Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/18 | Charentes : de nouvelles plantations viticoles autorisées

    Lire

    Suite à son AG de juin, le Conseil viticole du bassin "Charentes-Cognac" a fait le point sur les demandes d’autorisation de plantations nouvelles en 2018. Elles ont dépassé les limitations fixées. Chaque demandeur de ces secteurs se verra donc attribuer une surface minimale dans la limite de la surface demandée. A savoir : 48 ares pour l’AOC Cognac ; 3 ares pour l’AOC pineau des Charentes ; 13 ares pour l’IGP charentais ; 59 ares pour les demandes de vins sans IG (VSIG).

  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Bilan Aquitanima: Satisfaction sur toute la ligne!

17/05/2018 | Aquitanima s'est terminé lundi soir sur un (très) bon bilan, après 3 jours intenses dédiés à la génétique bovine et ovine.

Bilan Aquitanima 2018, satisfaction sur toute la ligne!

« Aquitanima s'est très bien déroulé avec une réelle appropriation par la profession d'un souci de communication envers le grand public, grâce notamment à l'opération "Pas d'élevage sans amour", qui relaie sur les réseaux sociaux des images d'affection des éleveurs envers leurs animaux », se satisfaisait ce jeudi matin Dominique Graciet, le Président du Salon et le Président de la Chambre régionale d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine. « Il faut que les éleveurs soit acteurs de leur communication pour que la nouvelle génération d'agriculteurs casse le cycle de la discrétion et de la réserve qui a marqué les génération précédente ». Un défi, à relever sur le long terme, mais dont les éleveurs sur le Salon ont donné des signes plus qu'encourageants.

« Cette année, le record a encore été battu ! Des 4 races initialement accueillies sur Aquitanima, nous sommes cette année montés à 11 races bovines représentées, entre présentation et concours. », commente en première réaction François Rauscher , Commissaire du Salon Aquitanima, sur sa partie bovine. Des concours qui se sont déroulé « parfaitement, avec une belle qualité d'installation et des moyens techniques à la pointe. « Un grand écran d'une définition parfaite, une caméra montée sur grue permettant de donner de la fluidité aux images, c'était une nouveauté, et toujours une transmission en direct sur internet, permettant à des professionnels ailleurs en France ou dans le monde de pouvoir suivre les concours qui se déroulent à Bordeaux ». Autant de services assurés par la société Ras Production, désormais fidèle des concours Aquitanima.

Un Salon festif et marqué par la convivialité
Des concours bovins qui ne désemplissent pas. « Nous n'avons jamais eu autant d'inscriptions, c'est véritablement un vecteur de réussite pour Bordeaux... A noter d'ailleurs que les éleveurs picto-charentais et limousins viennent en nombre, en particulier au concours de Blondes. C'est un signe que pour eux Aquitanima est bien le lieu où se mesurer à leurs homologues, mais aussi de leur propre aveu, un Salon festif et marqué par la convivialité, que nous aimons à poser comme la marque de fabrique de la manifestation ». Un Aquitanima, presque victime de son succès « le Hall 4 devient petit : nous sommes volontiers demandeurs d'espaces et de temps ! », glisse le commissaire.
Mais Aquitanima c'est aussi une Journée ovine organisée le lundi, avec 18 races représentées. Là encore, l'heure est à la satisfaction pour le commissaire en charge des ovins, Jean-Pierre Dugat, qui a pu recevoir à cette occasion, l'ensemble des Signes de Qualité et d'Origine de la filière. Parmi les autres bonnes nouvelle de cette édition, il cite notamment le concours d'agneaux auxquels ont participé 3 SIQO. « 16 lots, soit 50 agneaux ont été vendu à des acheteurs de la grande distribution à des prix 2,5 voire 3,5 fois le prix normal... ». De même une cinquantaine de reproducteurs ont été vendus, et notamment à des éleveurs espagnols, qui « préfèrent se fournir ici plutôt que sur le Salon International de l'Agriculture », assure-t-il.

Trois chevaux ont trouvé acquéreursEnfin, côté équins, Equitaine qui a démarré en même temps que le Salon de l'agriculture se poursuit jusqu'au 21 mai, avec notamment un week-end consacré au cheval de sport entre compétition de saut d'obstacle et derby, aux accents cross. Et pour cause, une partie du parcours est réalisé dans la pinède du Parc des expositions. Concernant un premier élément de bilan, Laure Desplanches, chargée de missions pour le Conseil du Cheval de Nouvelle-Aquitaine, note « le bon retour » de la première édition des Aquitanima Tours organisée en amont du Salon autour de la race Anglo-Arabes. « Nous avons eu six participants à ce circuit technique, venus notamment de Sardaigne, Algérie, et Corée. Des clients qui se sont montrés intéressés pour acheter de la génétique ango-arabe ». La race, dont la Nouvelle-Aquitaine est le berceau d'origine, a été particulièrement mise à l'honneur en début de Salon avec l'organisation d'une vente « Anglo Event », la première du genre. Celle-ci a attiré des clients d'autres nationalités (irlandaise notamment) sur le Salon. « Malgré la pluie, la vente s'est très bien passée. Trois chevaux ont trouvé acquéreurs et on note aussi un certain nombre de touches « sérieuses » ».
Au total, c'est bien dans la satisfaction générale que le Salon de l'Agriculture de Bordeaux se poursuit entre Marché des producteurs, dégustations de vins (et autres), animations culinaires par le Chef Christophe Girardot, événements équins et de nombreuses animations et jeux sur la Ferme grandeur nature du Salon..

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1565
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -