Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/07/19 : Un nouveau cas de dengue diagnostiqué en Lot-et-Garonne suite au retour d’une personne ayant séjourné sur l’île de la Réunion. Le traitement de démoustication interviendra dans la nuit du 22 au 23 juillet à Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

19/07/19 : Épisode de fortes chaleurs ce week-end dans le 47. Le risque de feux de forêt devrait basculer en niveau sévère dès lundi, avec un renforcement des effectifs et des moyens sapeurs-pompiers. Le SDIS active dés à présent sa vidéosurveillance.

19/07/19 : Le Château de Bonaguil en Lot-et-Garonne vient de recevoir le label « Sécuri-Site ». Délivré par la Préfète du Département, ce label certifie la mise en place d’un dispositif de sécurité complet, à l’intérieur comme aux abords d’un site touristique.

18/07/19 : Suite à l’interruption à mi-spectacle du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur les quais de Bordeaux, pour cause d'incendie sur la barge de tir, Nicolas Florian a décidé d'en proposer un nouveau le samedi 7 septembre pour marquer la rentrée.

18/07/19 : Le 2 Juillet dernier, la Fondation Poitiers Université a élu Marc Bonassies, directeur départemental de la Banque Populaire Val de France, comme Président. Il succède à Roger Belot, président de la Fondation depuis juillet 2015.

18/07/19 : La ville de Biarritz vient d’être condamnée par le tribunal de Pau à verser 1730 € au Comité de Liaison du Camping-car. En cause: 15 panneaux d’interdiction de stationnement pour les camping-cars. Déjà désavouée, elle avait un mois pour les retirer

18/07/19 : Nouvelle mesure de restriction d’irrigation sur le bassin du Clain. En effet, les prélèvements d’eau en rivière destinés à l’irrigation agricole, rattachés à la borne de Vouneuil-sous-Biard, seront interdits à partir de 8 h, ce vendredi 19 juillet.

17/07/19 : Ce vendredi 19 juillet à 11 h, dans l’hémicycle de l’Hôtel du Département à Agen, une session spéciale se tiendra lors de laquelle les élus départementaux se prononceront sur le lancement d’un budget participatif citoyen et sa mise en oeuvre.

17/07/19 : CAN 2019. Dans le cadre de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, qui verra s'opposer vendredi soir le Sénégal à l'Algérie, et afin d'éviter tout débordement, la Ville d'Agen fermera les principaux axes de circulation entre 20h et 2h du matin.

17/07/19 : La Cité du Vin réduit ses tarifs! Les porteurs de la Carte Jeune de Bordeaux Métropole bénéficient dorénavant de 20 % de réduction pour le porteur de la carte, et également pour l'accompagnant adulte quand le porteur a moins de 16 ans.

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

17/07/19 : Elizabeth Borne nommée ministre de la transition écologique va cumuler ce poste avec celui des Transports qu'elle occupait déjà mais sans rang de ministre d'Etat comme son prédécesseur François de Rugy.

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/19 | Découverte de la forêt de Migelane en Gironde, dimanche 21 juillet

    Lire

    Rendez-vous dimanche 21 juillet pour découvrir ou re-decouvrir la forêt de Migelane, située sur la commune de Martillac. A 10h et 15h, des balades musicales d'1h30 seront organisées, en compagnie des musiciens Agnès et Joseph Doherty. En suivant, des visites avec des animateurs spécialisés permettront de se familiariser avec la faune et la flore riche de la forêt. Entrée libre, à partir de 6 ans. Réservation obligatoire au 05 56 72 27 98 Pour en savoir plus

  • 19/07/19 | L'A63, "boulevard urbain" gratuit pendant le G7 de Biarritz

    Lire

    La nouvelle est venue hier de la sous-préfecture de Bayonne, l'autoroute A63 va faire office de rocade de contournement des agglomérations bayonnaises, angloyes et biarottes pendant les trois jours du G7 du 24 au 26 août en accord avec Vinci, la Communauté d'agglomération et le Syndicat des mobilités. En effet, les deux axes principaux, RD210 (ex Rn10) et une partie du BAB seront "gelés", comme l'aéroport et les gares de Bayonne à Guéthary seront fermées. Avec le flot de vacanciers qui utilisent l'autoroute en cette fin du mois d'août Bison Futé va perdre les pédales….

  • 19/07/19 | Squats : la métropole ouvre un gymnase

    Lire

    Après l'annonce par la préfète Fabienne Buccio de la poursuite de la fermeture des squats et habitats précaires, notamment sur l'agglomération bordelaise, Bordeaux Métropole a annoncé ce vendredi la mise en place d'une ouverture temporaire du gymnase Thiers dans le quartier de la Bastide, à condition que des associations en gèrent l'accueil. 150 places se sont ouvertes ce vendredi soir, la métropole en cherche actuellement le double.

  • 19/07/19 | Job‐dating inversé à la Cité de la Formation (CFP) à Marmande le 22 juillet

    Lire

    Val de Garonne Agglomération et la Cité de la Formation de Marmande organisent une rencontre entre les jeunes diplômés et les employeurs du territoire le lundi 22 Juillet de 17h à 19h sur le Plateau Technique Soudage de la CFP. Entreprises, agences intérimaires, groupements d’employeurs, partenaires de l’emploi sont conviés pour participer à cette rencontre sous forme de job‐dating inversé, car ce seront les candidats qui seront installés devant leur cabine de soudage et les employeurs qui viendront à leur rencontre.

  • 19/07/19 | Le Centre Expert Autisme du Limousin a fermé

    Lire

    Sur décision de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, le Centre Expert Autisme du Limousin a fermé ses portes le 1er juillet dernier. Depuis 2014, ce centre de la Haute-Vienne assurait le diagnostic et la prise en charge de tous les enfants de 0 à 6 ans avec autisme. Face à cette fermeture, l’association Autisme Limousin a déposé un recours devant le tribunal administratif de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine : des médailles, des enjeux

04/05/2019 | Créé en en 1956, la 63e édition du concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine était organisée ce samedi 4 mai au palais des congrès de Bordeaux. 1014 vins ont été médaillés

Professionnels du vin, amateurs ou encore étudiants, ils étaient 857 dégustateurs pour cette 63 édition du concours de Bordeaux-Vins d’Aquitaine

La 63e édition du concours de Bordeaux-Vins d’Aquitaine s’est déroulée ce samedi 4 mai au palais des congrès de Bordeaux. Organisé par la Chambre d'Agriculture de la Gironde dans le cadre du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine et de la Foire Internationale de Bordeaux, et en avant première de ces grands rendez vous, il a accueilli 857 professionnels du vin, amateurs ou étudiants qui ont dégusté 3411 échantillons issus de 91 appellations. Rouges, blancs, rosés, clairets, crémants , il y en avait pour tous les goûts. Cette année, 1 014 vins ont été médaillés, répartis en 405 médailles d'or, 440 médailles d'argent et 169 médailles de bronze. Des récompenses qui influent sur toute une économie viticole.

Le parvis du palais des congrès de Bordeaux est comble. Il est 9 heures, on patiente pour entrer déguster des vins sélectionnés au 63e concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine. Ils sont 857 dégustateurs, des professionnels, mais également des amateurs, (qui font partie pour certains de clubs de dégustation), ou encore des étudiants. Pendant à peine plus de deux heures, ils vont goûter des vins. « Cela se passe particulièrement bien, explique avec un large sourire Françoise Harrewyn, responsable du concours, qui laisse peu à peu retomber la pression. Ce sera fini quand le palmarès sera dévoilé ».

Les dégustateurs observent les vins servis de manière anonyme. Sur l’étiquette figurent seulement un numéro d’échantillon, l’appellation et le millésime des vins. Couleur, tenue dans le verre, odeur, les vins sont méticuleusement décryptés. Un petit passage en bouche pour définir et noter le goût et bien sûr le recracher. Chaque dégustateur note ses appréciations et ses remarques sur une feuille où sont simplement recensés les numéros d’échantillon. Ils analysent, font part de leurs sensations, le tout à l’aide d’un vocabulaire simple. C’est comme ça que l’on déguste du vin.

Les dégustateurs observent les vins servis de manière anonyme. Couleur, tenue dans le verre, odeur, les vins sont passés au crible.

Professionnels et amateurs à la même table

Direction la table de dégustation 62. Les dégustateurs se répartissent entre trois viticulteurs et deux amateurs. Ils doivent goûter et noter du vin rouge Bordeaux Supérieur de 2017. En bout de table, Véronique Smati, vigneronne dans les Graves, au château de Lionne, est la présidente de la table. Elle a mené la dégustation des dix-huit échantillons en toute connaissance de cause. « 2017 est une année qui a été particulièrement difficile pour les vignerons avec la gelée ». Il semble essentiel de remettre dans le contexte les dégustations et d’alerter sans doute les amateurs. « On a senti que les vignerons ont bien travaillé. On a eu du fruit, de beaux élevages quand même, avec des vins boisés, assez intégrés, avec de belles couleurs. Nous étions quand même contents ». À côté d’elle, Mickaël Deguilhem, un Toulousain, amateur de vins, qui s’est pris au jeu de la dégustation depuis déjà quelques années. « Je m’amuse à faire des dégustations de vins de par la France. Cette dégustation était sympathique. La table est belle, les commentaires sont homogènes et la dégustation cohérente. » Une fois la dégustation terminée, c’est l’heure d’affiner les résultats et de confronter les points de vue de chacun. « C’est enrichissant d’écouter les professionnels, de discuter avec eux sur notamment les techniques employées. En venant au concours, j’améliore mes connaissances. Puis après leur remarque, on goûte de nouveau les vins, on assimile un peu et on apprend à parler du vin. » «  Leur ressenti est important car ce sont eux les acheteurs de nos vins. Faire participer des amateurs, c’est à la fois ludique et encourageant », répond Christophe Porcher, viticulteur sur la commune des Lèves-et-Thoumeyragues au château Cateau Lagrange.

Un enjeu économique 

À la table, ils ont finalement décerné cinq médailles d’or. Car il y a derrière ces distinctions un enjeu économique. « Il faut que tout le monde puisse vivre de notre métier, confie Christophe Porcher. Une médaille permet de vendre son vin plus cher. » Jusqu’à + 15% même pour certains d’entre eux. Dès la publication des résultats, les négociants en vins vont contacter les producteurs récompensés pour acheter et vendre leur vin. Des médailles qui donnent de la valeur au vin ou la prolongent. Mais attention, il faut toujours les consommer avec modération ou bien les déguster. 

La salle du palais des congrès de Bordeaux se vide peu à peu. Il est midi. Les dégustateurs se saluent et pour certains se donnent déjà rendez-vous pour la 64e édition du concours de Bordeaux - Vins d’Aquitaine. Ils ont pu repartir avec leur verre de dégustation estampillé du logo du concours. Quant aux résultats, ils ont été publiés à 14 heures. 1 014 vins ont reçu une médaille (405 médailles d'or, 440 médailles d'argent et 169 médailles de bronze ont été attribuées) soit 29,7% des vins récompensés. Véronique Smati, qui présentait plusieurs vins, est doublement satisfaite, puisque son Graves sec de 2018, Château de Lionne, a obtenu une médaille d’or (cliquez ici pour consulter l’ensemble du palmarès).

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
12012
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -