02/09/14 : Lundi, Joël Jeannot, l'athlète handisport périgourdin a décroché une nouvelle médaille d'or au championnat du monde de handbike, qui ont lieu aux Etats-Unis. Dimanche, dans le contre la montre, le Périgourdin avait déjà obtenu une médaille d'argent.

01/09/14 : Une nouvelle navette gratuite en centre ville de Villeneuve/Lot. Depuis le 1er septembre, une seconde navette est mise en service en complément de celle du parc des expos. Du lundi au samedi, de 7h30 à 19h30, elle effectue le tour des boulevards.

01/09/14 : Recrudescence des vols par ruse dits «  au collier » en Lot-et-Garonne. La préfecture du département appelle à la plus grande vigilance. En cas d’agression, prévenir les services de police ou de gendarmerie en composant le 17 ou le 112 sur portable.

29/08/14 : Les Régionales et Départementales en juin 2015? C'est à l'étude à Matignon car repoussées en décembre 2015 - ce qu'avait annoncé Hollande - le conseil constitutionnel pourrait censurer l'exécutif pour allongement excessif du mandat des élus départementaux

29/08/14 : François Bayrou a accueilli à Pau Guillaume Pépy, le président de la SNCF.Tous deux ont notamment discuté de la qualité de la desserte de Pau, de la ligne Pau-Canfranc, et de la LGV pour laquelle le maire de Pau ne veut pas signer de chèque en blanc

29/08/14 : Soutien aux communes sinistrées dans l’Entre-deux-mers - Le président du Conseil Général de la Gironde a conduit une délégation d’élus auprès du Préfet afin de solliciter les Fonds Barnier et les Fonds de Solidarité Territoriale (FST)

28/08/14 : Les Pyrénées-Atlantiques dénombraient 29 957 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin juillet. Si ce chiffre avait baissé de 1,1% en un mois, il était supérieur de 3,8% à celui constaté un an plus tôt (+6,2% pour les catégories A,B et C confondues).

28/08/14 : L’agence pôle emploi de Bordeaux Mériadeck accompagne le Leclerc Bordeaux Chartrons dans le recrutement d’une soixantaine de personnes. L’objectif : répondre aux besoins en personnel générés par l’agrandissement de la surface de vente de l’enseigne

28/08/14 : Chômage : Fin juillet 2014, 171 634 demandeurs catégorie A en Aquitaine: -0,3%/juin (-505); +4,8% en un an. France: +0,8%/juin; +4,3% en un an). Dordogne (+0,4%), Gironde (+0,2%), Landes(-0,6%), Lot-et-Garonne (-1,8%) et Pyrénées-Atlantiques (-1,1%).

26/08/14 : Retour du landais Alain Vidalies au secrétariat des transports, de la mer et de la pêche, lui qui fut ministre des relations avec le Parlement dans le gouvernement Ayrault

25/08/14 : « Je choisis pour ma part la loyauté à mes idéaux... » C'est en ces termes que dans un courrier à Hollande et Valls Aurélie Filippetti, ministre de la culture a renoncé à un nouveau poste anticipant son éviction probable du gouvernement Valls 2 .

25/08/14 : Dans un communiqué l'Elysée a annoncé que Manuel VALLS avait présenté au Président de la République la démission de son Gouvernement. Celui-ci a renouvelé sa confiance au premier ministre et lui a demandé de constituer un nouveau gouvernement.

25/08/14 : Le seconde période d'inscription à l'université de Pau et des Pays de l'Adour pour l'année 2014-2015 se déroulera du 28 août au 12 septembre. Les inscriptions en master 2e année de l'UFR pluridisciplinaire de Bayonne ont lieu du 15 au 19 septembre.

25/08/14 : A la mi-août, on dénombrait 26 tués et 647 blessés pour un total de 450 accidents survenus depuis le début de l'année dans les Pyrénées-Atlantiques. Le chiffre est rappelé au moment où un radar tronçon va être installé sur la rocade nord de Pau.

23/08/14 : Les Girondins de Bordeaux ont remporté (3-1) leur troisième match de la saison à Nice - buts de Diabaté sur penalty, Maurice Belay et Grégory Sertic - et sont en tête du championnat de Ligue 1.

22/08/14 : Le marché potier de la Bastide-Clairence, au Pays basque, fêtera ses vingt ans les samedi 13 et dimanche 14 septembre. Cinquante professionnels de renom , potiers, céramistes et verriers, participeront à cet événement.

21/08/14 : Assises nationales de l’Énergie à Bordeaux - Élu, chercheur, technicien, financier, citoyen… ont jusqu’au 26 septembre pour soumettre leurs propositions sur le thème : « Transition énergétique : tous concernés, faisons-la ensemble ! » + d'info

20/08/14 : François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, estime que Alain Juppé "peut faire du bien au pays" s'il est élu président de la République. Lors de la campagne des municipales, François Bayrou avait reçu un soutien actif du maire de Bordeaux.

Festival du Périgord Noir 2014
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 02/09/14 | A Itxassou, une manifestation pour garder le Centre de soins

    Lire

    Hier, à Itxassou, une manifestation a été organisée contre la délocalisation du Centre social de soins de suite et réadaptation la Nive (CSSR) vers la clinique Aquilera de Biarritz. Le groupe Capio, propriétaire de la quasi totalité des cliniques privées du Pays Basque rachèterait 35 des 53 lits de l'établissement. Le maire Roger Gamoy et ceux de la Communauté de communes Errobi se sont associés à ce mouvement favorisant le littoral basque au détriment de l'intérieur d'un Centre qui assure une cinquantaine d'emplois.

  • 01/09/14 | A Cambo, un préavis de grêve levé grâce au changement de principal

    Lire

    Au collège Errobi de Cambo-les-Bains, le feu couvait sous la cendre depuis une année scolaire. Tant et si bien avant que ne sonne la cloche de la rentrée,des enseignants avaient déposé un avis de grêve pour protester contre le retour de la principale. Quelle n'a pas été leur surprise de découvrir qu'un nouveau principal remplaçait la précédente "rapprochée" de son domicile. Un jeu de chaises musicales. Aucune faute n'était reprochée à cette femme si ce n'est une mésentente chronique avec ses collègues.

  • 01/09/14 | Ouverture de la piscine de plein air de Marmande en septembre

    Lire

    La piscine de plein air d’Aquaval, inaugurée le 5 juillet dernier, joue les prolongations au mois de septembre. Elle sera ouverte les mercredis et week-ends. Le tarif d’entrée sera celui pratiqué hors période estivale notamment 4,20€ l’entrée simple adulte (à partir de 16 ans) et 2,60€ l’entrée simple enfant (5 à 15 ans). Une Journée Portes Ouvertes est également organisée le samedi 6 septembre pour permettre à tous de découvrir le complexe aquatique et ses animations.

  • 01/09/14 | Le Journal du Périgord, c'est fini

    Lire

    Après plus de 30 ans de belles lignes sur le tourisme, la gastronomie, le Journal du Périgord, devenu il y a peu Périgord Magazine, ne paraîtra plus. Le dernier numéro sort dans quelques jours. André Added, qui avait repris le titre en décembre 2010, a pris la décision d'arrêter en raison du recul des recettes publicitaires qui frappe la presse écrite française et des résultats financiers ne permettant pas de poursuivre. Les 5 salariés permanents et les 3 journalistes pigistes sont licenciés.

  • 31/08/14 | Lascaux IV recrute 40 personnes

    Lire

    Le centre international d'art pariétal Montignac Lascaux recrute une quarantaine de personnes, avec ou sans qualification. L'entreprise Lagarrigue, en charge du gros œuvre, organise le jeudi 11 septembre à partir de 9h30 à la salle des fêtes de Montignac une journée portes ouvertes de recrutements. Parmi les profils recherchés, l'entreprise recrute deux grutiers qualifiés, des chefs d'équipes gros oeuvre, des aides coffreurs. Dix postes sont réservés à des jeunes sans qualification.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Passez l'été avec aqui.fr

Les spéciaux d'Aqui


Passez l'été avec aqui.fr

Animaux d'élevage : la diversité génétique pourrait sauver les générations futures

22/05/2013 | Lucie Callede est chargée de mission au Conservatoire des races d'Aquitaine.

Lucie Callede est chargée de mission au Conservatoire des races d'Aquitaine

Alors que l'agriculture moderne a entraîné la généralisation des espèces les plus productives, le Conservatoire des races d'Aquitaine tente, depuis 1991, de retrouver et préserver les races locales d'élevages menacées d'extinction. Un défi d'autant plus important que ces espèces pourraient bien nourrir les générations futures exposées au changement climatique.

Entre 2000 et 2007, une race domestique s'est éteinte chaque mois dans le monde. C'est ce que pointe un communiqué de la FAO, l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Cette extinction est principalement dûe à l'élevage intensif et la sélection des espèces animales les plus productives. Selon la FAO, « un nombre très limité de races commerciales » fournit près d'un tiers de l'offre mondiale de porc, tandis qu'une « poignée de races pondeuses » fournit 85% de la production d'oeufs. Pour répondre à une demande croissante en viandes, produits laitiers et oeufs (la population mondiale est passée de un milliard à sept milliards en deux siècles), les animaux d'élevage à rendement élevé ont donc été privilégiés et leur reproduction a été systématisée grâce au processus de l'insémination. Conséquence : la diversité génétique des races d'élevage s'éteint peu à peu, mettant en péril la biodiversité agricole. Pour pallier à ce problème, un conservatoire des races d'Aquitaine a été créé en 1991.

Lucie Callede, chargée de mission au Conservatoire des races d'Aquitaine, explique en quoi l'extinction des races d'animaux de ferme est dangereuse pour la planète :

Des races locales introuvables dans les années 1980

Le président de cette association de conservation des races, Régis Ribéreau-Gayon, s'est en effet rendu compte dans les années 1980, que les races locales d'élevage avaient quasiment disparu : « En recherchant des animaux pour pâturer dans des sites naturels, il s'est aperçu que des races autrefois très présentes, visibles sur des photos et connues des fermiers du coin, étaient introuvables » précise Lucie Callede. Ainsi, le mouton landais, qui se comptait en centaines de milliers, a peu à peu disparu avec les changements économiques du département, qui s'est tourné vers la plantation de pins, pour ne compter plus qu'une centaine de specimens dans les années 1980. Idem pour la vache bordelaise, qui fournissait en lait la population locale. Le président du Conservatoire a donc répertorié toutes ces races, puis les a patiemment cherchées en faisant le tour des fermes traditionnelles d'Aquitaine. Aujourd'hui, 17 races ont été retrouvées. Elles sont réparties dans des troupeaux conservatoires ou chez des éleveurs qui tentent de recréer des cheptels. Si certaines races sont aujourd'hui plus prolifiques, comme la vache bordelaise, béarnaise ou bazadaise, d'autres ont encore des effectifs très réduits : la vache marine (semi-domestique) ne compte par exemple que 40 à 45 specimens. S'il y a donc un danger d'extinction, la chargée de mission affirme pourtant qu'elles sont moins menacées qu'avant, le nombre d'animaux augmentant régulièrement chaque année. Certaines races, comme le xaxi, un petit mouton des montagnes basques, ne sont cependant pas reconnues en tant que telles, par « manque d'intérêt » selon la jeune femme. Un seul sauvetage a pour l'instant échoué : le poney des pins, un rameau du poney landais situé dans le nord du département, n'a en effet pas été retrouvé.

Des espèces plus adaptées aux changements climatiques

Outre préserver la biodiversité animale, ces espèces atypiques pourraient également sauver les générations futures menacées par les changements environnementaux et notamment climatiques. Car si elles ne possèdent pas de capacité productive exceptionnelle, certaines de ces bêtes s'adapteraient plus facilement aux changements climatiques extrêmes ou seraient plus résistantes aux maladies. Lucie Callede explique par exemple que les moutons landais seraient plus résistants que ceux d'élevage : « Ce sont des populations qui ont une capacité à exploiter le milieu du mieux possible. Un troupeau de moutons landais va par exemple être placé dans le Médoc, sur des parcelles de sous-bois assez pauvres en végétation, et va uniquement se nourrir de cette végétation. Les races plus productives auraient, elles, du mal à survivre toute l'année en plein air ».

Cette petite réserve de races atypiques pourrait donc être bien utile dans les années à venir. En France, on dénombre cinq conservatoires de race ainsi que plusieurs organisations régionales. « Notre pays a conscience de ce problème même si les efforts pourraient être plus soutenus. Il existe une grande richesse patrimoniale et des actions de conservation sont réalisées, ce qui est non négligeable par rapport à d'autres pays où les inventaires n'ont pas encore été réalisés, comme en Afrique » souligne la chargée de mission.

Un conservatoire existe également pour préserver la biodiversité des espèces végétales.

Elodie Souslikoff
Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1915
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -