Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/11/21 | LVG GPSO: Bordeaux Métropole dit "oui"

    Lire

    Après plus de 3h00 de débats, parfois houleux, les élus métropolitains ont finalement voté en faveur du financement de la LGV GPSO. Les socialistes du Président de la Bordeaux métropole Alain Anziani, ont en effet pu compter avec les voix de la droite face à l'opposition des écologistes menée par Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux et 1er Vice Président de la Métropole, quant à lui favorable au développement des trains du quotidien. Sur les 14 milliards du projet LGV, la métropole apportera donc une enveloppe de 354 millions d'euros.

  • 26/11/21 | Un jeu pour découvrir la Creuse

    Lire

    La société Créacom Games, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Creuse a lancé le jeu de société « Circino, le chasseur de trésors » spécial Creuse. Au travers d'un tour de 36 communes, le jeu propose de découvrir la Creuse sans questions ni connaissances particulières. En fouillant des coffres, le but du jeu est de découvrir 2 pastilles « objectif ». Le jeu sera bientôt disponible dans plusieurs commerces creusois mais dès à présent sur le site de Céacom Games.

  • 26/11/21 | La Rochelle : appel à candidature pour un comité d'éthique

    Lire

    Depuis 2014, la ville de La Rochelle a mis en place un comité d’éthique qui apporte un éclairage sur la répartition des indemnités des élus, l’examen des subventions aux associations, etc. Afin de mettre en place un nouveau conseil pour la période 2022-2026, la municipalité lance un appel à candidature jusqu'au 23 décembre. Ce comité comprendra un habitant, un acteur du monde de l’entreprise, un du monde associatif, un juriste, un jeune de moins de 25 ans et un(e) expert dans le domaine éthique.

  • 26/11/21 | Un forum landais pour la transition énergétique

    Lire

    Le 27 novembre de 14h à 17h, le pavillon de l'écomusée de Marquèze à Sabres accueille le 1er forum landais de la transition énergétique. Tout au long de la journée, des conférences, ponctués de sketchs humoristiques, et des stands permettront aux visiteurs de s'informer sur la transition énergétique. Des ateliers sur comment cuisinier à moindre coût notamment seront également proposés aux visiteurs. L'entrée est gratuite.

  • 26/11/21 | La Culture au Grand Jour recherche ses artistes

    Lire

    La 32ème édition de La Culture au Grand Jour se tiendra en Haute-Vienne du 2 au 17 avril 2022. Ce festival alliant théâtre, conte, musique, exposition, et notamment danse met en lumière les artistes sur l'ensemble du territoire. Pour cette nouvelle édition, le Département de la Haute-Vienne est à la recherche de nouveaux artistes. Tous les artistes ont jusqu'au 1er décembre pour remplir le dossier de candidature sur : haute-vienneenscenes.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Portrait: Christelle Boucaud, maire d'Agonac : "des années exceptionnelles"

05/03/2020 | Avant d'être élue à la tête d'Agonac, Christelle Boucaud n'avait jamais exercé un seul mandat électif. Elle estime avoir vécu un premier mandat exceptionnel.

1

Christelle Boucaud devient en 2014, maire à seulement 38 ans, d'Agonac, commune de l'agglomération périgourdine de 1800 habitants. Elle souhaite faire un second mandat. Au cours d'une rencontre, elle évoque un premier mandat exceptionnel au cours duquel bon nombre de réalisations ont vu le jour dont un gymnase et une école, la qualité du travail d'équipe. Elle aborde aussi le choix difficile de concilier vie familiale et privée, ses fonctions publiques puisqu'elle est également vice présidente du Conseil départemental et son activité professionnelle qu'elle a souhaité par dessus tout conserver.

Avant de devenir maire d'Agonac, Christelle Boucaud n'avait aucun mandat électif : elle était par contre investie dans la vie associative de sa commune. Et le premier magistrat de l'époque avait annoncé qu'il arrêtait. "A l'époque j'étais assistante parlementaire de la députée Colette Langlade, je connaissais le fonctionnement des collectivités, j'avais donc un pied dans le monde politique. Sur Agonac, nous étions un certain nombre à penser que ce serait bien d'avoir tel ou tel équipement de faire émerger quelques projets. Nous avons fait campagne dès début 2013. On a beaucoup travaillé sur le budget, le fonctionnement et rencontrer beaucoup de monde."
A quelques mois de la fin de mandat, Madame le maire retient. "Ce fut cinq ans et demi exceptionnels. J'ai eu beaucoup de chance : on a vu la construction d'un nouveau gymnase, même si c'est le choix du Grand Périgueux, une médiathèque, une nouvelle école. On a construit six logements pour des personnes en quête d'autonomie. Et on vient de lancer le projet de maison de santé pluridisciplinaire. Je voulais réellement asseoir la culture, l'éducation, le sport, trois piliers de mon engagement. Ces piliers touchent toutes les générations et contribuent au vivre ensemble." Christelle Boucaud, candidate à un second mandat, souhaite faire en sorte que les nouvelles structures fonctionnent, conforter l'existant. Avec son équipe, elle souhaite se consacrer encore plus à l'humain en travaillant davantage avec les associations et en mettant en place des commissions extra municipales.

Il est essentiel de garder un pied dans la vie active

Christelle Boucaud a été élue à 38 ans : ses deux garçons étaient déjà adolescents. Elle a du concilier vie privée et vie publique. "La première chose est d'aménager son temps professionnel. Lors de mon élection, j'étais assistante parlementaire et j'avais la chance de travailler avec une élue qui savait que pour bien mener un mandat de maire, il faut être très présent. J'ai pris un mi-temps rapidement. Aujourd'hui je suis fonctionnaire dans une collectivité et j'ai fait le choix de travailler deux jours par semaine, les mardis et jeudis. C'est parfois compliqué mais c'est un vrai choix de ma part.  J'ai du mettre en place une vraie organisation : je débute mes journées à 6 heures du matin, par la lecture des mails, la rédaction des courriers, je passe ensuite en mairie pour des signatures de documents ou les consignes pour les services avant d'aller travailler. A mes yeux, c'était essentiel de garder les pieds sur terre. Mon élection au poste de vice- présidente du Conseil départemental chargée des sports en 2015 fut un deuxième gros changement. Cette fonction occupe bien mes week-end. Cette vie professionnelle me permet d'avoir des relations normales avec mes collègues. Cela fait du bien aussi d'être  Christelle Boucaud et non pas uniquement Madame le maire ou Madame la vice -présidente. J'aurais pu prendre une disponibilité de par mon statut mais je me serais éloignée de l'emploi. Je ne souhaitais pas dépendre uniquement d'une indemnité. "

Une fonction plus technique

Quant à ses enfants, âgés aujourd'hui de 17 ans et 20 ans,  ils ont acquis une plus grande autonomie. "J'essaie d'être présente au maximum pour eux. Je fais également de mon mieux pour préserver les liens avec ma famille et mes amis. C'est parfois compliqué. Il m'arrive d'arriver en retard à un repas de famille." Christelle Boucaud a du faire une croix sur ses loisirs, notamment la course à pied qu'elle affectionnait beaucoup. "Il n'y a pas de temps mort. J'ai pris du temps pour élever mes enfants, j'ai eu une période où je faisais beaucoup de sport. Désormais, je suis dans la période de mes mandats électifs où il faut se donner à fond pour ses concitoyens. A chaque période de sa vie, il faut assumer ses choix". Elle comprend que de nombreux maires de petites communes ne se représentent pas : "Pour des élus qui sont en fonction depuis trois ou quatre mandats, je crois que c'est plus difficile de poursuivre leurs missions. Il y a eu tellement de réformes avec la modification du périmètre des cantons, les nouvelles intercommunalités, les nouvelles régions en peu de temps.  Les réformes territoriales ont laissé des traces. Ils avaient des habitudes de proximité qu'ils n'ont plus aujourd'hui. La fonction est devenue de plus en plus technique avec une montée nécessaire en compétences."
Pour Christelle Boucaud, les deux  qualités pour être maire, c'est qu'il faut aimer les gens et donner beaucoup de son temps. "Être maire c'est chronophage. Mes amis me disent souvent tu ne penses pas assez à toi. Cela fait partie de la fonction. C'est inévitable. Les gens ils m'ont élu, ils attendent un retour."
Christelle Boucaud a toujours ressenti un respect de la fonction depuis qu'elle est élue, même chez ceux qui ne partagent pas  les mêmes points de vue.  "L'équipe municipale travaille beaucoup avec les jeunes, nous venons de créer un conseil junior. Le maire et son conseil, c'est le premier rempart contre les atteintes à la démocratie, nous avons un gros travail à faire avec la jeunesse dans ce domaine."

 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
17938
Aimé par vous
5 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -