Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Dans les coulisses de Festivolailles, le rendez-vous gourmand et festif du Sud Ouest

25/11/2010 |

Francine Ducourneau (à droite) et son équipe : Pauline Durou (au centre) et Mathilde Jouffret- Tsouladze (à gauche)

Festivolailles à Saint-Sever, c'est deux jours de fête sur le thème de la volaille festive, mais c'est aussi des centaines de volailles, plus de 10 000 visiteurs, de nombreuses animations dont un marché à la volaille, un poulailler géant, ou encore un concours de cuisine,... En bref, un évènement de taille pour les organisateurs. Festivolailles, plus que deux jours de fêtes, c'est un travail de presqu'un an de préparations que nous retrace Francine Ducourneau du service marketing de Fermiers Landais.

« A l'origine, Festivolailles a été créé pour marquer le début de la saison des volailles festives. L'idée était à la fois de fédérer les acteurs en interne, mais aussi de créer une fête populaire autour de la volaille » explique Francine Ducourneau. 15 ans plus tard, le pari est plus que réussi, à tel point que la manifestation qui a grossi au fil des années, est arrivée à un point où elle ne grossira plus. Festivolailles, c'est désormais deux jours de fête et d'animation au cœur de la ville de Saint Sever attirant, selon la météo, entre 10 000 et 12 000 visiteurs. « Une année nous avons même atteints les 15000 visiteurs ! » se rappelle Francine Ducourneau.

Dès janvier, s'assurer de la présence des volailles
Fixer depuis quelques années au dernier week-end de novembre, les préparatifs pour Festivolailles démarrent quant à eux très tôt, en commençant par s'assurer de la présence des stars de ce week-end pas comme les autres : les volailles. « Dés le début de l'année, il nous faut établir les prévisions de volailles festives qui doivent être prêtes pour la fin novembre » et pour y parvenir des centaines de volailles de chaque espèce (chapons, pintades chaponnées, dindes, cailles et autres poulardes) seront donc mise en élevage un peu plus tôt que celles qui seront dégustées pour les fêtes.

A mi-parcours, fixer les grands axes de la manifestation
La deuxième grande étape des préparatifs, se déroule à la fin du premier semestre. « Avant l'été les trois partenaires principaux (Fermier Landais, la ville de Saint-Sever et le pôle avicole de Maïsadour) se réunissent et fixent les grands axes de la manifestation à venir. » Les services municipaux se chargent de l'organisation dans la ville, des animations de rue, des marchés, des points de restauration, etc. Maïsadour s'occupe de toute la partie élevage et éleveurs, à savoir les expositions de volailles, la couveuse ou encore l'exposition sur la filière avicole. Et enfin, les équipes de Fermiers Landais se chargent entre autres du marché à la volaille, du concours de cuisine, des ateliers de démonstration et de préparation de volailles, mais aussi de tous ce qui est logistique et accueil des clients invités, ainsi que tout l'aspect média et communication sur l'évènement. C'est aussi dans cette période que l'on fixe le choix de la volaille à l'honneur. cette année, ce sera la poularde, la reine de la fête!

En septembre, les choses s'accélèrent
C'est ensuite en septembre que les choses s'accélèrent et « démarrent sérieusement » selon Francine Ducourneau. « On fixe le programme dans les détails en réunissant tous les intervenants de la manifestation : office de tourisme, associations, les responsables d'animations. Ca nous permet aussi de faire le point sur les besoins de chacun. » A partir de là, le grand évènement arrive très vite, et "ne reste plus qu"'à tout finaliser pour que tout se passe au mieux les 2 jours J,tant attendus... En croisant les doigts pour que le soleil aussi soit de la partie, ou du moins, que la pluie n'y soit pas.

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
667
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -