Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Des indécis qui se sont décidés...la veille du scrutin

24/04/2017 | Les indécis n’ont jamais été aussi nombreux lors des précédents scrutins présidentiels.

Des indécis qui se sont décidés à la veille du scrutin

À J-3, ils étaient encore près de 30% à ne pas avoir choisi leur candidat, selon un sondage Odexa. Nous avons rencontré trois d’entre eux. Après une semaine d’hésitation, ils ont fini par arrêter leur choix sur Emmanuel Macron.

« J’ai procédé par élimination », Guillaume Tétart, 28 ans
« J’ai été indécis pendant des se­maines, alors j’ai procédé par éli­mination. En tant qu’entrepreneur, j’aurais pu voter pour Fillon. Mais si j’adhère à son programme, je n’aime pas le personnage. Marine Le Pen ? Elle est complètement hors-jeu pour moi. Je pense que la France mérite mieux. Hamon et Mélenchon sont talentueux, mais leurs programmes sont utopiques et bien trop risqués pour l’économie française à mon sens. Et moi, en tant qu’entre­preneur, je veux que les choses changent, mais sans prendre trop de risques. Il ne me reste donc que Macron. Il ne me convient pas vrai­ment, il nous chante une sérénade à chaque apparition médiatique. Mais il est jeune et dynamique. C’est un choix par défaut de voter pour lui, car je ne veux pas voter blanc. » -


« Je choisis un programme réaliste »
, Emilie Corbiat, 22 ans
« J’étais perdue. Dans ma famille on vote plutôt à gauche. Mais au­jourd’hui, je suis déçue par le quin­quennat socialiste, et je suis sans emploi. J’ai lu les programmes des principaux candidats, sauf celui de François Fillon car je ne l’appré­cie pas beaucoup. J’ai trouvé que Mélenchon n’était pas réaliste et le programme de Hamon ne m’a pas marqué. Quant à Marine Le Pen, j’adhère à certains de ses propos mais on ne peut pas laisser quelqu’un comme elle accéder au pouvoir. À la lecture de son pro­gramme, tu te dis « c’est bien » et après « c’est fou ». Il me reste Ma­cron donc, moins extrême que les autres. La veille du premier tour, j’ai décidé de voter pour lui.


« Je vote pour le moins pire »
, Robin Gomes, 28 ans
« Je cherche à voter pour le « moins pire » ». Le vote utile, je trouve ça ridicule. Je ne suis pas surpris qu’autant de personnes soient indécises. Je pense que les gens ne se sentent pas représentés par les candidats. J’ai fait une première sélection des programmes qui me paraissaient les plus plausibles. J’ai fini par en sélectionner deux : Macron et Mélenchon. En les lisant bien, celui de Macron me parait le moins archaïque. Quant à Mélen­chon, je le trouve trop extrême. J’ai donc décidé de voter pour le candi­dat d’En Marche ! Je trouve ses pro­positions réalistes par rapport à la conjoncture actuelle. Il n’en promet pas trop, et selon moi, l’austérité n’est pas nécessaire pour s’en sor­tir. On a besoin de quelque chose entre les deux : ni de droite, ni de gauche. »

 

« J’ai changé d’avis dans l’isoloir », Lucas, 23 ans
« Dans l’isoloir, j’ai repensé à ma soeur. Elle a quatre ans de moins que moi et m’a convaincu de voter pour son avenir et le mien. Pour que les choses changent enfin. Je partais dans l’optique de voter Macron depuis deux ou trois semaines. Mais une fois le rideau fermé, dans le bureau de vote, j’ai tout remis en question. Je suis au smic et une augmentation de 20% serait la bienvenue, car j’ai beaucoup de mal à finir les fins de mois. Alors j’ai changé d’avis et j’ai décidé de voter pour Mélenchon. »

Aurélie Rodrigues et Lucie Pochet - Etudiants EFJ
Aurélie Rodrigues et Lucie Pochet - Etudiants EFJ

Crédit Photo : Cyril Made, Sylvia Bonin, Aurélie Rodrigues

Partager sur Facebook
Vu par vous
3333
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -