12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Estuaire de la Gironde: L'île verte sera remise à flot

12/02/2008 |

Estuaire de la Gironde

Après une transaction pilotée par la SAFER Aquitaine-Atlantique un partenariat entre la Fondation du Littoral et le Conservatoire va permettre de donner une nouvelle vocation aux îles de la Gironde.On y produira du vin et des légumes, et un centre de formation environnemental devrait y voir le jour

Avec une longueur de 75 km , l’estuaire de la Gironde est le plus grand d’Europe. Il fut dans un passé récent le trait d’union entre la mer et le port de Bordeaux alors florissant avec son trafic de marchandises et le transport des passagers en direction de l’Amérique du Sud et de l’Afrique. En voguant sur cette mer intérieure, les voyageurs pouvaient apercevoir la « griffe » de Vauban avec, au loin, la forteresse de Blaye, et sur un îlot au milieu de la Gironde, cette tour à canons qu’est Fort Pâté . Depuis le pont des transatlantiques, ils avaient aussi le loisir de découvrir le village de l’Ile Verte- elle comptait sans doute alors une centaine d’habitants - ainsi que ses cultures. Si on en croit le talentueux Pierre Benoît, auteur du célèbre roman «l’ Ile Verte », celle-ci n’a pas toujours existé, puisque n’étant pas indiquée sur une carte de 1723. L’homme de terrain de la SAFER (1) Aquitaine-Atlantique, Eric Happert confirme d’ailleurs, aujourd’hui, cette tendance évolutive dans l’estuaire en constatant des mouvements d’érosion qui frappent cette terre oblongue qui flirte avec le niveau de la mer. Un autre île, voisine, l’île de Crôute, n’a-t-elle pas été noyée en 1999 ?


Vraiment une île
Estuaire de la GirondeDe tout temps, il a fallu être animé d’une vocation particulière , voire rechercher la vie retirée, pour se décider à franchir l’eau séparant le « continent » de l’Ile afin d’y vivre. Le livre de Pierre Benoît, qui est, certes, une fiction, ne contribue pas, non plus, à rendre ce bout de terre très attractif. On imagine ce que doivent être les jours et les nuits au milieu de l’estuaire, entre vents, brouillard, froid et pluie. Eric Happert, indique que même aujourd’hui les moyens d’accès sont liés à ceux dont dispose le propriétaire du lieu. Il s’agit, précise Sophie Boisseau à la Fondation du Littoral , de bateaux dont une ancienne barge de débarquement pour ce qui concerne le transport des matériels ou des récoltes. Et la traversée, estime H. Happert, n’est pas toujours vraiment une partie de plaisir en raison des courants, parfois des vagues, et dans certains cas, du brouillard. Même si le trafic dans l’estuaire n’est plus ce qu’il était à l’époque de la « Transat », il y a toujours l’éventualité du passage d’un gros bateau. De plus, les équipements ne sont que ceux d’une île inoccupée pendant plusieurs décennies, ce qui n’est pas sans créer des difficultés pratiques dans la vie de tous les jours.
Le sol de l’Ile Verte mérite cependant d’être fouillé et bêché, en particulier à des fins viticoles. Il s’est avéré en effet que ce terroir permet une expression complète et intéressante des caractéristiques des vins de Bordeaux et du Médoc tout proche. Paradis des oiseaux, de la faune, et de la flore des marais, l’endroit est également apparu comme une précieuse réserve naturelle à protéger.
L’Ile Verte fait partie de ce que la Fondation du Littoral nomme « l’archipel de la Mer de Garonne », avec ses voisines que sont l’Ile du Nord , l’Ile Cazeau et l’Ile de Macau–un ensemble de 740 hectares- ainsi que les îles de Patiras (la plus au nord), Bouchaud, Nouvelle, Fort Paté, et Margaux
Suite à la promesse de vente consentie par la famille Gonet (celle des champagnes qui étaient propriétaires de ces terres) la SAFER Aquitaine-Atlantique a été amenée, ainsi que le lui permettaient les nouveaux textes, à se substituer à l’acquéreur qu’elle aurait sélectionné. C’est ainsi qu’elle a été conduite à mener une opération exemplaire qui semble devoir contribuer à redonner vie à un espace et à un village qui semblaient voués à l’abandon.


Les maïsiculteurs pas intéressés
Gonet qui avait acheté, voici quelques années, sur l’Ile, dont 80 hectares de vigne classés dans l’appellation bordeaux, était devenu vendeur. C’est ainsi que la SAFER fut conduite à rechercher un acquéreur. Un dossier qui tomba dans les attributions de l’agent foncier en charge de la zone, Eric Happert . Pas moins d’une année de négociations fut nécessaire pour boucler une affaire qui n’était pas banale . La première démarche de la SAFER fut de rechercher un repreneur agriculteur après avoir procédé à l’expertise et à l’estimation de la valeur du bien. Peu ou pas de références pour ce dernier point, et pouvait-on considérer que ce domaine aquatique avait plus ou moins de valeur que les sols situés de l’autre côté de l’eau ? Finalement les experts conclurent à l’équivalence de prix. Il ne se trouva pas cependant d’agriculteur, pas plus que de « gros » maïsiculteur pour tenter l’aventure, d’autant que le bâti qui faisait partie du lot n’intéressait pas ces derniers.


Conservatoire et Fondation propriétaires
C’est donc une autre opportunité, celle de la cession à deux institutions, la Fondation du Littoral et le Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres, qui a prévalu. Comme le précise Sophie Boisseau, chargée du projet de développement des îles, la Fondation et son président Gérard Favarel, soucieux de l’avenir de « l’archipel, » furent à l’origine de l’initiative. De son côté, le Conservatoire, déjà propriétaire de 42 hectares sur l’Ile Verte, ainsi que de l’Ile Nouvelle, n’était pas moins intéressé par la préservation du site . L’Ile Verte, l’Ile du Nord, l’Ile Cazeau, une langue de terre de 12 km de long sur 300 à 800mètres de large, ont été acquises en avril 2007 par la Scea Atlantide (promue par la Fondation du Littoral) et le Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres. C’est ainsi qu’un partenariat entre les deux structures a été mis sur pied , l’archipel étant partagé entre ces deux nouveaux propriétaires.

Gilbert Garrouty

Photo : Julien Hillairet

1)SAFER : Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural. Les SAFER, au sein desquelles les organisations agricoles et les collectivités sont représentées, agissent en faveur de la restructuration du foncier agricole, de la répartition des terres, et de la moralisation du marché. La SAFER Aquitaine-Atlantique est habilitée à intervenir dans les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Elle est actuellement présidée par Francis Massé, et son directeur général est Pierre Pouget

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
2211
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -