Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

09/09/21 : Vaccins - Du 13 au 17 septembre, de 8h à 18h, le centre de vaccination de Cenon situé 88 cours Victor Hugo, accueille les personnes (dès 12 ans) sans RDV. Des doses du vaccin Pfizer sont administrées.

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

01/09/21 : Au regard d'une situation hospitalière qui ne s'améliore pas, le préfet des Pyrénées-Atlantiques prolonge jusqu'au 5 septembre les mesures de "freinage" dont celle du pass sanitaire obligatoire dans les 5 centres commerciaux de plus de 20 000 m².

30/08/21 : Samedi 18 Septembre, la Ligue contre le cancer 33 et la Fédération Française de Randonnée 33 organisent des marches de 6 et 10km au départ du Moulin de Lansac pour sensibiliser sur la prévention et promouvoir les dépistages. Inscription: 05 40 05 01 00+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/09/21 | Journées du patrimoine: 1666 sites néo-aquitains à découvrir !

    Lire

    Les Journées européennes du patrimoine, c'est ce week-end ! Des balades et visites libres ou guidées, des expositions, des conférences, des ateliers ou encore des démonstrations rythmeront ces 2 jours dans 1 666 sites et lieux d’exception ouverts dans la région. Cette année, 107 d’entre eux ouvriront leurs portes pour la première fois et 100 de manière exceptionnelle dans le cadre de la manifestation. Châteaux, manoirs, musées, édifices religieux ou militaires, lieux de pouvoirs, sites archéologiques, espaces naturels… Programme complet : www.culture.gouv.fr/Regions/DRAC-Nouvelle-Aquitaine

  • 17/09/21 | La race limousine s’expose

    Lire

    Du 17 septembre au 13 novembre, la Bfm de Limoges propose l’exposition « La race bovine limousine : patrimoine vivant d’excellence ». Réalisée avec le pôle de Lanaud, des éleveurs, d’archives et des ressources numérisées des institutions culturelles notamment, elle retrace d’histoire de la race, qui est intimement liée à l’histoire de Limoges et de ses environs. Elle est également visible sur le site de la bibliothèque numérique du Limousin

  • 17/09/21 | La Foire au Jambon de Bayonne revient cet automne

    Lire

    Reportée d'avril à octobre 2020, annulée en raison de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, puis reportée à nouveau au printemps 2021, la 558e édition de la Foire au jambon de Bayonne devrait se tenir du vendredi 15 au dimanche 17 octobre prochain. Une édition 2021 qui s'organiserait selon un format adapté au contexte sanitaire actuel, sur 3 jour et sur un lieu unique, tout en conservant l’esprit général de cette manifestation gastronomique et traditionnelle. dans son communiqué, la Ville de Bayonne dit souhaiter "réamorcer la spirale positive de la vie qui reprend…" tout en soutenant la filière du Jambon de Bayonne.

  • 16/09/21 | Royan et les Sentiers des Arts

    Lire

    Du 18 septembre au 14 novembre, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise les Sentiers des Arts afin de découvrir ou de redécouvrir les communes du territoires au travers d’un itinéraire artistique original. Pour la 1ère fois, l’art urbain et ses multiples déclinaisons graphiques seront mis à l’honneur avec 11 artistes de l’association cognaçaise Eprouvette. Ces artistes réalisent, lors d'une résidence artistique en cours, du 13 au 17 septembre, les fresques géantes qui orneront le parcours.

  • 16/09/21 | Bordeaux Euratlantique : Une nouvelle école d’ingénieurs

    Lire

    Le 15 septembre, le Campus François d’Assise à Bordeaux a posé la 1ère pierre d’une nouvelle école d’ingénieur, JUNIA, en présence d’Alain Rousset. Sur 2 500m², cette future école dont les locaux sont intégrés au projet de Campus François d'Assise sur le site Armagnac-Sud d'Euratlantique, pourra accueillir entre 200 et 300 étudiants en formation Bachelor et 450 étudiants en cycle ingénieur. Parmi ses thématiques : développements logiciels & big data appliqués aux usages de l'usine du futur, Cybersécurité et usine du futur, Smart building et Smart cities... La Région Nouvelle-Aquitaine accompagne ce projet à hauteur de 6 M€.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Aéronautique : Aérocampus Aquitaine garde « un temps d'avance »

25/05/2021 | A Latresne, Aérocampus Aquitaine, le campus dédié à la formation en maintenance aéronautique tenait son assemblée générale ce jeudi 20 mai. L'occasion d'un point sur 2020 et 2021

Assemblée générale Aérocampus Aquitaine du 21 mai 2021

« Aérocampus est positionné sur le secteur aéronautique et sur les séminaires. Il n'y a pas pire en cette période de crise sanitaire », constatait lucide, Jérôme Verschave, son directeur général à l'occasion de l'Assemblée Générale de la structure le 20 mai dernier. Pour autant, avec un chiffre d'affaires en recul de 30%, Aérocampus ne s'en est « pas si mal tiré » en 2020. Et quelques bonnes perspectives sont à l'oeuvre pour l'année en cours bien que toujours marquée par la crise sanitaire et ses incertitudes. Loin d'être à l'arrêt, le campus de Latresne nouvellement labellisé Campus des métiers et des qualifications d'excellence, a en effet encore, malgré la période difficile, pas mal de beaux projets dans les cartons. Un drôle de contexte pour une année 2021 qui marque les 10 ans de la structure. Crise sanitaire oblige, la fête aura lieu en septembre.

Ce qui a « sauvé » 2020 pour Aérocampus Aquitaine, c'est que l'impact de la crise sanitaire a été plus nuancé que ne le craignaient les responsables du site en début d'année. Si les activités autour des séminaires, hôtellerie et restauration ont sans surprise été mises à plat avec une baisse de chiffre d'affaires de l'ordre 70%, d'autres ont mieux résisté que prévu ou se sont « rattrapées lors du dernier trimestre ».

Formation: " Les industriels ne nous ont pas lâchés "
Sur la formation initiale, même si on note une légère baisse du nombre d'apprentis, Jérôme Verschave tient à le souligner : « les industriels, comme Sabena, qui a beaucoup d'apprentis chez nous, ne nous ont pas lâchés. Globalement les grands groupes, mais aussi les PME, ont fait le choix de continuer à parier sur l'avenir. Ca se comprend : la formation d'un mécano aéronautique, c'est sur 5 à 8 ans ».

Le constat est donc peu ou prou le même sur la formation continue. Après s'être arrêtée nette au milieu du premier semestre, au départ du premier confinement, la reprise a été « belle » en fin d'année. Là encore, ce sont des partenaires fidèles, et de poids, qui sont cités : AHTS (Airbus Hélicoptère), Dassault Aviation, avec un programme de maintien en compétence de l'ensemble des ajusteurs cellule des sites de production français du groupe. Autres exemple, la poursuite du développement de l'activité du pôle câblage situé à Saint-Médard-en-Jalles en partenariat avec l'AFPA.

Enfin, sur les formations continues à l'international, « l'activité s'est beaucoup calmée en 2019 et 2020. Au regard de la situation sanitaire, on vient de rapatrier le personnel Dassault et Aérocampus qui était sur place », indique Jérôme Verschave. Conséquence : « Nous n'avons actuellement plus aucune activité opérationnelle à l'international ». Mais, bonne nouvelle, une douzaine de contrats sont en cours pour un nouvel élan dès cette année.

Maintenance des drones : une " formation unique en France "

Avec l'ambition pour Aérocampus « d'avoir un temps d'avance sur les autres centres de formation », selon l'expression de son directeur général, les investissements et projets ne sont quant à eux pas à l'arrêt non plus. Des achats d'outils pédagogiques sont par exemple en cours pour équiper le futur pôle avionique du site, lui-même livré avec une poignée de mois de retard, en décembre prochain (pour un investissement total de 60 M€). Des cabines feu et fumée devraient également bientôt être mises en place afin de pouvoir proposer des formations de sécurité, obligatoires pour le personnel navigant. Un nouvel éventail d'offres de formation à destination du personnel navigant que compte désormais déployer à long terme Aérocampus, et qui viendra ainsi compléter une première offre de formation « Finest silver service » lancée en mars dernier visant le personnel de l'aviation d'affaires pour un service haut de gamme.

Autre marqueur de la dynamique d'un Aérocampus précurseur dans son domaine : le lancement prochain avec l'Education nationale d'une Formation complémentaire d'initative locale (FCIL) « Maintenance des drones ». « C'est une formation unique en France, et qui est très suivie par le Ministère, parce que très innovante » assure le représentant de l'Education nationale venu pour sa présentation. Objectif de cette formation accessible post-bac : « former des techniciens en maintenance de drones qui exercent en autonomie dans des entreprises ou des services de maintien en conditions opérationnelles de flottes de drones ». Par drone sont ici tant visés les drones sous-marins, marins, terrestres ou aériens . Au total 360 heures de formation et 8 semaines de stage. Au regard de la multiplication de l'utilisation de drones, tout secteurs confondus, les débouchés professionnels sont assurés. Si cette formation est pour l'heure expérimentale parce que inédite sur le territoire national, elle a sans doute de beaux jours devant elle en Nouvelle-Aquitaine comme ailleurs...

Côté projet encore, l'assemblée générale de la structure a permis la signature d'un protocole d'accord entre Aérocampus Aquitaine et la Fédération Nationale des Métiers de la Natation et du Sport. Le centre de formation de la FNMNS va en effet créer une antenne à Latresne équipée d'un bassin modulable d'une longueur de 25 mètres. L'objet du protocole d'accord est de permettre à Aérocampus et au membres de son cluster de bénéficier de l'équipement pour les formations qui y sont (ou seront) développées, et notamment des formations en lien avec la sécurité. En contre-partie, les stagiaires suivant les formations assurées par le centre de formation de la FNMNS pourront bénéficier des hébergements et du service de restauration d'Aérocampus.

Une journée "portes ouvertes" festive et musicale
Côté événementiel, si de nombreux rendez-vous et salons ont du être annulés ou reportés en 2020 et 2021, pour ce qui concerne l'ADS Show, Aérocampus a imaginé une nouvelle formule de rencontre : l'ADS Club. Lancé le 6 juillet prochain, l'objectif de ce Club est de « maintenir la communauté de la maintenance MCO Aéronautique et Défense mobilisée » à travers l'organisation de rendez-vous trimestriels. Au programme : débats, présentations d'innovation, rendez-vous B to B. Une trentaine d'entreprises s'y sont d'ores et déjà inscrites, souligne Jérôme Verschave. Une manière explique-t-il, « d'entretenir la flamme des acteurs du secteur » jusqu'au prochain ADS Show en 2022.

Pour ce qui est de la formation à la maintenance aéronautique, il y a déjà 10 ans qu'Aérocampus Aquitaine a allumé puis attisé la flamme sur le territoire régional et au-delà, entraînant avec lui tout un écosystème d'acteurs autour de la formation et de l'aéronautique. Un anniversaire que la structure compte bien célébrer au sortir de l'été. Rendez-vous est donc donné au grand public le dimanche 5 septembre pour une journée "portes ouvertes" festive et musicale dans le cadre qui plus est du festival Ouvre la voix. Un joyeux anniversaire réunissant passion de l'aéronautique et culture, qui permettra aussi, espérons le, de tourner la page de ces derniers mois tant préjudiciables à ces deux secteurs d'activité, bien différents l'un de l'autre mais tous deux essentiels chacun à leur manière.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5922
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -