aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/05/16 : Ce matin, prologue à la manifestation de protestation contre la loi El Khomri, une centaine de militants de la CGT ont bloqué le port de Bayonne avant de rejoindre la manifestation pour asphyxier le rond point Saint- Léon, axe stratégique de la ville

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/05/16 | Chômage ALPC: + 0,4% en avril , France:-0,6%

    Lire

    En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 301 961: +0,4 %/mars (+1 329 ) (- 0,4 % sur 3 mois et + 0,1 % sur un an). France métropolitaine:- 0,6 %/mars - 1,2 % sur trois mois et de 0,6 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en avril 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur 3 mois et –6,7 % sur un an), de 0,5 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,6 % sur 3 mois et –0,3 % sur un an) et de 0,3 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,1 % sur 3 mois et +5,8 % sur un an).

  • 25/05/16 | Le Ceser de la Région ALPC : oui mais au budget

    Lire

    Le CESER d'ALPC tout en approuvant le projet de budget considère comme essentiel que le Conseil régional conserve son rôle d’animateur du développement économique et social sur son territoire, en maintenant son action auprès du secteur associatif dans les domaines culturels et sportifs. Par ailleurs, "le CESER attire l’attention sur l’annonce par la Région d’une baisse structurelle des dépenses de fonctionnement. Cette stratégie aura des conséquences sur les politiques économiques, sociales et environnementales alors que les dépenses d’intervention sont souvent créatrices de richesse et d’emploi."

  • 25/05/16 | Un prix pour développer la langue occitane

    Lire

    L'Office Public de la Langue Occitane lance le Prix Jan Moreu sur l’innovation linguistique. Celui-ci récompense un projet exemplaire et innovant en termes d'actions, de produits ou services sur le thème de la transmission ou de l’utilisation de la langue occitane (événementiel, produit numérique, action de sollicitation ou sensibilisation de la population, outil pédagogique etc.)La candidature est ouverte aux personnes morales ou physiques majeures. Ce prix est doté d'une récompense pouvant aller jusqu'à 5 000 €. Renseignements sur ofici.occitan@gmail.com

  • 25/05/16 | Le moustique tigre surveillé dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Une surveillance du moustique tigre a été mise en place jusqu'au 30 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques qui sont classées au niveau 1 du plan national anti-dissémination des virus du chikungunya, de la dengue et du Zika. Ce niveau signifie que le moustique Aedes albopictus est implanté et actif dans le département. Le plan d'action mis en place par les pouvoirs publics comprend une veille citoyenne permettant à chacun de signaler la présence de ce moustique sur www.signalement-moustique.fr , ainsi qu'une surveillance entomologique et épidémiologique.

  • 25/05/16 | Feu vert pour la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax

    Lire

    La section travaux publics du Conseil d'État a donné ce mercredi son feu vert pour le projet de LGV entre Bordeaux, Toulouse et Dax. Le Secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a assuré que le projet allait être déclaré d'utilité publique avant le 8 juin prochain. Plusieurs études seront nécessaires avant que le chantier, qui est pour l'instant estimé à plus de 9 milliards d'euros (360 kilomètres de ligne nouvelle), ne démarre officiellement, pas avant 2020.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Aqui.fr au Salon de l'agriculture de Bordeaux-Lac

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au Salon de l'agriculture de Bordeaux-Lac

Arabian Masters, les princes du désert s’invitent au concours

24/05/2013 | Une tête courte et concave, une belle encolure, une lignée parfaite, des jambes fines et longues, une jolie robe et une allure noble et légère, tels sont les caractéristiques de la race Pur-Sang arabe.

Arabian Masters

Pour sa 27ème édition, le Concours International modèle et allure catégorie B des Arabian Masters a mis la barre très haute. Réparti sur deux jours, ce concours de beauté réservé aux chevaux de race Pur-Sang arabe, en a rassemblé près d’une centaine. Après une riche et belle journée de qualification sous le soleil (jeudi 23 mai), la journée de vendredi a laissé place au championnat, attirant un public d’un œil avisé sur ces montures orientales…

Reconnus comme une des plus belles races de chevaux, la race Pur-Sang Arabe (PSar) se caractérise par des chevaux élégants, à la silhouette fine et soignée. Rien à voir avec les robustes et imposants chevaux de trait, ces « PSar » sont tout l’opposé de ces derniers et s’inscrivent avant tout dans la finesse et la noblesse. Quatre juges étaient présents pour l’occasion, afin d’attribuer une note sur 80 (chaque juge attribue une note sur 20) à chacune des montures. Grâce à la nouvelle carrière aménagée du salon de l’agriculture, la journée du jeudi réservée aux qualifications, s’est déroulée dans une harmonie parfaite, réunissant un bon nombre de spectateurs, tous attirés par ces belles bêtes originaires du Moyen-Orient. Ce concours prestigieux attire chaque année des propriétaires venus de toute la France, mais aussi de l’étranger.

Des atouts à mettre en valeur

Finement classés par tranche d’âge (de un à dix ans) et par sexe lors des qualifications, les deux plus beaux Pur-Sang de chaque catégorie étaient directement qualifiés pour la journée de championnat, se déroulant le vendredi. Eric Gear, organisateur du concours, nous éclaire un peu plus sur le déroulement de ces Arabian Masters : « Les propriétaires doivent présenter leur cheval en main devant le jury, avec la plus belle allure possible (au trot et au pas). Les chevaux sont jugés selon cinq critères : le type, la tête et l’encolure, le modèle, les jambes et enfin le mouvement ». De manière à ce que le cheval présente au jury  et mette en avant ses meilleurs attributs, des accompagnants et d’autres propriétaires s’amusent à attirer l’attention des montures, en agitant des sacs plastiques tout autour de la carrière. « Grâce à cette technique, les chevaux arrivent éveillés et en pleine forme devant le jury » explique un concurrent.

Rencontré au coin de la carrière, Loic Boulay, participant au concours évoque sa journée : « J’ai amené cinq Pur-Sang pour ces Arabian Masters. J’ai remporté une médaille de bronze dans la catégorie jument sénior et une médaille de bronze dans la catégorie mâle sénior. Je fais énormément de concours à l’année». Une passion pour lui. Ces récompenses sont des satisfactions personnelles pour les propriétaires et permettent au cheval de prendre de la valeur et d’être un peu plus reconnu. Mais alors comment faire participer son cheval dans un concours supérieur ? « Ce n’est pas le jury qui décide. C’est nous, propriétaires, qui décidons et jugeons si nos chevaux sont capables de concourir au niveau supérieur » affirme Loic Boulay.

Nicolas Laplume
Nicolas Laplume

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
377
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -

Une nouvelle instance pour (ré)inventer l'agriculture

La  première conférence permanente de l'agriculture s'est déroulée au Salon de l'agriculture de Bordeaux le 17 mai 2016

18/05/2016 Si la première conférence permanente de l'agriculture a permis la présentation du premier baromètre régional d'opinion du grand public et des agriculteurs sur l'agriculture, elle a été l'occasion ce 17 mai, au Salon de l'Agriculture, d'engager un travail prospectif sur l'agriculture de demain. Ouverte par le Président de la Région Alain Rousset, rappelant ses grandes ambitions concernant cette nouvelle structure, elle a donné lieu a deux tables rondes, avec pour thème central et commun l'innovation en agriculture.