18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Dadoclem éditions, quand la réflexion et la pédagogie sont à la page

22/03/2014 | Fondées il y a huit ans maintenant, les éditions Dadoclem mettent la visée pédagogique de leurs livres au premier plan

Danica Urbani, éditions Dadoclem, salon du livre 2014

Un chat gris au chômage qui a du mal à joindre les deux bouts tant la croquette est chère, une enquête au coeur d'un potager où allergies et écologie sont de la partie, une jeune indienne enceinte à l'âge où les adolescents occidentaux ont d'autres choses à faire que de se soucier de grossesses clandestines... Pour les éditions Dadoclem, tous les moyens sont bons quand ils sont efficaces pour apprendre aux têtes blondes les choses de la vie et du monde. A la tête de cette maison désormais bordelaise, Danica et Dominique Urbani, deux anciens enseignants pour qui lire et réfléchir riment dès le plus jeune âge.

Dadoclem, premières syllabes de Danica, Dominique et Clémentine Urbani, un nom familial pour une maison d'éditions fondée par les deux premiers à la naissance du troisième, enfin de la troisième puisque c'est au moment où ils ont eu leur fille Clémentine que Danica et Dominique Urbani ont eu envie de crééer leur maison d'éditon de littérature jeunesse: " au moment du boom d'Internet il y a une quinzaine d'années, on a décidé de faire des livres qui préparent les enfants à ce monde global vers lequel nous nous orientions, de les aider à développer leur esprit critique pour qu'ils puissent rester autonomes face à la pléthore d'informations et de sources disponibles sur le net" s'explique Danica Urbani. Fondées à Paris en 2006 et basées à Bordeaux depuis trois ans maintenant, les éditions Dadoclem proposent quatre collections différentes, toutes guidées par l'oeil vif du petit renard logo dessiné il y a huit ans par la petite Clémentine dont il était question quelques lignes plus haut, un renard dont l'adage est "un seul monde et tant de points de vue...". 

Quand Sir Poireau et Docteur Navet mènent l'enquêteQuatre collections donc, et autant de manières d'apprendre et de réfléchir à travers les pages des livres publiés par les éditions Dadoclem. Pour les 5/9 ans, la collection "album jeunesse" propose aux plus petits de lire, ou de se faire raconter, des histoires où les aventures des personnages se frottent aux sujets de société, à ce dont les adultes parlent à table, tout ça. Dans Les détectives du potager de Dominique Memmi et Bérengère Delaporte, , l'écologie, les allergies et la solidarité sont alors mis en avant à travers, vous l'aurez compris, les tribulations de Sir Poireau et Docteur Navet, héros de ces contes où le fameux "il était une fois" devient concret, quasi-pratique. Un peu plus vieux, les jeunes lecteurs seront charmés et dépaysés par la belle collection "Perles du monde", des livres à lire après 7 ans où chaque histoire développe des sujets qui donnent un éclairage différent et subtil sur différentes contrées du monde. Dans le très réussi Une mère est une maman paru en 2011, les questions de la grossesse adolescente en Inde, de l'adoption ou des castes sont évoquées avec finesse et poésie par Catherine Cahard et Emile Camatte.

De la bande-dessinée en... latin! Travaillant régulièrement avec des enseignants, les éditions Dadoclem ont aussi voulu envisager la littérature jeunesse dans une perspective bilingue, choisissant alors le support original de la bande-dessinée. En effet, la collection "La marmite-o-langues" propose aux 8/12 ans d'aborder des histoires en deux langues, la plupart du temps en français et en anglais comme dans The day honey ran out/ Le jour où le miel a manqué, un petit livre où l'idée pédagogique de départ est de permettre aux jeunes en âge d'apprendre une autre langue en racontant une histoire sans faire de traduction facile voire enfantine mais en gardant les particularités et correspondances de chaque langue. Plus inattendu, la version bilingue français/latin sera à découvrir prochainement avec Le glaive de Burdigala, une histoire antique de Bordeaux dans des bulles traduites par deux professeurs enseignants de latin. Enfin, la quatrième collection intitulée "romans" s'adresse aux 8/10ans et, dans la suite des "album jeunesse", développe des histoires plus longues en mettant, à chaque fois, un sujet de société en lumière. Dans Monsieur Soupochou, chat, salarié et bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pattes..., l'auteur Yayo et l'illustrateur Bruno Robert narrent les péripéties d'un chat dont l'existence pépère se heurte au chômage, aux soucis économiques et à la délocalisation. Avec tendresse et humour, ils permettent aux plus jeunes de se rendre compte des questions parfois difficiles qui habitent le monde, à l'image de ces pages où Monsieur Soupochou fait la rencontre d'une jeune chatte noire venue d'Afrique qui ne peut pas travailler parce qu'elle n'a pas de collier. Livre fermé, les lecteurs de dix ans se disent alors que dans la vraie vie, Monsieur Soupochou et sa petite comparse noire ne sont pas forcément des chats et voilà un livre réussi.

 

Lise Gallitre
Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
851
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -