Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

  • 23/04/18 | Mont-de-Marsan: une initiative pour aider à réviser le Bac/Brevet

    Lire

    Du 2 au 19 mai, la ville de Mont-de-Marsan invite les collégiens et lycéens à venir à la Médiathèque afin de réviser leurs examens de fin d'année. Des professeurs seront présents pour répondre à leurs questions et les conseiller. Entraînements, conférences, ateliers textuels, sonores et audiovisuels et même massages, tout sera prévu pour que les futurs diplômés puissent réviser dans des conditions optimales. Renseignements sur place ou 0558460943.

  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

L'AFEV : une association de "jeunes solidaires"

16/09/2017 | Durant la rentrée, la principale mission des volontaires en service civique : recruter de nouveaux bénévoles lors des réunions de présentation.

L'équipe de volontaires de l'AFEV en service civique pour l'année universitaire 2017-2018

Sur le campus de Poitiers, ils ne passent pas vraiment inaperçus. Une armada de T-shirts rouges, aux couleurs de l’Association de la Fondation Étudiante pour la Ville (AFEV) où il est écrit en lettres blanches : « Jeune et solidaire ». Cette association loi 1901 se présente comme créateur de liens solidaires depuis 1991. Elle est présente dans plus de 330 quartiers sur l’ensemble de l’Hexagone et dans une quarantaine de villes en France dont Poitiers fait partie. Présentation des différentes actions et missions de l’AFEV et de ceux qui font cette association, bénévoles et volontaires en services civiques.

Dans un bureau à l’étage de la Maison des étudiants de l’université Poitiers, c’est un peu le branle-bas de combat. Nicolas Bégout, aiguille tout le monde, donne des consignes en cette semaine de rentrée universitaire. Il commence à connaître tous les rouages et fonctionnement de l’association qu’il a intégrée en janvier dernier. Lui est chargé du développement local de l’AFEV de Poitiers et de l’engagement étudiant. En fait, il intervient et encadre les volontaires qui sont en service civique. « L'AFEV est une association étudiante qui a pour vocation de lutter contre les inégalités socio-éducatives en impliquant des étudiants dans des actions de solidarités. », explique-t-il.

Objectif 400 bénévoles à Poitiers

Comme à chaque rentrée universitaire, l’AFEV cherche à se développer et à trouver de nouveaux bénévoles en faisant le tour des amphithéâtres lors des traditionnelles réunions d’accueil des nouveaux étudiants. « On espère rassembler environ 400 bénévoles cette année, confie Nicolas. L’an dernier, il y en avait 300. »  Ces bénévoles vont devoir accompagner le plus souvent un enfant, souvent issu de quartiers populaires durant deux heures chaque semaine. « Cela concerne évidemment sa scolarité mais pas seulement, précise Nicolas. On fait plus que de l’aide aux devoirs. On travaille aussi sur la confiance en soi, on éveille leur curiosité, on les ouvre à la culture, on essaie de les aider un maximum pour qu’ils aillent de plus en plus vers leur autonomie. » 

Quant à ceux qui effectuent un service civique, à l’association, on les nomme les volontaires. Cette année, ils sont 38. Ils accompagnent et soutiennent les bénévoles ainsi que les familles jouant alors le rôle de médiateurs. Mais leur mission ne s’arrête pas là. Ils organisent des actions dans les centres socio-éducatifs et dans des établissements scolaires et des maisons de quartier. « Ces établissements jouent le jeu. Ils nous contactent et nous envoient des élèves. » Autre domaine de travail, la « lecture plaisir ». Essayer d’inculquer aux plus jeunes l’idée de plaisir en prenant l’objet livre et en faisant des lectures dans des bibliothèques et dans des écoles en impliquant également les parents dans cette démarche-là. « On s'implique dans la vie de l'école », ajoute Nicolas.

Engagés dans l’épicerie solidaire de l’université

Parmi ces volontaires certains s’occupent et s’engagent dans l’épicerie sociale et solidaire de l’université de Poitiers : l’Episs’Campus ouverte depuis novembre 2012 chaque jeudi de 13h à 17h. Il s’agit d’une épicerie basique avec tous les produits du quotidien pour les étudiants. Des produits d’hygiène et alimentaires de qualité à moindre coût qui sont vendus entre 10 et 30% du prix usuel. L’épicerie est accessible aux étudiants dont le « reste pour vivre » est compris entre le négatif et 100 € par mois. Les bénéficiaires peuvent être des étudiants boursiers sur critères sociaux, des boursiers des gouvernements étrangers ou encore des étudiants venant de perdre leur bourse. Les volontaires ne sont pas que tenanciers de cette épicerie. « Certes, nous sommes formés pour gérer le stock, tenir la caisse mais nous sommes aussi là pour créer du lien social, accompagner, soutenir tous les bénéficiaires aussi bien dans leurs études que dans leur vie et à travers les moments difficiles qu’ils peuvent traverser », explique le chargé de développement local de l’AFEV. 

Bric-à-brac à petits prix

Au bric-à-brac organisé par l'AFEV, les prix sont libres.

Sur le parking, devant la Maison des Étudiants de Poitiers et le restaurant administratif, quelques meubles sont entreposés. Chaises, fauteuils, canapés, étagères, tables, de la vaisselle et quelques vêtements… Un bric-à-brac organisé par l’AFEV. Il s’agit d’une nouvelle opération mise en place cette année dans le cadre de Yolo, le mois d’accueil des étudiants. Tous les mardis et jeudis de 13h à 16h, et cela jusqu'au 28 septembre, les volontaires de l’association sont en charge de ce bric-à-brac où les prix sont libres. « La mairie nous a aidé à récupérer des meubles, de l’électroménager, de la vaisselle et des vêtements. Nous les avons triés et nous les proposons à prix libres pour les étudiants qui viennent d'emménager et qui sont dans le besoin. » En plus d’être un moyen de se meubler à bon coût, cela donne lieu à des rencontres. Car l’échange et le partage est important pour le bien-être de l’étudiant. « Nous proposons des cafés, de faire des jeux, cela permet aux nouveaux étudiants de ne pas se sentir seuls », conclut Nicolas Bégout. Car l’AFEV est avant tout jeune et solidaire.

Pour rejoindre l’AFEV consultez leur site afev.org

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : AFEV

Partager sur Facebook
Vu par vous
10424
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -