face à Hervé Lucbéreilh lors du prochain Conseil municipal. « C'est la victoire d'une équipe qui travaille d'arrache pied depuis un an », commente le premier quand le second en colère pointe la responsabilité de la défaite sur le candidat Daniel Lacrampe qui n'a pas accepté l'accord proposé par le maire sortant entre les deux tours. Hervé Lucbéreilh a obtenu 34% des voix et Daniel Lacrampe 12%. La liste de Nathalie Pastor réunit quant à elle 10% du scrutin.

Nouvelle tête , et nouvelle direction aussi pour Arthez de Béarn où le maire sortant Philippe Garcia ( divers gauche), en place depuis 3 mandats a été battu à quelques voix près par l'opposant Jean-Philippe Escouteloupe. L'occasion pour le premier de décider d'arrêter sa carrière politique., il ne siègera pas au Conseil municipal , "il faut laisser la place aux jeunes".

Enfin à Salies de Béarn, l'heure est aussi à l'alternance. A 5 voix près, le maire sortant Laurent Sainte-Cluque est battu par l'opposant Thierry Cabanne (45,1% des voix). Le troisième homme de cette élection Nicolas Bénégui obtient 10 % des suffrages.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Google street view

Partager sur Facebook
Vu par vous
3551
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -