Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : La préfecture des Pyrénées-Atlantiques livre ce lundi le taux de participation définitif aux élections municipales et communautaires du 28 juin 2020. Dans le département, il est de 49,48 % contre 66,85 % en 2014.

29/06/20 : Beynac : C'est ce lundi, que le conseil d'état rendra une décision capitale dans l'épineux dossier de la déviation de Beynac en Dordogne. Le conseil d'état pourrait ordonner l'arrêt du projet porté par le Département et la remise en état du site.

29/06/20 : A Saintes (17), l'ancien adjoint au maire Bruno Drapon est devenu maire à la place du maire sortant Jean-Philippe Machon, avec 31,76% des voix. Bruno Drapon s'impose avec environ 230 voix d’avance face à Pierre Dietz.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

28/06/20 : À Saint-Médard-en-Jalles, le maire sortant Jacques Mangon (47,54%) est battu face à Stéphane Delpeyrat (52,46%).

Tourisme du Département du Lot-et-Garonne
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/07/20 | Rochefort : la réouverture du pont transbordeur remise aux calendes grecques

    Lire

    Initialement prévue le 4 juillet, la réouverture du pont transbordeur n'aura pas lieu. Complexes, les opérations de réglage du Transbordeur et de sa nacelle constituent un défi technique nécessitant de procéder par étapes. La période de confinement et le retard des travaux n'ont pas permis de mener à bien l’ensemble des mises au point nécessaires au bon fonctionnement du dispositif. Le gestionnaire du pont, l'agglo de Rochefort, se dit dans l'impossibilité de fixer une nouvelle date pour le moment.

  • 03/07/20 | Nouvelle-Aquitaine : des chèques vacances pour les plus modestes

    Lire

    Trois millions d'euros, c'est la somme annoncée par la région Nouvelle-Aquitaine pour contribuer aux chèques vacances "solidarité tourisme" (sur sept millions au total) qui seront distribués à 30 000 foyers, soit environ 100 000 personnes. Le plafond par ménage oscillera entre 100 et 400 euros, pour des bons d'une valeur de 50 à 100 euros à destination prioritaire des ménages modestes (en fonction du quotient familial). Cinq nouveaux départements rejoignent le dispositif : les Landes, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne.

  • 03/07/20 | Poitiers parmi les grandes villes où il fait bon étudier

    Lire

    Poitiers de nouveau récompensée pour sa qualité de vie lorsqu'on est étudiant. D'après le site Internet étudiant.figaro.fr, elle se classe 2e grande ville étudiante derrière Angers. Pour établir ce classement, le site s'est basé sur des critères tels que la démographie, l'offre de formation, la vie étudiante, le logement, le cadre de vie... Poitiers recense 27 000 étudiants, dont 4 000 étrangers. En janvier, L'Étudiant la consacrait à la 1replace "des grandes villes où il fait bon étudier."

  • 03/07/20 | Limoges : un questionnaire pour repenser l'aquarium

    Lire

    La Ville de Limoges et l'Association Aquarium du Limousin souhaitent recueillir les attentes du public quant à l'évolution prochaine de l'aquarium de Limoges. C'est avec un questionnaire en ligne à retrouver sur le site de la Ville. Il est à remplir du 1er juillet au 10 septembre prochain et les questions interrogeront notamment la nécessité d'agrandissement de l'aquarium.

  • 02/07/20 | À Pessac, le cinéma latino-américain fait sa clôture

    Lire

    La 37ème édition des Rencontres du cinéma latino-américain, a bien eu lieu virtuellement du 6 mai au 17 juin. De retour en physique suite à la réouverture des cinémas le 22 juin, l'évènement organise sa clôture au travers de deux soirées de projection. La première se tiendra le vendredi 3 juillet à 20h et permettra au public de voir, pour la première fois hors de son pays d'origine, le film brésilien Pureza qui évoque l'esclavage contemporain en Amazonie. La seconde soirée présentera un film argentin, "La Vuelta de San Peron", et aura lieu le 10 juillet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

De la stabilité à Limoges et de nouveaux maires pour l’agglo

29/06/2020 |

Mairie de Limoges

En Haute-Vienne, avec 40,39 % la participation a été supérieure à la moyenne nationale avec mais moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes. A Limoges, la liste « Limoges au coeur » du maire sortant Emile-Roger Lombertie (union de la droite et du centre) remporte l’élection avec 58,97 % des suffrages contre la liste de gauche de Thierry Miguel avec 41,03 %. A la sous-préfecture de Bellac, l’enjeu était fort pour le maire Corine Hourcade Hatte (divers droite) battue avec 40,42 % par le candidat divers gauche Claude Peyronnet qui totalise 59,58 % des suffrages exprimés. De nouvelles personnalités remportent des villes phare de l’agglo que ce soit à Panazol, Condat-sur-Vienne, Couzeix et Le Palais-sur-Vienne.

Comme lors du premier tour, le 15 mars, l’abstention sort grand vainqueur de cette élection municipale avec un taux de participation de seulement 40,39 % Près de six électeurs sur dix n’a pas glissé son bulletin dans l’urne.

A Limoges (129 502 habitants,) Il n’y a pas vraiment eu de suspens avec la réélection du maire Emile-Roger Lombertie, soutenu par Les Républicains, qui totalise 58,97 % des suffrages (14.339 voix) face à Thierry Miguel avec 41,03 % (9.977 voix). Seule ombre au tableau, seulement 34 % des inscrits se sont déplacés pour aller accomplir leur devoir de citoyen. La prime au sortant a donc joué à plein. « L’amour qu’on a mis dans le travail nous a bien été rendu par les Limougeauds, constatait Emile Roger Lombertie quelques minutes après sa réélection,c’est quelque chose de très fort. J’avais hésité à présenter ma candidature, je ne voulais faire qu’un mandat et finalement j’avais une belle équipe, les gens en redemandaient, je trouvais que c’était bien de repartir pour continuer l’aventure et faire bouger Limoges ». La moitié de son équipe a été renouvelée avec des personnalités choisies pour leurs compétences dans différents domaines que ce soit l’économie, l’écologie, la culture ou la santé. « Cela va apporter des compétences dans des domaines où nous avons déjà une certaine dynamique comme l’écologie par exemple, aucune ville, même au niveau national, n’a autant bougé que Limoges ces six dernières années. »

La première décision du maire sera symbolique tant au niveau social qu’économique. « L’urgence absolue est de signer l’accord avec l’agglomération, la Préfecture et l’ANRU, le 10 juillet si possible, pour fixer les subventions afin de lancer les travaux de rénovation des quartiers de Beaubreuil et du Val de L’Aurence.  Un audit des finances sera également présenté à tout le monde y compris à l’opposition et un audit prospectif sera commandé pour nous aider à préparer le budget 2021.»

Des triangulaires et de nouveaux maires

A Bellac (4 164 habitants), Claude Peyronnet (divers gauche) rafle le fauteuil de maire avec 59,58 % des suffrages (843 voix) face au maire sortant Corine Hourcade-Hatte (divers droite) qui avec 40,42 % (572 voix) contre 38,07 % au premier tour n’a pas réussi à élargir sa base électorale pour conserver son écharpe tricolore.

Quant à l’agglomération de Limoges, où plusieurs successions étaient ouvertes, la première surprise est venue de Panazol. Dans la deuxième ville du département, le suspens était entier pour succéder au divers gauche Jean-Paul Duret. La liste divers centre de Fabien Doucet l’emporte avec 53,66% des suffrages (2187 voix) soit 14 % de plus qu’au premier tour face à celle de Martine Tabouret (divers gauche), la première adjointe avec 46,34 % (1889 voix). Pour lui faire barrage, cette dernière avait fusionné entre les deux tours avec Bruno Comte mais cela n’aura pas suffi. La stratégie de l’héritière désignée du maire sortant a échoué alors qu’un peu plus d’un électeur sur deux s’est déplacé (50,38 %).

Une triangulaire se jouait à Couzeix (9 661 habitants), Sébastien Larcher (divers centre) gagne avec 46,95 % des voix, soit 5 points de plus qu’au premier tour. Sylvie Billat (divers centre), en tête au premier tour, perd à peine un point avec 43,63 % et Marcel Ribière (union de la gauche) en perd quatre avec 9,42 % des voix. Cette commune n’avait pas connu de triangulaire depuis plus de deux décennies. En 2014, le maire centriste Jean-Marc Gabouty avait été réélu dès le 1er tour avec plus de 75 % des voix, mais il avait démissionné en 2017 après avoir été élu sénateur. Il avait soutenu Sylvie Billat pour reprendre le flambeau, les électeurs en ont décidé autrement.

Autre succession délicate au Palais-sur-Vienne (6 042 habitants) avec une autre triangulaire, la liste divers gauche de Ludovic Géraudie, candidat désigné du maire sortant Isabelle Briquet, gagne l’élection avec 52,45 % des suffrages (866 voix), soit près de 8% de plus qu’au premier tour, devant Denis Limousin (divers gauche) 32,71 % (540 voix) et Lucien Courtiaud (divers) 14,84 % (245 voix).

A Condat-sur-Vienne (5 150 habitants), la triangulaire a été remportée par Emilie Rabeteau avec 48,9 % des suffrages (1068 voix) face au maire sortant Bruno Genest (divers gauche) qui briguait un quatrième mandat à 40,66 % (888 voix) et Joseph Absi 10,44 % (228 voix). A l’issue du premier tour, seulement 74 voix séparaient les deux premiers. Les électeurs se sont bien mobilisés avec 54,11 % de participation, une mobilisation qui semble avoir profité à Emilie Rabeteau.

Le prochain enjeu sera l’élection du président à la Communauté urbaine Limoges Métropole. En 2014, la droite avait remporté la mairie de Limoges mais l’agglo était restée à gauche, ce qui avait entraîné des années de guéguerre entre les deux collectivités. Sur les 74 sièges d’élus, la moitié ira à Limoges. Le premier vice-président Guillaume Guérin, se verrait bien dans le fauteuil de président. A gauche, le maire d’Isle Gilles Bégout (ex PS) n’avait pas caché son intention de succéder à Jean-Paul Duret. Mais ce n’est pas le meilleur candidat pour la gauche. Le maire socialiste de Verneuil Pascal Robert est pressenti. Le suspens reste donc entier pour l’élection du président prévue le 8 juillet.

Corinne Merigaud
Corinne Merigaud

Crédit Photo : Ville de Limoges - Thierry Laporte

Partager sur Facebook
Vu par vous
1519
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -