Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

De la stabilité à Limoges et de nouveaux maires pour l’agglo

29/06/2020 |

Mairie de Limoges

En Haute-Vienne, avec 40,39 % la participation a été supérieure à la moyenne nationale avec mais moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes. A Limoges, la liste « Limoges au coeur » du maire sortant Emile-Roger Lombertie (union de la droite et du centre) remporte l’élection avec 58,97 % des suffrages contre la liste de gauche de Thierry Miguel avec 41,03 %. A la sous-préfecture de Bellac, l’enjeu était fort pour le maire Corine Hourcade Hatte (divers droite) battue avec 40,42 % par le candidat divers gauche Claude Peyronnet qui totalise 59,58 % des suffrages exprimés. De nouvelles personnalités remportent des villes phare de l’agglo que ce soit à Panazol, Condat-sur-Vienne, Couzeix et Le Palais-sur-Vienne.

Comme lors du premier tour, le 15 mars, l’abstention sort grand vainqueur de cette élection municipale avec un taux de participation de seulement 40,39 % Près de six électeurs sur dix n’a pas glissé son bulletin dans l’urne.

A Limoges (129 502 habitants,) Il n’y a pas vraiment eu de suspens avec la réélection du maire Emile-Roger Lombertie, soutenu par Les Républicains, qui totalise 58,97 % des suffrages (14.339 voix) face à Thierry Miguel avec 41,03 % (9.977 voix). Seule ombre au tableau, seulement 34 % des inscrits se sont déplacés pour aller accomplir leur devoir de citoyen. La prime au sortant a donc joué à plein. « L’amour qu’on a mis dans le travail nous a bien été rendu par les Limougeauds, constatait Emile Roger Lombertie quelques minutes après sa réélection,c’est quelque chose de très fort. J’avais hésité à présenter ma candidature, je ne voulais faire qu’un mandat et finalement j’avais une belle équipe, les gens en redemandaient, je trouvais que c’était bien de repartir pour continuer l’aventure et faire bouger Limoges ». La moitié de son équipe a été renouvelée avec des personnalités choisies pour leurs compétences dans différents domaines que ce soit l’économie, l’écologie, la culture ou la santé. « Cela va apporter des compétences dans des domaines où nous avons déjà une certaine dynamique comme l’écologie par exemple, aucune ville, même au niveau national, n’a autant bougé que Limoges ces six dernières années. »

La première décision du maire sera symbolique tant au niveau social qu’économique. « L’urgence absolue est de signer l’accord avec l’agglomération, la Préfecture et l’ANRU, le 10 juillet si possible, pour fixer les subventions afin de lancer les travaux de rénovation des quartiers de Beaubreuil et du Val de L’Aurence.  Un audit des finances sera également présenté à tout le monde y compris à l’opposition et un audit prospectif sera commandé pour nous aider à préparer le budget 2021.»

Des triangulaires et de nouveaux maires

A Bellac (4 164 habitants), Claude Peyronnet (divers gauche) rafle le fauteuil de maire avec 59,58 % des suffrages (843 voix) face au maire sortant Corine Hourcade-Hatte (divers droite) qui avec 40,42 % (572 voix) contre 38,07 % au premier tour n’a pas réussi à élargir sa base électorale pour conserver son écharpe tricolore.

Quant à l’agglomération de Limoges, où plusieurs successions étaient ouvertes, la première surprise est venue de Panazol. Dans la deuxième ville du département, le suspens était entier pour succéder au divers gauche Jean-Paul Duret. La liste divers centre de Fabien Doucet l’emporte avec 53,66% des suffrages (2187 voix) soit 14 % de plus qu’au premier tour face à celle de Martine Tabouret (divers gauche), la première adjointe avec 46,34 % (1889 voix). Pour lui faire barrage, cette dernière avait fusionné entre les deux tours avec Bruno Comte mais cela n’aura pas suffi. La stratégie de l’héritière désignée du maire sortant a échoué alors qu’un peu plus d’un électeur sur deux s’est déplacé (50,38 %).

Une triangulaire se jouait à Couzeix (9 661 habitants), Sébastien Larcher (divers centre) gagne avec 46,95 % des voix, soit 5 points de plus qu’au premier tour. Sylvie Billat (divers centre), en tête au premier tour, perd à peine un point avec 43,63 % et Marcel Ribière (union de la gauche) en perd quatre avec 9,42 % des voix. Cette commune n’avait pas connu de triangulaire depuis plus de deux décennies. En 2014, le maire centriste Jean-Marc Gabouty avait été réélu dès le 1er tour avec plus de 75 % des voix, mais il avait démissionné en 2017 après avoir été élu sénateur. Il avait soutenu Sylvie Billat pour reprendre le flambeau, les électeurs en ont décidé autrement.

Autre succession délicate au Palais-sur-Vienne (6 042 habitants) avec une autre triangulaire, la liste divers gauche de Ludovic Géraudie, candidat désigné du maire sortant Isabelle Briquet, gagne l’élection avec 52,45 % des suffrages (866 voix), soit près de 8% de plus qu’au premier tour, devant Denis Limousin (divers gauche) 32,71 % (540 voix) et Lucien Courtiaud (divers) 14,84 % (245 voix).

A Condat-sur-Vienne (5 150 habitants), la triangulaire a été remportée par Emilie Rabeteau avec 48,9 % des suffrages (1068 voix) face au maire sortant Bruno Genest (divers gauche) qui briguait un quatrième mandat à 40,66 % (888 voix) et Joseph Absi 10,44 % (228 voix). A l’issue du premier tour, seulement 74 voix séparaient les deux premiers. Les électeurs se sont bien mobilisés avec 54,11 % de participation, une mobilisation qui semble avoir profité à Emilie Rabeteau.

Le prochain enjeu sera l’élection du président à la Communauté urbaine Limoges Métropole. En 2014, la droite avait remporté la mairie de Limoges mais l’agglo était restée à gauche, ce qui avait entraîné des années de guéguerre entre les deux collectivités. Sur les 74 sièges d’élus, la moitié ira à Limoges. Le premier vice-président Guillaume Guérin, se verrait bien dans le fauteuil de président. A gauche, le maire d’Isle Gilles Bégout (ex PS) n’avait pas caché son intention de succéder à Jean-Paul Duret. Mais ce n’est pas le meilleur candidat pour la gauche. Le maire socialiste de Verneuil Pascal Robert est pressenti. Le suspens reste donc entier pour l’élection du président prévue le 8 juillet.

Corinne Merigaud
Corinne Merigaud

Crédit Photo : Ville de Limoges - Thierry Laporte

Partager sur Facebook
Vu par vous
5112
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -