Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Demain, les fêtes ! L'huître, l'autre star iodée des tables de fêtes

07/12/2020 | Avec ses 720 kilomètres de côtes, la Région Nouvelle-Aquitaine a de quoi nous régaler... pour un beau plateau d'huîtres!

Les huîtres du bassin d'Arcachon sont touchées par une bactérie

C’est l’autre produit phare frais et iodé des tables de Noël : les huîtres. Qu’elles soient du bassin d’Arcachon, du Cap Ferret, de Marennes-Oléron ou de l’île de Ré, elles ont toutes leurs aficionados. Comme les vins, on leur prête des nuances gustatives en fonction de leur terroir et de leurs modes de culture. Peu importe qu’on perçoive ou non le fameux arrière-goût de noisette, l’essentiel est de trouver la meilleure façon de les apprécier : chaudes, gratinées, en tartare, crue sur un zeste de citron, vinaigrée, avec du pain et du beurre ou tout simplement nature.

Famille Le Corre - La Flotte en Ré
L’important, c’est de déguster les huîtres comme un produit rare. L’huître met tout de même trois à quatre ans avant d’arriver dans votre assiette, et ça, ça se respecte. Derrière, il y a des heures de travail et de savoir-faire. A La Flotte-en-Ré, la famille Le Corre perpétue cette tradition depuis 1966.
La première étape consiste à capter les huîtres sauvages dans l’océan. Si certains producteurs achètent des naissains, la famille Le Corre préfère poser des collecteurs à l’embouchure de la Charente, vers la pointe de la Fumée. C’est là que les larves cherchent à s’accrocher à une aspérité pour croître, comme un rocher. Elles peuvent aussi se poser sur une de ces rangées de coupelles alignées le long d’une tige que pose les ostréiculteurs.
« On pose les collecteurs en août et on revient les chercher l’hiver d’après, entre janvier et mars », explique Eric Le Corre. Ramenées sur l’exploitation à La Flotte, les petites huîtres sont décollées des coupelles et passées dans de gros tamis de différents diamètres. Cette méthode appelée criblage permet de répartir les huîtres en fonction de leur taille dans des pochons. Ces espèces de paniers fermés sont ensuite placés sur des structures métalliques installées sur le sable, appelées des tables. Les pochons sont retournés tous les mois et demi, pour ne pas que les huîtres s’accrochent entre elles ou au panier. C’est aussi la garantie finale d’une coquille de belle forme. Elles grossissent ainsi au gré des marées pendant trois ans, avec un nouveau criblage chaque année.
« Sur l’île de Ré, nous avons un terroir particulier qui donne des huîtres bien charnues et bien iodées. C’est le secteur géographique choisi, la houle, le mouvement des marées et la météo qui vont apporter des nuances gustatives d'un lot d’huîtres à un autre », précise Eric Le Corre. Pas d’affinage en clair, ici, on fait des huîtres de pleine mer. Les plus petites repartent en mer grossir une quatrième année. Tandis que celles de 66 à 120 grammes viennent orner les assiettes de fêtes.

 

Agathe Bouin - Le Cap Ferret
Direction le Cap Ferret en Gironde, une des dernières cabanes avant la pointe, Agathe Bouin y est ostréicultrice avec son mari, Yannick, et leur salarié, Rémi. Ils s’occupent de 2 hectares de parcs à huîtres pour une production annuelle d’une trentaine de tonnes. Une rencontre en image sur les parcs à huîtres et dans la cabane ostréicole.

 
Pour les Fêtes, dégustez aussi :

Quelques beaux vins d'ici

Caviar d'Aquitaine, le grain de magie de votre repas de fête

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : catherine-ousselin.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
8972
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -