Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Cet été, la photographie prend ses quartiers d'été du côté de Mérignac

01/07/2014 | Entre la Vieille Eglise, l'aéroport et la médiathèque, Mérignac accueille cet été 3 expositions et continue ainsi de mettre la photographie au coeur de son projet culturel

Françoise Huguier, Hostel de l'aéroport, Durban 1997, Tirage gélatino-argentique, coll. MEP - Paris

Depuis quelques temps maintenant, la Vieille Eglise Saint Vincent de Mérignac est devenue un lieu majeur concernant la photographie, à l'échelle régionale mais aussi nationale. D'Helmut Newton et Alice Springs à Martin Parr en passant par Denis Darzacq, Sebastiao Salgado ou Michel Vanden Eeckhoudt, ce sont des grands noms du 8ème art qui, depuis deux ans, ont fait de la Vieille Eglise un lieu où la photographie se sent bien et où les yeux des amateurs ou connaisseurs girondins aiment la voir au vu de la fréquentation des récentes expositions. Forte de cet enthousiasme du grand public, la ville de Mérignac a lancé ce 27 juin la première édition du Mérignac Photographic Festival, trois expositions de photos à voir tout l'été à la Vieille Eglise bien-sûr, mais aussi à l'aéroport et à la médiathèque.

Cet été, Françoise Huguier habille les murs de la Vieille Eglise Après les bêtes pleines d'esprit du belge Michel Vanden Eeckhoudt, ce sont les noir et blanc saisissants d'Afrique du Sud et les coulisses des grands défilés signés Françoise Huguier qui viennent, cet été, habiller les murs de la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac. En 2012, la ville de Mérignac a noué un partenariat avec la Maison Européenne de la Photographie de Paris (MEP), une programamtion conjointe entre le lieu parisien et la Vieille Eglise qui a donné lieu à deux expositions accueillant à chaque fois près de 10 000 spectateurs (celle consacrée à Helmut Newton et Alice Springs en 2012 et celle présentant une centaine de photographies de Salgado fin 2013).

Parallèlement à l'exposition "Pince-moi, je rêve" de Françoise Huguier présentée jusqu'au 31 août à la MEP, la Vieille Eglise accueille donc elle aussi une exposition de la même Françoise Huguier avec "Mode et Voyage", une vision éclectique du travail de l'artiste dont l'objectif curieux et exigeant s'est aussi bien intéressé à la communauté zoulou en Afrique du Sud qu'aux défilés de mode des plus grandes maisons de couture françaises à l'instar de Christian Lacrois ou Jean-Paul Gaultier.

Si vous vous orientez à droite en rentrant dans la Vieille Eglise, ce sera direction Durban en Afrique du Sud. En effet, concernant le pan voyage du titre de l'exposition, ce sont des clichés que la photographe a réalisé dans les hostels et les squatters-camp de Durban il y a une quinzaine d'années qui sont ici présentés au public. De Saint-Pétersbourg, où elle a vécu plusieurs années pour travailler sur les appartements communautaires il y a une dizaine d'années, à l'Afrique, continent qui la passionne et qu'elle n'aura de cesse de photographier, Françoise Huguier dit se "sentir toujours d'ailleurs sauf en voyage", une immersion et une intimité acquises et perceptibles sur cette série de noir et blanc prise à Durban en 1997. L'objectif de l'artiste plonge alors là où les visages, les corps mais aussi les lieux sont marqués par l'apartheid qui a sévi quelques années auparavant. Des regards de femmes, d'enfants, des portraits meurtris, des scènes typiques, ce voyage en Afrique du Sud en noir et blanc, entre lumière et obscurité, oscille entre pudeur, tension et violence.

Changement de décor total avec Sublimes, le pan de l'exposition consacré à la mode. Si certains seront surpris voire gênés par le fossé entre la réalité parfois éprouvante des clichés de Durban et le faste dont rendent compte certaines photographies de mode exposées dans la Vieille Eglise, d'autres y verront là l'illustration du talent de Françoise Huguier, oeil qui s'adapte  et oeuvre ici ou là. Ici, ce sont donc, des robes sublimes, des coiffures parfaites, des matières nobles, de précieux détails, une véritable plongée dans l'univers feutré et exigeant de la haute couture française. "La mode, c'est un savoir-faire extraordinaire, notamment dans les ateliers en France, un travail minutieux et précis fascinant", c'est par ces mots que la photographe évoque son travail dans les coulisses des défilés de grandes maisons françaises comme Christian Lacroix, Thierry Mugler ou encore Jean-Paul Gauthier. Somptueux velours rouge, corset vieux rose, chaussures de princesse, finesse, élégance, luxe... voyage cette fois-ci au coeur de la mode.

La photographie décolle aussi à l'aéroport "Mérignac, c'est bien-sûr une ville mais c'est aussi un aéroport qui mène aux grandes capitales européennes où la photographie est partout célébrée", c'est par ces mots que Daniel Margnes, adjoint au maire délégué à la culture pour la ville de Mérignac, explique la raison d'être de l'exposition qui se tient jusqu'au 17 août prochain entre les murs de l'aéroport de la ville. En collaboration avec la donation J.H Lartigue, "Entre ciel et terre"  présente au grand public une série de clichés de Jacques-Henri Lartigue, des moments de vie immortalisés par le peintre et photographe, allant de promenades sur la plage aux activités sportives en passant par des instantanés plus intimes de ses amis et sa famille, le Hall B de l'aéroport invite au voyage avant le voyage. Enfin, cette première édition du Mérignac Photographic Festival propose un troisième volet aux amateurs de photographie et autres curieux avec " Pantalon de jogging et mocassins à pampilles", l'exposition du travail d'Anne Leroy présentée jusqu'au 23 août à la médiathèque de Mérignac. 

Trois expositions, trois lieux, trois bonnes raisons d'aller souffler la toute première bougie du Mérignac Photographic Festival.

 

 

Lise Gallitre
Lise Gallitre

Crédit Photo : Maison Européenne de la Photographie

Partager sur Facebook
Vu par vous
1640
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -