Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/03/19 | Bordeaux : du mouvement à la Maison Rose

    Lire

    Le vide dressing de la Maison Rose approche. La dernière née de l'association RoseUp, qui édite également Rose Magazine, organise un vide dressing solidaire ce samedi 23 mars. La Maison Rose accueille et soutient des femmes atteintes de cancer, mais aussi leurs proches, permettant ainsi de se ressourcer pendant ou après les traitements. L'intégralité des bénéfices du vide dressing solidaire seront reversés à la Maison Rose.

  • 21/03/19 | Nouvelle-Aquitaine : un jeu pour les malvoyants

    Lire

    Ce n'est pas la première fois que l'Institut Régional des Sourds et des Aveugles (IRSA) et Cap Sciences élaborent un jeu de société à destination des malvoyants. Time Loop est un jeu de stratégie, où les protagonistes sont perdus dans le temps et dont l'objectif est d'arriver à retourner à son époque. Une campagne de financement participatif a été lancée afin de doter toutes les antennes régionales de l'IRSA d'exemplaires du jeu. 400 euros sont nécessaires pour mener à bien le projet.

  • 21/03/19 | Bordeaux : une nouvelle école d'ingénieur !

    Lire

    L'École Nationale Supérieure pour la Performance Industrielle et la Maintenance Aéronautique ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2019. L'ENSPIMA sera la sixième école publique d'ingénieurs bordelaise avec pour domaines de prédilection les industries aéronautique, spatiale et de la défense. L'école sera basée dans les locaux de l'Institut de Maintenance Aéronautique à Mérignac. Les recrutements sont ouverts à partir du 20 mars pour ce cursus de 3 ans.

  • 21/03/19 | 1e édition de Gaspi'Halles pour une alimentation responsable

    Lire

    La première édition de Gaspi'Halles aura lieu les 22 et 23 mars aux halles de Bacalan à Bordeaux. Cet événement, organisé par l'EFAP et l'entreprise Biltoki, vise à sensibiliser les Bordelais au gaspillage alimentaire. Le vendredi matin sera consacré à des tables rondes destinées aux professionnels, tandis que le samedi après-midi sera ouvert au public pour des ateliers pratiques, de 14 heures à 18 heures.

  • 21/03/19 | Soirée ciné-débat sur la santé mentale à Pessac

    Lire

    Dans le cadre de la semaine d'information sur la santé mentale, le cinéma Jean Eustache de Pessac projettera le film documentaire "Locura al aire" le 22 mars à 20h30, en partenariat avec l'Unafam. Le film sera suivi d'un débat en présence du docteur Doumy, psychiatre au Centre Référence des Pathologies Anxieuses et de la Dépression (CERPAD) à l’hôpital Charles Perrens. Séance aux tarifs habituels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Dadoclem éditions, quand la réflexion et la pédagogie sont à la page

22/03/2014 | Fondées il y a huit ans maintenant, les éditions Dadoclem mettent la visée pédagogique de leurs livres au premier plan

Danica Urbani, éditions Dadoclem, salon du livre 2014

Un chat gris au chômage qui a du mal à joindre les deux bouts tant la croquette est chère, une enquête au coeur d'un potager où allergies et écologie sont de la partie, une jeune indienne enceinte à l'âge où les adolescents occidentaux ont d'autres choses à faire que de se soucier de grossesses clandestines... Pour les éditions Dadoclem, tous les moyens sont bons quand ils sont efficaces pour apprendre aux têtes blondes les choses de la vie et du monde. A la tête de cette maison désormais bordelaise, Danica et Dominique Urbani, deux anciens enseignants pour qui lire et réfléchir riment dès le plus jeune âge.

Dadoclem, premières syllabes de Danica, Dominique et Clémentine Urbani, un nom familial pour une maison d'éditions fondée par les deux premiers à la naissance du troisième, enfin de la troisième puisque c'est au moment où ils ont eu leur fille Clémentine que Danica et Dominique Urbani ont eu envie de crééer leur maison d'éditon de littérature jeunesse: " au moment du boom d'Internet il y a une quinzaine d'années, on a décidé de faire des livres qui préparent les enfants à ce monde global vers lequel nous nous orientions, de les aider à développer leur esprit critique pour qu'ils puissent rester autonomes face à la pléthore d'informations et de sources disponibles sur le net" s'explique Danica Urbani. Fondées à Paris en 2006 et basées à Bordeaux depuis trois ans maintenant, les éditions Dadoclem proposent quatre collections différentes, toutes guidées par l'oeil vif du petit renard logo dessiné il y a huit ans par la petite Clémentine dont il était question quelques lignes plus haut, un renard dont l'adage est "un seul monde et tant de points de vue...". 

Quand Sir Poireau et Docteur Navet mènent l'enquêteQuatre collections donc, et autant de manières d'apprendre et de réfléchir à travers les pages des livres publiés par les éditions Dadoclem. Pour les 5/9 ans, la collection "album jeunesse" propose aux plus petits de lire, ou de se faire raconter, des histoires où les aventures des personnages se frottent aux sujets de société, à ce dont les adultes parlent à table, tout ça. Dans Les détectives du potager de Dominique Memmi et Bérengère Delaporte, , l'écologie, les allergies et la solidarité sont alors mis en avant à travers, vous l'aurez compris, les tribulations de Sir Poireau et Docteur Navet, héros de ces contes où le fameux "il était une fois" devient concret, quasi-pratique. Un peu plus vieux, les jeunes lecteurs seront charmés et dépaysés par la belle collection "Perles du monde", des livres à lire après 7 ans où chaque histoire développe des sujets qui donnent un éclairage différent et subtil sur différentes contrées du monde. Dans le très réussi Une mère est une maman paru en 2011, les questions de la grossesse adolescente en Inde, de l'adoption ou des castes sont évoquées avec finesse et poésie par Catherine Cahard et Emile Camatte.

De la bande-dessinée en... latin! Travaillant régulièrement avec des enseignants, les éditions Dadoclem ont aussi voulu envisager la littérature jeunesse dans une perspective bilingue, choisissant alors le support original de la bande-dessinée. En effet, la collection "La marmite-o-langues" propose aux 8/12 ans d'aborder des histoires en deux langues, la plupart du temps en français et en anglais comme dans The day honey ran out/ Le jour où le miel a manqué, un petit livre où l'idée pédagogique de départ est de permettre aux jeunes en âge d'apprendre une autre langue en racontant une histoire sans faire de traduction facile voire enfantine mais en gardant les particularités et correspondances de chaque langue. Plus inattendu, la version bilingue français/latin sera à découvrir prochainement avec Le glaive de Burdigala, une histoire antique de Bordeaux dans des bulles traduites par deux professeurs enseignants de latin. Enfin, la quatrième collection intitulée "romans" s'adresse aux 8/10ans et, dans la suite des "album jeunesse", développe des histoires plus longues en mettant, à chaque fois, un sujet de société en lumière. Dans Monsieur Soupochou, chat, salarié et bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pattes..., l'auteur Yayo et l'illustrateur Bruno Robert narrent les péripéties d'un chat dont l'existence pépère se heurte au chômage, aux soucis économiques et à la délocalisation. Avec tendresse et humour, ils permettent aux plus jeunes de se rendre compte des questions parfois difficiles qui habitent le monde, à l'image de ces pages où Monsieur Soupochou fait la rencontre d'une jeune chatte noire venue d'Afrique qui ne peut pas travailler parce qu'elle n'a pas de collier. Livre fermé, les lecteurs de dix ans se disent alors que dans la vraie vie, Monsieur Soupochou et sa petite comparse noire ne sont pas forcément des chats et voilà un livre réussi.

 

Lise Gallitre
Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1244
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -