Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Bilan Aquitanima: Satisfaction sur toute la ligne!

17/05/2018 | Aquitanima s'est terminé lundi soir sur un (très) bon bilan, après 3 jours intenses dédiés à la génétique bovine et ovine.

Bilan Aquitanima 2018, satisfaction sur toute la ligne!

« Aquitanima s'est très bien déroulé avec une réelle appropriation par la profession d'un souci de communication envers le grand public, grâce notamment à l'opération "Pas d'élevage sans amour", qui relaie sur les réseaux sociaux des images d'affection des éleveurs envers leurs animaux », se satisfaisait ce jeudi matin Dominique Graciet, le Président du Salon et le Président de la Chambre régionale d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine. « Il faut que les éleveurs soit acteurs de leur communication pour que la nouvelle génération d'agriculteurs casse le cycle de la discrétion et de la réserve qui a marqué les génération précédente ». Un défi, à relever sur le long terme, mais dont les éleveurs sur le Salon ont donné des signes plus qu'encourageants.

« Cette année, le record a encore été battu ! Des 4 races initialement accueillies sur Aquitanima, nous sommes cette année montés à 11 races bovines représentées, entre présentation et concours. », commente en première réaction François Rauscher , Commissaire du Salon Aquitanima, sur sa partie bovine. Des concours qui se sont déroulé « parfaitement, avec une belle qualité d'installation et des moyens techniques à la pointe. « Un grand écran d'une définition parfaite, une caméra montée sur grue permettant de donner de la fluidité aux images, c'était une nouveauté, et toujours une transmission en direct sur internet, permettant à des professionnels ailleurs en France ou dans le monde de pouvoir suivre les concours qui se déroulent à Bordeaux ». Autant de services assurés par la société Ras Production, désormais fidèle des concours Aquitanima.

Un Salon festif et marqué par la convivialité
Des concours bovins qui ne désemplissent pas. « Nous n'avons jamais eu autant d'inscriptions, c'est véritablement un vecteur de réussite pour Bordeaux... A noter d'ailleurs que les éleveurs picto-charentais et limousins viennent en nombre, en particulier au concours de Blondes. C'est un signe que pour eux Aquitanima est bien le lieu où se mesurer à leurs homologues, mais aussi de leur propre aveu, un Salon festif et marqué par la convivialité, que nous aimons à poser comme la marque de fabrique de la manifestation ». Un Aquitanima, presque victime de son succès « le Hall 4 devient petit : nous sommes volontiers demandeurs d'espaces et de temps ! », glisse le commissaire.
Mais Aquitanima c'est aussi une Journée ovine organisée le lundi, avec 18 races représentées. Là encore, l'heure est à la satisfaction pour le commissaire en charge des ovins, Jean-Pierre Dugat, qui a pu recevoir à cette occasion, l'ensemble des Signes de Qualité et d'Origine de la filière. Parmi les autres bonnes nouvelle de cette édition, il cite notamment le concours d'agneaux auxquels ont participé 3 SIQO. « 16 lots, soit 50 agneaux ont été vendu à des acheteurs de la grande distribution à des prix 2,5 voire 3,5 fois le prix normal... ». De même une cinquantaine de reproducteurs ont été vendus, et notamment à des éleveurs espagnols, qui « préfèrent se fournir ici plutôt que sur le Salon International de l'Agriculture », assure-t-il.

Trois chevaux ont trouvé acquéreursEnfin, côté équins, Equitaine qui a démarré en même temps que le Salon de l'agriculture se poursuit jusqu'au 21 mai, avec notamment un week-end consacré au cheval de sport entre compétition de saut d'obstacle et derby, aux accents cross. Et pour cause, une partie du parcours est réalisé dans la pinède du Parc des expositions. Concernant un premier élément de bilan, Laure Desplanches, chargée de missions pour le Conseil du Cheval de Nouvelle-Aquitaine, note « le bon retour » de la première édition des Aquitanima Tours organisée en amont du Salon autour de la race Anglo-Arabes. « Nous avons eu six participants à ce circuit technique, venus notamment de Sardaigne, Algérie, et Corée. Des clients qui se sont montrés intéressés pour acheter de la génétique ango-arabe ». La race, dont la Nouvelle-Aquitaine est le berceau d'origine, a été particulièrement mise à l'honneur en début de Salon avec l'organisation d'une vente « Anglo Event », la première du genre. Celle-ci a attiré des clients d'autres nationalités (irlandaise notamment) sur le Salon. « Malgré la pluie, la vente s'est très bien passée. Trois chevaux ont trouvé acquéreurs et on note aussi un certain nombre de touches « sérieuses » ».
Au total, c'est bien dans la satisfaction générale que le Salon de l'Agriculture de Bordeaux se poursuit entre Marché des producteurs, dégustations de vins (et autres), animations culinaires par le Chef Christophe Girardot, événements équins et de nombreuses animations et jeux sur la Ferme grandeur nature du Salon..

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1641
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -