Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Aquitanima : la Bazadaise dans la cour des grands

10/05/2015 | Ce dimanche, la Bazadaise était la race vedette du concours régional organisé dans le cadre d'Aquitanima, au sein du Salon de l'agriculture aquitaine.

La bazadaise était à l'origine utilisée pour le trait et le débardage du bois dans les Landes

"La Bazadaise, c'est la plus petite des races à viande française, mais c'est la meilleure." Ces mots, qui ont été prononcés par Jacques Chirac lors du salon de l'agriculture parisien en 2006, ont dû faire plaisir aux éleveurs girondins. Cette race, assez méconnue par rapport aux mastodontes que sont la Limousine et la Blonde d'Aquitaine, a pourtant de sérieux arguments, notamment avec un couteau bien aiguisé... Ce n'est pas un hasard si elle était la star ce dimanche d'un concours régional organisé dans le cadre d'Aquitanima.

Chaque année, les bovins sont, pendant les trois premiers jours du Salon de l'agriculture d'Aquitaine, les  stars d'Aquitanima, le Salon de l'Elevage et de la Génétique Bovine. Des concours régionaux sont organisés pendant ces trois jours. Ils concernent 4 races (Limousine, Blonde d'Aquitaine, Prim'Holstein... et Bazadaise, cette vache girondine originaire de Bazas. Samedi, c'était au tour de la race Limousine de montrer ses plus beaux atours lors, notamment, d'une vente aux enchères organisée à 12h30. En moyenne, le prix des offres était de 5100 euros. Les acquisitions sont allées de 4000 à 6200 euros pour un éleveur Charentais qui a vendu sa vache Eronde à une grande surface de la marque U.
Ce dimanche, la race qui s'est illustrée toute la matinée était donc la Bazadaise. Une race moins connue que les autres, mais disposant de nombreux avantages. 

Une race qui a ses atouts"Cette race dispose de nombreuses qualités", souligne Bernadette Darcos, Technicienne au sein de l'organisation de sélection de la race bazadaise. "La première, c'est sa facilité de vélage. C'est une ancienne race de travail, une race rustique. Elle est donc facile à alimenter et à élever. On tient compte aussi du produit fini, notamment la qualité musculaire de la viande, de la finesse du squelette et donc le rendement élevé qu'elle offre. Le boucher apprécie, et le consommateur aussi car ils peuvent déguster cette viande persillée particulière". Lors des concours, le jury s'attache à plusieurs critères en particulier. "Le développement musculaire est le plus important, il est noté sur 70 lors des concours. Viennent ensuite le développement squelettique, les aptitudes fonctionnelles, la bonne ligne de dos, la qualité de la race ou encore la couleur de la robe", affirme la responsable. 

De l'intérêt du "circuit court"Double intérêt pour les professionnels qui élèvent cette race si particulière : fédérer les éleveurs et avoir un lien pédagogique avec le consommateur. "L'intérêt de venir dans ce salon de l'agriculture, c'est de promouvoir notre race, la faire connaître au plus grand nombre", explique Émile Riboulet, Président d'Excellence Bazadaise. " A travers ce concours, on peut aussi stimuler les éleveurs qui se confrontent les uns aux autres, ça permet de se remettre à jour et de progresser. La seconde activité qu'on a, c'est évidemment celle de parler avec les consommateurs. On est convaincus que l'on fait une viande de qualité, et il faut expliquer aux gens leur produit qu'on leur propose. Le fait est que l'on est une petite race et qu'on ne trouve pas de la bazadaise partout. La relation que l'on doit avoir avec le consommateur doit être de plus en plus étroite pour qu'il ait confiance en nous". 

Au total des quatre races confondues, ce sont plus de 400 bovins qui étaient présents pendant ces trois premiers jours de salon. Ils seront remplacés par des ovins, des caprins et des volailles dés mardi, le lundi étant consacré à leur installation progressive sous le Hall 4. 

 

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1536
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -