aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/04/17 : Pascal Billat, le responsable de Debout la France en Dordogne depuis 2008 vient d'annoncer sa démission via les réseaux sociaux. Il ne supporte pas l'alliance "contre nature" entre son parti et le Front national. Il utilisera le vote blanc le 7 mai.

30/04/17 : Alerte préfecture - Orages violents attendus avec rafales de vent, averses, possibles chutes de grêle de 14h à 22h en Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Lot-et-Garonne, Gers,2 Charentes, Dordogne, Corrèze, Creuse, Vienne, Hte Vienne, Deux Sèvres.

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Présidentielles 2017 - Aqui! avec l'EFJ

Les spéciaux d'Aqui


Présidentielles 2017 - Aqui! avec l'EFJ

Aquitanima Tour International, 10 années couronnées de succès

18/05/2013 | En 10 ans les Aquitanima Tours ont accueilli plus de 1000 professionnels étrangers, venus de tous les continents pour découvrir les races bovines d'Aquitaine

Honza Chroust présente son élevage de Blonde d'Aquitaine... de République Tchèque

Belge, Bulgare, Colombienne, Espagnole, Estonienne, Américaine, Géorgienne, Irlandaise, Tchèque, Suèdoise, Suisse et Tunisienne... Voilà la longue liste des nationalités des éleveurs venus cette année sur les «Aquitainima Tours» visiter les élevages d'Aquitaine de Bazadaise, Limousine ou encore Blonde d'Aquitaine. Une liste qui pourtant n'est qu'un échantillon des 59 nationalités représentées sur l'ensemble des 10 ans d'existence du dispositif. Une décennie déjà que ces circuits professionnels contribuent grandement à l'exportation de ces races bien loin des frontières françaises. Ce 17 mai, l'annuel colloque Aquitanima en a encore fourni la preuve.

Des circuits tout exprès pensés pour les professionnels par les professionnels, INTERCO et organismes de race en tête; voilà peut-être un des éléments clefs du succès de ces Aquitanima tours. Le pari n'était pourtant pas gagné d'avance. «La première année, nous avons accueilli en tout et pour tout une petite trentaine d'éleveurs. Désormais nous frôlons chaque année la centaine de visiteurs et devons même arbitrer les candidatures par région du monde pour des questions de logistique de traduction», souligne avec enthousiasme Dominique Graciet, Président du Salon de l'Agriculture. Et pour célébrer ces 10 ans d'Aquitanima Tour tout autant que son succès, un petit livret, distribué lors du colloque, compile de très nombreux témoignages de professionnels étrangers tous satisfaits leur venue sur le terrain aquitain. Que ce soit en terme d'information, d'échange sur les races ou la conduite de l'élevage ou bien encore pour affaires, le bilan qualitatif est plus que bon, et le développement de ces races à l'étranger est aussi un indicateur plus qu'encourageant.

La voie Tchèque de la Blonde d'AquitaineCe vendredi soir, le Colloque international d'Aquitanima, a d'ailleurs donné lieu à un véritable voyage autour du monde sur les traces des races Bazadaise, Limousine et Blonde d'Aquitaine. Premier intervenant de la soirée, Honza Chroust, éleveur de Blonde d'Aquitaine en République Tchèque est revenu sur l'histoire de son exploitation qui est la première à avoir implanté des Blonde d'Aquitaine dans son pays. Un pari dans lesquels s'étaient risqués ses parents il y a 22 ans par l'achat de 6 génisses. Désormais propriétaire de l'affaire familiale, le troupeau compte 60 animaux dont 32 mères.
« En 22 ans, ce sont 350 veaux qui sont nés dans la ferme » annonce t-il avec passion et fierté. Grâce aux Blondes, sa ferme est aujourd'hui «prospère». Une implantation de la race visiblement réussie puisqu'ils sont désormais 13 autres élevages à avoir suivi l'exemple de la famille Chroust sur la voie de la Blonde d'Aquitaine.

"La vaches dont les colombiens ont besoin"Après la République Tchèque, le Colloque a amené ses participants en Colombie, où c'est la Limousine qui semble avoir conquis le cœur de Sandra Milena de l'association colombienne pour la race Limousine. Batterie de tests et indicateurs techniques à la main, elle n'en démord pas, la Limousine, grâce à son adaptabilité et ses multiples qualités, est "la vache dont les éleveurs colombiens ont besoin". Non seulement en race pure mais aussi pour des croisements qui, vus d'ici peuvent paraître surprenants, avec les Zébu.

Expérimentation grandeur natureEnfin, dernière étape du voyage, la Castille et Leon avec le témoignage de l'éleveur Juan Jamon qui s'est lancé l'an dernier et son son expression dans "une expérimentation" grandeur nature : importer un taureau de race Bazadaise, et voir le résultat de ses amours avec les races autochtones de son exploitation, la Morucha et la Berrenda. Résultats plus que satisfaisant avec un taux de vêlage de 100% et des veaux plus gros à la naissance d'environ 4 kg en moyenne. Là encore, satisfaction pour l'éleveur de son achat aquitain. Une satisfaction dont ont été témoin une soixantaine d'éleveurs voisins, et dont les exploitations ne devraient pas rester longtemps sans la présence d'une ou deux Bazadaise...
Ce vendredi, les Aquitanima Tours ont bel et bien soufflé leurs 10 (premières) bougies et leurs 1000 (premiers) visiteurs, mais tout semble indiquer qu'ils ont encore un bel avenir devant eux, à l'image des races qu'ils défendent.

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
546
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -