aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

  • 22/08/16 | Les passions baroques de Sinfonia: 22-27 août

    Lire

    Evénement majeur de la musique baroque, le festival Sinfonia propose une vingtaine de concerts et rencontres à Périgueux et ses alentours. De la découverte du répertoire baroque aux grands chefs d’œuvres intemporels avec la Passion Selon St Jean de Bach, les Vêpres de Monteverdi ou le Magnificat de Vivaldi, ce sont quelques uns des meilleurs ensembles baroques du moment qui se retrouvent à Périgueux : le Concert Spirituel, la Maîtrise de Radio France et Ophélie Gaillard, la chapelle Rhénane, l’ensemble Aedes… La jeunesse et le talent trouvent aussi leur place dans la programmation. www.sinfonia-en-perigord.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Aqui.fr au Salon de l'agriculture de Bordeaux-Lac

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au Salon de l'agriculture de Bordeaux-Lac

Chiens de troupeau : garde-fous des animaux d'élevage

24/05/2013 | Des démonstrations de chien de troupeau ont permis au public de la foire de mieux comprendre son rôle crucial pour le berger

Des démonstrations de chien de troupeau ont eu lieu au salon de l'agriculture Aquitaine

On dit de lui que c'est le meilleur ami de l'homme. Mais il peut également se révéler être un outil de travail efficace : bien dressé, le chien peut en effet guider et gérer un troupeau allant jusqu'à 1500 têtes (presque) tout seul. Un compagnon que de nombreux éleveurs de moutons, brebis, mais aussi vaches ou volailles ont adopté depuis longtemps pour faire régner l'ordre au sein de leur troupeau.

Dans l'arène du hall 4 du salon, elles scrutent d'un air inquiet le petit chien noir et blanc, collées les unes aux les autres comme pour mieux se donner de la contenance. Couché au sol, les yeux aux aguets, le chien, un Border-Collie de trois ans, démarre brusquement sa course et fait détaler du même coup les blanches brebis qui n'ont pas l'air de comprendre ce qui se passe. Mais ne vous y méprenez pas : « on pourrait croire que les brebis obéissent au berger. Mais en fait, elles n'écoutent que le chien » explique Sophie Colladant, dresseuse à Salles en Gironde. Pour preuve, il fait sortir le chien de l'arène. Aussitôt, la masse de brebis se disperse. Car le chien, avec son instinct de chasseur, est un prédateur pour ces brebis. Un instinct que les éleveurs utilisent pour mieux diriger leur bétail, qui se compte souvent en centaine, voire en milliers.

Gagner un temps précieux

Un chien de troupeau sert avant tout à rassembler les animaux, à les déplacer d'une parcelle à l'autre ou les ramener à la ferme. Il peut également séparer un troupeau, ce qui peut se révéler utile lorsque le berger veut récupérer quelques brebis bien définies. Il peut également éloigner ces dernières de l'atelier lorsque le foin est distribué. Un compagnon utile donc, qui permet à l'éleveur de gagner un temps précieux et lui évite de faire appel à son voisinage ou sa famille pour maintenir le troupeau en ordre. Les bergers peuvent d'ailleurs mettre plusieurs jours à retrouver un animal égaré. « Environ la moitié des bergers possède un chien de troupeau. Cela dépend des exploitations, de l'exposition des brebis à l'extérieur ou non » précise Sophie Colladant. Les races les plus utilisées sont les Border-Collie mais aussi les Bosserons ou le Berger des Pyrénées.

Trois à quatre ans de dressage

Concrètement, le chien de troupeau est dressé pour diriger le troupeau en suivant les instructions de son maître, le berger. Un chien bien dressé se met automatiquement dans le sens opposé de celui de son maître, en position « midi-six heures » : si le berger est en position « midi », le chien se positionnera automatiquement « six heures », c'est-à-dire de l'autre côté du troupeau de sorte à ce que berger et chien encerclent les brebis. Puis, en fonction des indications de son maître (par la voix ou le sifflet), il pourra contourner le troupeau par la droite ou la gauche afin de le guider dans la bonne direction. Idéalement, c'est donc le chien qui dirige le troupeau sur les instructions du berger. Mais avant d'en arriver à ce niveau, il faut compter environ quatre années de dressage. Et ceux souhaitant acheter un animal déjà opérationnel devront avoir quelques économies en poche, puisqu'il faut débourser environ 3000 à 4000 euros. Un réel investissement donc, mais surtout un allié précieux pour des éleveurs à l'emploi du temps souvent bien chargé.

Elodie Souslikoff
Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
551
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -