Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

Du placard à l'isoloir

27/01/2017 | Le Bordelais Paul Touré*, 24 ans, a passé 4 mois à la maison d'arrêt de Gradignan (Gironde). Il est actuellement en semi-liberté et livre sa vision de la campagne présidentielle.

Cellule de maison d'arrêt

Issu d'une famille modeste, il étudiait la littérature à la Fac avant sa condamnation pour violences et trafic de stupéfiants. Paul Touré, 24 ans, souhaite désormais faire un service civique et s'assagir. Son regard, à travers ses lunettes, est vif et rieur. Quelques cicatrices sur son visage trahissent un passé tumultueux mais une certaine sérénité se dégage de lui. Sa voix est grave, lente. Il est très calme et contrôle tous ses mouvements.

Paul dort tous les soirs en prison. D'ici 4 mois il sera libre pour de bon.  "La semi c'est plus une attente de fin de peine que de la réinsertion,  il y a de gros problèmes au niveau du suivi". Il est possible de ne pas avoir de travail sans que personne ne soit au courant.

 

Des convictions mais pas de carte d’électeur

 

Les extrêmes proposent pour lui une nouvelle alternative, un autre modèle de société. "Je suis un communiste" lâche-t-il en souriant. Malgré ses convictions, Paul n'a jamais voté. Il n'a pas de carte électorale. Pourtant il suit l'actualité. C'est l'action de voter qui ne l'a jamais motivé. Il le regrette d'ailleurs, à l'approche des présidentielles.

 

D'après son expérience, les gens en prison parlent et s'informent sur la politique mondiale, les grandes idées. En revanche, la politique Française intéresse peu. "En prison tu es en marge des institutions, souvent en opposition avec les sanctions de la justice ". Or la justice y est assimilée avec la politique.

 

 Des ateliers politiques sont mis en place dans la prison mais peu de détenus sont au courant. En revanche, de nombreuses affiches et prospectus  présentent les candidats et expliquent les démarches de procuration.

 

Réforme pénale de Taubira et revenu universel

 

Pour lui, les détenus sont présents dans le débat politique. Par exemple il a entendu François Fillion parler de revenir sur la réforme pénale de Taubira. Ce qui lui semble ridicule d'ailleurs. "La loi Taubira a supprimé les peines planchers qui étaient zéro pour la réinsertion mais en général les politiques s'intéressent surtout aux chiffres." Combien de places à créer?  Combien de personnes en prison? La surpopulation est un vrai problème. « Des fois trois détenus se retrouvent dans la même cellule. L'un doit donc dormir par terre ce qui crée des tensions. »

 

Paul est aussi sensible au débat autour du revenu universel. A sa sortie, chaque détenu a le droit à l'Allocation Temporaire d'Attente d'environ 345€, "insuffisante pour vivre en cas de complication pour trouver un emploi." Ce revenu universel est donc utile à ses yeux, même si "il ne faut pas tout baser la dessus. On ne vit pas avec des aides. C'est surtout utile pour les jeunes et les plus âgés."

 

Paul regrette le départ de Mr.Hollande: "On parle beaucoup des échecs de ce gouvernement mais très peu des réussites". Le jeune homme pense notamment à la création des services civiques susceptibles de l'aider dans sa réinsertion. Du moins il l'espère. Pour l'instant il n'a été accepté nulle part...

Sacha Cameleyre - Etudiant EFJ
Sacha Cameleyre - Etudiant EFJ

Crédit Photo : Poirpom / flickr.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
6014
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -