aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : La Préfète se rendra au commissariat de police de Périgueux, le 25 avril à 11 h pour une minute de silence en hommage à Xavier Jugelé, assassiné le 20 avril. La minute de silence sera observée à la même heure dans la Cour d'honneur de la Préfecture.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Présidentielles 2017 - Aqui! avec l'EFJ

Les spéciaux d'Aqui


Présidentielles 2017 - Aqui! avec l'EFJ

Du placard à l'isoloir

27/01/2017 | Le Bordelais Paul Touré*, 24 ans, a passé 4 mois à la maison d'arrêt de Gradignan (Gironde). Il est actuellement en semi-liberté et livre sa vision de la campagne présidentielle.

Cellule de maison d'arrêt

Issu d'une famille modeste, il étudiait la littérature à la Fac avant sa condamnation pour violences et trafic de stupéfiants. Paul Touré, 24 ans, souhaite désormais faire un service civique et s'assagir. Son regard, à travers ses lunettes, est vif et rieur. Quelques cicatrices sur son visage trahissent un passé tumultueux mais une certaine sérénité se dégage de lui. Sa voix est grave, lente. Il est très calme et contrôle tous ses mouvements.

Paul dort tous les soirs en prison. D'ici 4 mois il sera libre pour de bon.  "La semi c'est plus une attente de fin de peine que de la réinsertion,  il y a de gros problèmes au niveau du suivi". Il est possible de ne pas avoir de travail sans que personne ne soit au courant.

 

Des convictions mais pas de carte d’électeur

 

Les extrêmes proposent pour lui une nouvelle alternative, un autre modèle de société. "Je suis un communiste" lâche-t-il en souriant. Malgré ses convictions, Paul n'a jamais voté. Il n'a pas de carte électorale. Pourtant il suit l'actualité. C'est l'action de voter qui ne l'a jamais motivé. Il le regrette d'ailleurs, à l'approche des présidentielles.

 

D'après son expérience, les gens en prison parlent et s'informent sur la politique mondiale, les grandes idées. En revanche, la politique Française intéresse peu. "En prison tu es en marge des institutions, souvent en opposition avec les sanctions de la justice ". Or la justice y est assimilée avec la politique.

 

 Des ateliers politiques sont mis en place dans la prison mais peu de détenus sont au courant. En revanche, de nombreuses affiches et prospectus  présentent les candidats et expliquent les démarches de procuration.

 

Réforme pénale de Taubira et revenu universel

 

Pour lui, les détenus sont présents dans le débat politique. Par exemple il a entendu François Fillion parler de revenir sur la réforme pénale de Taubira. Ce qui lui semble ridicule d'ailleurs. "La loi Taubira a supprimé les peines planchers qui étaient zéro pour la réinsertion mais en général les politiques s'intéressent surtout aux chiffres." Combien de places à créer?  Combien de personnes en prison? La surpopulation est un vrai problème. « Des fois trois détenus se retrouvent dans la même cellule. L'un doit donc dormir par terre ce qui crée des tensions. »

 

Paul est aussi sensible au débat autour du revenu universel. A sa sortie, chaque détenu a le droit à l'Allocation Temporaire d'Attente d'environ 345€, "insuffisante pour vivre en cas de complication pour trouver un emploi." Ce revenu universel est donc utile à ses yeux, même si "il ne faut pas tout baser la dessus. On ne vit pas avec des aides. C'est surtout utile pour les jeunes et les plus âgés."

 

Paul regrette le départ de Mr.Hollande: "On parle beaucoup des échecs de ce gouvernement mais très peu des réussites". Le jeune homme pense notamment à la création des services civiques susceptibles de l'aider dans sa réinsertion. Du moins il l'espère. Pour l'instant il n'a été accepté nulle part...

Sacha Cameleyre - Etudiant EFJ
Sacha Cameleyre - Etudiant EFJ

Crédit Photo : Poirpom / flickr.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
4084
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -