Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/07/19 : Ratification au rabais par l'assemblée nationale du CETA liant l'UE et le Canada : 266 voix pour 213 contre ; abstention de 52 députés LREM et 6 MODEM et 479 suffrages exprimés sur 553 votants.

23/07/19 : Plan canicule, une cellule de crise a été mise en place à l'Hôtel de ville de Poitiers pour porter secours aux personnes en détresse inscrites sur le registre canicule. Pour s'y inscrire et bénéficier de conseils adaptés, un numéro : 0549308075

23/07/19 : En raison de la canicule, la Ville de Bayonne a installé un brumisateur, place de la Liberté, pour rafraichir les promeneurs en ce lieu même où demain mercredi à 22 h sera donné le coup d'envoi de ses célèbres fêtes depuis le balcon de la mairie.

23/07/19 : Vigilance canicule à Agen. La piscine Aquasud est ouverte non-stop tous les jours de 11h à 19h. Des salles rafraîchies sont également ouvertes notamment dans la médiathèque, la résidence La Salève ou encore la Salle des Illustres de la mairie.

23/07/19 : Mémoires & Partages lance un appel à un rassemblement à la mémoire de Mamoudou Barry, ce chercheur en droit à Rouen battu à mort vendredi soir. Ce rassemblement se tiendra jeudi 25 juillet à 18 h 30 sur le Parvis des droits de l'homme à Bordeaux.

23/07/19 : Canicule. EDF a décidé d'arrêter les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne car l'eau de la Garonne qui sert à refroidir les réacteurs est trop chaude.

23/07/19 : Depuis le 19 juillet, au vu des conditions climatiques et de la hausse des températures, les maraudes du SAMU social ont été adaptées dans les rues de Bordeaux et de la métropole pour venir en aide aux personnes sans domicile.

21/07/19 : Canicule:Le département de Gironde active dès ce lundi 22 juillet une cellule de crise et un numéro d'information et d'orientation [05 56 99 66 99] afin d’apporter un soutien aux personnes âgées et aux personnes handicapées, ainsi qu’aux professionnels.

21/07/19 : La Gironde en alerte canicule ORANGE - niveau 3 - à compter de ce lundi 22 juillet à 6h00 et ce jusqu’à nouvel ordre. Les températures devraient dépasser les 35°C dès demain, les 40°C la journée de mardi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit

19/07/19 : Un nouveau cas de dengue diagnostiqué en Lot-et-Garonne suite au retour d’une personne ayant séjourné sur l’île de la Réunion. Le traitement de démoustication interviendra dans la nuit du 22 au 23 juillet à Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

19/07/19 : Épisode de fortes chaleurs ce week-end dans le 47. Le risque de feux de forêt devrait basculer en niveau sévère dès lundi, avec un renforcement des effectifs et des moyens sapeurs-pompiers. Le SDIS active dés à présent sa vidéosurveillance.

19/07/19 : Le Château de Bonaguil en Lot-et-Garonne vient de recevoir le label « Sécuri-Site ». Délivré par la Préfète du Département, ce label certifie la mise en place d’un dispositif de sécurité complet, à l’intérieur comme aux abords d’un site touristique.

18/07/19 : Suite à l’interruption à mi-spectacle du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur les quais de Bordeaux, pour cause d'incendie sur la barge de tir, Nicolas Florian a décidé d'en proposer un nouveau le samedi 7 septembre pour marquer la rentrée.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/19 | Canicule : le niveau 3 du plan déclenché en Dordogne

    Lire

    La Dordogne est en vigilance orange "canicule. Les températures maximales devraient dépasser les 40°C, les températures nocturnes elles, pouvant dépasser les 20° C pendant 3 jours. Entre le mardi 23 et jeudi 25 juillet, les minimales seront de 22° et les maximales de 41,6°. Le préfet a déclenché le niveau 3 alerte canicule qui se traduit par des mesures pour les sans abri avec l'ouverture de places en hébergement d'urgence et des maraudes. Les activités sportives entre 12 h et 20 h sont déconseillées.

  • 23/07/19 | Municipales à Périgueux : Patrick Palem désigné par laRem Dordogne

    Lire

    Patrick Palem, ancien PDG de la Socra, société spécialisée dans la restauration du patrimoine, et désormais conseiller a été désigné par les instances départementales de la République en Marche comme chef de file du parti présidentiel pour les municipales à Périgueux. Patrick Palem bénéficie du soutien Philippe Chassaing, député LaREM et du sénateur Bernard Cazeau, du Modem et de Jérôme Gabuteau, chef d'entreprise et référent local de laREM, qui devrait être numéro 2 sur la future liste. ^

  • 23/07/19 | Candidatures ouvertes pour "Les trophées de l'accueil"

    Lire

    Les candidatures sont ouvertes pour la 2ème édition des « Trophées de l’accueil », un concours qui récompense les professionnels du tourisme et les commerçants girondins qui accordent de l'importance à la qualité du traitement réservé aux touristes. Les participants peuvent s'inscrire dans l'une des quatre catégories proposées : commerce, hébergement, restauration ou loisirs. A la clé, 12 lauréats seront mis à l'honneur dans le guide annuel Bordeaux Shopping. Candidatures ouvertes jusqu'au 20 août. Inscriptions en ligne ici

  • 23/07/19 | Collège et lycée du Barp (33), les choses se précisent!

    Lire

    L'équipe Atelier des architectes Mazières associé à Nicolas Ragueneau, Antoine Roux Architectes, et Patrick Arotcharen a été sélectionnée pour la construction du futur lycée et collège du Barp. Le futur établissement accueillera, sur 22 000 m², un lycée de 1 200 élèves et un collège de 800 élèves. Au menu : construction en bois, espaces mutualisés, création d'un Centre de Connaissances et de Culture, salles de classes modulables et informatisées, certification HQE et démarche de bâtiments à énergie positive et bas carbone. Budget total estimé 60 M€, début du chantier au 2ème semestre 2020 et mise en service à la rentrée 2022.

  • 23/07/19 | Ouverture d'une Première année commune aux études de santé à Agen en sept. 2019

    Lire

    En septembre prochain, la PACES, cette année d’enseignement qui prépare aux concours des cursus des médecins, pharmaciens, dentistes et sages-femmes, verra le jour à Agen. L’enseignement sera assuré à distance par les enseignants du collège des sciences et santé nourris de cours magistraux audio et vidéo en différé, d’enseignements dirigés dispensés par visioconférence interactive. Une aide régionale de 800 000 euros a été accordée pour l'ouverture de cette année d'enseignement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Au-delà du miroir, le grand théâtre de Bordeaux

09/07/2014 | Du 7 juillet au 31 août 2014, le public du grand théâtre de Bordeaux est invité derrière le rideau de la scène, au-delà du miroir.

Exposition "Au-delà du miroir" de Giulio Achilli

Dernière création de Giulio Achilli, conseiller technique et production à l’opéra national de Bordeaux, « au-delà du miroir » offre une rétrospective des 18 dernières années de création au grand théâtre de Bordeaux. Une exposition de 1700 m2 qui invite le public à découvrir la face cachée des plus grands opéras et ballets qui ont triomphé durant toutes ces décennies.

« Tout est relatif, comme disait Einstein… » En introduisant la visite par cette affirmation, Giulio Achilli démontre qu’au-delà du miroir, chacun peut laisser libre cours à sa propre imagination... Et ce grand monsieur, directeur technique de l'Opéra National de Bordeaux depuis 1996, n’en manque pas, bien au contraire. Pour sa dernière exposition, Giulio Achilli n’a pas lésiné sur son sens de l’artistique. Du hall d’entrée à la scène du grand théâtre, l’exposition emmène le visiteur au plus profond de son palais mental, où chaque porte poussée dévoile un mystère, qui fait opérer, une heure durant… la magie du spectacle.

Secrets et costumesAu fil des miroirs, les costumes défilent. Barbe Bleue, Anna Bolena, la belle au bois dormant, Don Quichotte… Tant de tissus assemblés, cousus à la main, brodés, découpés ; Des tutus aux souliers, les univers dramaturgiques se croisent pour ne faire qu’un : création. Le plus souvent vu du devant de la scène à travers leurs personnages, les costumes sont remplis de secrètes histoires. Durant cette visite, leur récit nous est enfin dévoilé aux rythmes envoutant des cantatrices. Ainsi, la salle « le jardin de secrets » livre les astuces utilisées pour les effets spéciaux tels que le feu, l’envol d’un artiste, la neige, la pluie… « Une ingéniosité débordante faisant sur scène des miracles » commente Giulio Achilli.

Miroir, miroir...Le clou du spectacle se trouve quant à lui dans le salon Gérard-Boireau, où une vaste plateforme circulaire ornée de miroirs est en perpétuel mouvement. Les diverses formes et facettes des miroirs laissent entrevoir le majestueux plafond de cette salle, tel un kaléidoscope géant.

Non loin de cette performance grandeur nature, un escalier invite le spectateur à se jeter dans le vide. « Un jeu de miroir qu’utilise les scénographes pour créer un effet de profondeur sur le plateau » explique Giulio Achilli.

Pour celles et ceux qui ont encore soif de découvertes, Giulio Achilli a pensé à tout… Tout au long des couloirs menant à la grande salle, l’art du fameux « tutu » y est décortiqué de façon à connaître sur le bout des doigts les dessous des jupes des filles.

Des coulisses au devant de la scène Yeux qui brillent, rétines et pupilles grandes ouvertes, les visiteurs éphémères rejoignent leur place habituelle, celle du devant de la scène pour 8 dernières minutes d’infinie beauté. Le son et les lumières de la grande salle jaillissent sur les mille fauteuils de ce théâtre à l’italienne. La candeur du bleu, de l’or et du marbre blanc s’entremêlent sur des teints rosâtres, exprimant les plus belles poésies du siècle des lumières.  Le plateau a quasiment été mis à nu, avec pour seul habit, une reproduction du tableau de Léon Bakst, inspiré du décor de «Prélude à l'après-midi d'un faune ». En tout ce ne sont pas moins de 36 stagiaires en architecture, ou de l’école des beaux-arts qui ont aidé Giulio Achilli à réaliser cette exposition qui, la veille de son inauguration, accueillait encore des changements de dernières minutes. Aujourd’hui, le décor est planté à jamais au-delà même de la perception relative, dans nos yeux, qui sont rien de plus que le miroir de l’âme. 

Lucy Moreau
Lucy Moreau

Crédit Photo : Lucy Moreau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2099
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -