20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/22 | Carrefour emploi à Niort

    Lire

    Le jeudi 2 juin, Niort accueille la 6ème édition du Carrefour Emploi Niort-Atlantique. Plus de 1 500 postes et formations seront à pourvoir, avec un accent mis cette année sur les dispositions prises par l'agglomération de Niort pour accueillir des candidats et leur famille dans le cadre de transitions professionnelles. Pour ceux qui ne pourraient se rendre sur le salon, dont l'entrée est libre, les offres sont également disponibles sur la plateforme oui-emploi.fr

  • 25/05/22 | Visites guidées de l’exposition « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard »

    Lire

    Le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane propose, du 26 au 29 mai de 15h à 16h, des visites commentées par une guide conférencière de l’exposition temporaire « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard : un drame, un peintre, une œuvre ». Ces visites auront également lieu chaque samedi et dimanche de juin. Inscriptions : 05.55.430.430 (20 pers. maximum)

  • 25/05/22 | Une maison des entreprises à Royan Atlantique

    Lire

    « Up ! Le Carré des Entrepreneurs » est une maison des entreprises dédiée au développement économique, portée par la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA). Elle proposera aux entreprises des solutions d'hébergement de type pépinière et hôtel d'entreprises mais aussi 15 bureaux, 3 salles de réunion notamment. La gestion de la maison des entreprises dont le pilotage et l'animation de la pépinière et de l'hôtel d'entreprise sera assuré par le Pôle Développement et Attractivité Territoriale de la CARA.

  • 24/05/22 | Dordogne : Le schéma départemental en faveur des personnes âgées se prépare

    Lire

    La Dordogne est le 4ème département le plus âgé de France, avec plus d'un tiers de sa population de plus de 60 ans, contre un quart à l'échelle nationale. Cette tranche d'âge devrait représenter 40% de la population périgordine d'ici 10 ans. Fort de ce constat, les travaux du Schéma départemental des personnes âgées 2022-2026 ont été lancés mercredi 18 mai à Périgueux. Objectif: définir les grandes orientations de la politique départementale de l'autonomie pour les 5 ans à venir, sur la base des propositions des professionnels du secteur. Plus d'une centaine étaient présents mercredi.

  • 24/05/22 | Deux-Sèvres : Une maison de santé pluridisciplinaire

    Lire

    La commune de Saint-Aubin-le-Cloud dans les Deux-Sèvres va construire une maison de santé pluridisciplinaire dans son centre-bourg. Le bâtiment disposera d'un cabinet médical pour 2 médecins généralistes, de cabinets pour des infirmiers libéraux, la kinésithérapie et les permanences de professionnels extérieurs. La structure sera également doté d’une salle de réunion pluridisciplinaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

De la stabilité à Limoges et de nouveaux maires pour l’agglo

29/06/2020 |

1

En Haute-Vienne, avec 40,39 % la participation a été supérieure à la moyenne nationale avec mais moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes. A Limoges, la liste « Limoges au coeur » du maire sortant Emile-Roger Lombertie (union de la droite et du centre) remporte l’élection avec 58,97 % des suffrages contre la liste de gauche de Thierry Miguel avec 41,03 %. A la sous-préfecture de Bellac, l’enjeu était fort pour le maire Corine Hourcade Hatte (divers droite) battue avec 40,42 % par le candidat divers gauche Claude Peyronnet qui totalise 59,58 % des suffrages exprimés. De nouvelles personnalités remportent des villes phare de l’agglo que ce soit à Panazol, Condat-sur-Vienne, Couzeix et Le Palais-sur-Vienne.

Comme lors du premier tour, le 15 mars, l’abstention sort grand vainqueur de cette élection municipale avec un taux de participation de seulement 40,39 % Près de six électeurs sur dix n’a pas glissé son bulletin dans l’urne.

A Limoges (129 502 habitants,) Il n’y a pas vraiment eu de suspens avec la réélection du maire Emile-Roger Lombertie, soutenu par Les Républicains, qui totalise 58,97 % des suffrages (14.339 voix) face à Thierry Miguel avec 41,03 % (9.977 voix). Seule ombre au tableau, seulement 34 % des inscrits se sont déplacés pour aller accomplir leur devoir de citoyen. La prime au sortant a donc joué à plein. « L’amour qu’on a mis dans le travail nous a bien été rendu par les Limougeauds, constatait Emile Roger Lombertie quelques minutes après sa réélection,c’est quelque chose de très fort. J’avais hésité à présenter ma candidature, je ne voulais faire qu’un mandat et finalement j’avais une belle équipe, les gens en redemandaient, je trouvais que c’était bien de repartir pour continuer l’aventure et faire bouger Limoges ». La moitié de son équipe a été renouvelée avec des personnalités choisies pour leurs compétences dans différents domaines que ce soit l’économie, l’écologie, la culture ou la santé. « Cela va apporter des compétences dans des domaines où nous avons déjà une certaine dynamique comme l’écologie par exemple, aucune ville, même au niveau national, n’a autant bougé que Limoges ces six dernières années. »

La première décision du maire sera symbolique tant au niveau social qu’économique. « L’urgence absolue est de signer l’accord avec l’agglomération, la Préfecture et l’ANRU, le 10 juillet si possible, pour fixer les subventions afin de lancer les travaux de rénovation des quartiers de Beaubreuil et du Val de L’Aurence.  Un audit des finances sera également présenté à tout le monde y compris à l’opposition et un audit prospectif sera commandé pour nous aider à préparer le budget 2021.»

Des triangulaires et de nouveaux maires

A Bellac (4 164 habitants), Claude Peyronnet (divers gauche) rafle le fauteuil de maire avec 59,58 % des suffrages (843 voix) face au maire sortant Corine Hourcade-Hatte (divers droite) qui avec 40,42 % (572 voix) contre 38,07 % au premier tour n’a pas réussi à élargir sa base électorale pour conserver son écharpe tricolore.

Quant à l’agglomération de Limoges, où plusieurs successions étaient ouvertes, la première surprise est venue de Panazol. Dans la deuxième ville du département, le suspens était entier pour succéder au divers gauche Jean-Paul Duret. La liste divers centre de Fabien Doucet l’emporte avec 53,66% des suffrages (2187 voix) soit 14 % de plus qu’au premier tour face à celle de Martine Tabouret (divers gauche), la première adjointe avec 46,34 % (1889 voix). Pour lui faire barrage, cette dernière avait fusionné entre les deux tours avec Bruno Comte mais cela n’aura pas suffi. La stratégie de l’héritière désignée du maire sortant a échoué alors qu’un peu plus d’un électeur sur deux s’est déplacé (50,38 %).

Une triangulaire se jouait à Couzeix (9 661 habitants), Sébastien Larcher (divers centre) gagne avec 46,95 % des voix, soit 5 points de plus qu’au premier tour. Sylvie Billat (divers centre), en tête au premier tour, perd à peine un point avec 43,63 % et Marcel Ribière (union de la gauche) en perd quatre avec 9,42 % des voix. Cette commune n’avait pas connu de triangulaire depuis plus de deux décennies. En 2014, le maire centriste Jean-Marc Gabouty avait été réélu dès le 1er tour avec plus de 75 % des voix, mais il avait démissionné en 2017 après avoir été élu sénateur. Il avait soutenu Sylvie Billat pour reprendre le flambeau, les électeurs en ont décidé autrement.

Autre succession délicate au Palais-sur-Vienne (6 042 habitants) avec une autre triangulaire, la liste divers gauche de Ludovic Géraudie, candidat désigné du maire sortant Isabelle Briquet, gagne l’élection avec 52,45 % des suffrages (866 voix), soit près de 8% de plus qu’au premier tour, devant Denis Limousin (divers gauche) 32,71 % (540 voix) et Lucien Courtiaud (divers) 14,84 % (245 voix).

A Condat-sur-Vienne (5 150 habitants), la triangulaire a été remportée par Emilie Rabeteau avec 48,9 % des suffrages (1068 voix) face au maire sortant Bruno Genest (divers gauche) qui briguait un quatrième mandat à 40,66 % (888 voix) et Joseph Absi 10,44 % (228 voix). A l’issue du premier tour, seulement 74 voix séparaient les deux premiers. Les électeurs se sont bien mobilisés avec 54,11 % de participation, une mobilisation qui semble avoir profité à Emilie Rabeteau.

Le prochain enjeu sera l’élection du président à la Communauté urbaine Limoges Métropole. En 2014, la droite avait remporté la mairie de Limoges mais l’agglo était restée à gauche, ce qui avait entraîné des années de guéguerre entre les deux collectivités. Sur les 74 sièges d’élus, la moitié ira à Limoges. Le premier vice-président Guillaume Guérin, se verrait bien dans le fauteuil de président. A gauche, le maire d’Isle Gilles Bégout (ex PS) n’avait pas caché son intention de succéder à Jean-Paul Duret. Mais ce n’est pas le meilleur candidat pour la gauche. Le maire socialiste de Verneuil Pascal Robert est pressenti. Le suspens reste donc entier pour l’élection du président prévue le 8 juillet.

Corinne Merigaud
Corinne Merigaud

Crédit Photo : Ville de Limoges - Thierry Laporte

Partager sur Facebook
Vu par vous
7504
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -