Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

  • 30/11/20 | L’argile bentonite se développe en Dordogne

    Lire

    Lafaure, située à Mazeyrolles en Dordogne, est spécialisée dans l’exploitation de carrières et la commercialisation de produits extraits ou transformés. Afin de se positionner sur de nouveaux secteurs, l’entreprise souhaite développer l’exploitation d’argile bentonite en perspective de 3 domaines d’application : la cosmétique, avec le développement de la marque « Argile du Périgord », la protection des plantes et l’alimentation animale. Pour l'aider dans ce développement, la Région la soutient à hauteur de 173 712 euros.

  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

Les élus et candidats du Parti Socialiste de Bordeaux Métropole parlent municipales

24/02/2020 | Le 21 février, les candidats PS aux municipales de Bordeaux Métropole se sont réunis pour parler de trois axes majeurs : transports, logements et écologie.

Conférence des élus et candidats PS aux municipales 2020

Le vendredi 21 février 2020, les candidats et les élus PS de Bordeaux Métropole réunis autour d’Alain Anziani, actuel maire de Mérignac, ont pris la parole pour une conférence de presse dans le cadre des élections municipales des 15 et 22 mars prochains. A l’ordre du jour, trois thèmes d’inquiétude récurrents pour les bordelais : les mobilités, l’écologie et le logement.

« Nous vivons aujourd’hui une situation très particulière à la métropole » admet Alain Anziani en préambule de sa prise de parole. C’est en effet dans un contexte très particulier que ce déroule cette campagne pour la conquête de la mairie de Bordeaux et pour les communes de la métropole. Alors que Phillipe Poutou remonte à 12 % d’intention de vote selon un sondage BVA et que Nicolas Florian et Pierre Hurmic se partagent respectivement 40 % et 30 % d’intention de vote, les résultats du 22 mars prochain restent incertains.

Transports et écologie, le choix des mobilités douces et des transports collectifs 

Sur fond de crise du logement et avec des enjeux autour des mobilités qui exigent des réponses rapides, les futurs maires des communes de Bordeaux Métropole devront faire face à des enjeux de taille mais ne surtout pas négliger le volet écologique, véritable juge de paix de cette campagne. Pour Alain Anziani, l’écologie passe en tout premier lieu par un constat d’échec, « nous avons souhaité ralentir les émissions de gaz à effet de serre de 20 à 25 % avec l’agenda 21 et force est de constater notre échec collectif, car je ne souhaite renvoyer la balle sur personne ». Donner l’exemple, c’est ce qui selon les élus réunis autour d’Alain Anziani, doit permettre de créer un élan positif autour de l’écologie, « nous devons donner l’exemple avec les bâtiments publics pour commencer ». La création d’ilots de verdure et plus généralement d’une végétalisation importante doit permettre le développement de véritables supports de la biodiversité.

Les mobilités douces sont aussi indispensables et les candidats PS entendent leur redonner une place centrale et appuient sur le piéton qu’il ne faut pas négliger : « il y a des espaces où il n’y a pas de trottoir sur la métropole et nous devons les réduire. » Le vélo devra lui aussi avoir une place de choix avec la création de nouvelles voies cyclables.

Mais c’est dans les autres projets des candidats du Parti Socialiste que la prise en compte de l’urgence écologique se fait sentir. Plus de franchissement de la Garonne et la création d’un téléphérique urbain « qui pollue moins que le tram » afin de donner les moyens aux habitants de vivre sans tracas en centre-ville. « La Garonne ne doit plus être perçue comme une rupture mais doit devenir un lien », clamait Alain Anziani.

Toutes ces initiatives s’accompagnent d’une mise à niveau du réseau de transports en commun avec le prolongement des lignes de tram, l’augmentation des navettes fluviales et la création du RER Métropolitain, véritable cheval de bataille des candidats socialistes de la métropole qui voient dans ce grand projet une possibilité de rapprocher les habitants de la Gironde en s’appuyant sur le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

"Il faut privilégier les habitants plutôt que l'habitat"

En matière d’habitat, l’un des dossiers difficiles durant ces municipales, Alain Anziani se veut proche des bordelais, « il faut privilégier l’habitant plutôt que l’habitat ». Par ces mots, le candidat à sa propre succession et ses collègues se veulent proches des habitants et ils entendent bien proposer plus de rénovations pour les logements insalubres ainsi que la création de nouveaux logements sociaux et intermédiaires pour les foyers à faibles revenus. La diminution de l’offre en logement social est d’ailleurs un vrai problème pour Jean Touzeau, maire de Lormont qui prend la parole pour pointer du doigt la Loi Elan: « cette loi a eu des effets néfastes en vendant le parc HLM au privé, c’était plus qu’une erreur, c’était une faute ».

Mais derrière cette union des candidats PS de Bordeaux Métropole se cache selon eux une réelle volonté d’union des communes qui la composent. Une manière de répartir « pas seulement les coûts mais aussi la vision » de ce que doit devenir la métropole bordelaise dans les années à venir.

Pour conclure, Alain Anziani rappelle la complexité de cette campagne où beaucoup de projets se recoupent mais il rappelle que « tout le monde regarde dans la même direction mais n’avance pas au même rythme, certains piétinent, d’autres font des petits pas et d’autres de grandes enjambées » conclut le candidat du Parti Socialiste.

Clément  Bordenave
Clément Bordenave

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6492
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -