Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/10/18 : La diffusion de la mini-série TV, "Victor Hugo ennemi d'Etat", tournée en Dordogne, est annoncée pour les 5 et 6 novembre. Elle se présente en quatre épisodes et met en scène les comédiens Isabelle Carré et Yannick Choirat dans le rôle principal.

22/10/18 : La Rochelle : la Ville et la Chambre d'Agriculture organisent un marché fermier d'automne, le 27 octobre de 10h à 19h place de Verdun. Thématique : la citrouille, avec des ateliers confections de citrouilles d'Halloween pour les enfants de 14 à 17h.

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/10/18 | Poitiers: Tous à la patinoire avec Pass’sport

    Lire

    Du 20 octobre au 4 novembre, la Communauté Urbaine de Grand Poitiers met en place son Pass’Sport. Il permet, pour les enfants des 40 communes jusqu’à 16 ans, un accès à la patinoire et le prêt de patins gratuitement tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14h30 à 17h. Pour obtenir le Pass’Sport, rdv dans la mairie de votre commune. Renseignements : 05 49 52 35 35 ou pass-sports@grandpoitiers.fr

  • 23/10/18 | La Rochelle : après les travaux, un exercice de protection contre les submersions

    Lire

    Suite aux travaux de protection contre les submersions marines menés dans le quartier du Gabut et de la Ville en Bois, la ville de La Rochelle va mener un exercice de simulation d'état d'alerte submersions, le vendredi 23 novembre à partir de 17h. Formés les 18 et 19 octobre, 18 des 26 agents chargés d'intervenir seront mobilisés pour mettre en place clapets et batardeaux entre le pont Scherzer et l'esplanade du Gabut pour un test grandeur nature avant l'hiver.

  • 22/10/18 | Le Plan Végétal Environnement est là !

    Lire

    Pour aider les agriculteurs à investir dans du matériel ou dans l’aménagement de leur exploitation, la Région Nouvelle-Aquitaine, les agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne, le FEADER, l’État et les collectivités territoriales lancent un nouvel appel à projets jusqu’au 31 mars 2019. Il permet de répondre à la réduction des pollutions et à l’optimisation de la consommation d’intrants ; à la réduction de l’érosion des sols ou à la réduction des prélèvements de la ressource en eau. Modalités et formulaire de réponse

  • 22/10/18 | Charente-Maritime : un nouveau sous-préfet pour le bassin de Jonzac

    Lire

    Jérôme Aymard, le nouveau sous-préfet de Jonzac, prend officiellement ses fonctions ce 22 octobre lors d'une cérémonie de commémoration aux Morts à Jonzac. C'est son premier poste en tant que sous-préfet, après avoir été chef de différents services de sous-préfectures dans la Loire et dans le Morbihan, où il était dernièrement DRH à la Préfecture.

  • 22/10/18 | Le retour des marchés au gras à partir du 3 novembre à Périgueux

    Lire

    La saison des marchés au gras et aux truffes a lieu du samedi 3 novembre au 16 mars 2019. Les mercredis et samedis matin, les producteurs locaux vendront leurs produits frais issus de l’élevage de canards et d’oies. La place Saint-Louis, accueillera une trentaine de producteurs de Dordogne venus faire découvrir, déguster et vendre des produits de haute qualité. Quatre marchés primés seront organisés, les 17 novembre, 15 décembre, 12 janvier et 16 février. Les marchés aux truffes débutent le 8 décembre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Evento met le cap sur les musiques électros

12/10/2009 |

Evento met le cap sur les musiques électros

Première soirée pour la manifestation Evento, premier test public le vendredi 9 àctobre place des Quinconces. Si la passerelle de Tadashi Kawamata et les installations voisines semblaient interpeler les passants, sur la scène du quai Louis XVIII les premières sonorités de Mira Calix résonnaient un peu solitairement. Un début timide mais qui progressivement s'est étoffé de sons électros plus séduisants, allumant au sein de la foule grandissante un désir palpable de danser.

Mira Calix ou l'art de la musique destructurée
Il faut bien le dire, ces concerts s'adressaient à un public plutôt jeune, relativement branché et sensible aux musiques électroniques. Pour autant le rassemblement sur les quais faisait plaisir à voir. Enfin la belle endormie se réveillait doucement après les douze coups de minuit, intriguée par des sonorités contemporaines envahissant les berges de la Garonne. Avec une programmation très exigente qui plus est (décidément la ville de Bordeaux ne fait jamais les choses comme les autres)! Venu par hasard ou habitué des écoutes confidentielles sur le net ou dans des labels discrets, dès 22 heures, le public se réunissait pour écouter les sons cinématiques de la dj Mira calix. Un petit bout de femme dissimulé derrière ses platines qui dispensait un set peu attractif mais dont le mérite reposait sur le fait de porter dans l'espace public une musique destructurée et inclassable. Seule artiste féminine du label Warp, elle restait fidèle à sa musique instinctive, un mélange de machines et de touches organiques qui en laissèrent plus d'un sur le carreau, à l'image de Charles pourtant venu en connaisseur. « Je n'ai pas de repères pour juger cette musique. Il me manque un rythme binaire, c'est comme si tu me catapultais dans un opéra en huit actes avec des références constantes à la Bible... pourtant je suis restée et je ne peux pas dire que je n'aime pas. » Une performance épurée donc, y compris sur le plan visuel à l'inverse du concert suivant, une illustration sonore signée par le duo Tétine.

France-Brésil: une collaboration musicale énigmatique
« No sex last night » ou comment mettre en musique l'oeuvre de Sophie Calle. Spécialisé dans l'illustration sonore le duo brésilien présentait leur travail sur le langage dans l'électro. Un échantillon de ce qui est au fondement de leur démarche, basée sur la traduction d'événements quotidiens en images personnelles, textures sonores, performance et projections. Réfléchissant au thème de l'autobiographie, la collaboration avec Sophie Calle paraissait couler de source. Connue pour ses expositions photographiques et littéraires autofictionnelles, l'artiste française proposait ici un montage de photos d'un road trip avec son amant sur la Côte Ouest des USA. Un voyage du quotidien, interrogeant les notions de séduction et de banalité, mis en musique par Eliete Mejorado et Bruno Verver. Un live ressenti de façon quelque peu énigmatique par une foule médusée et perplexe. Entre attraction et rejet de l'objet global, cette étonnante performance extrayait l'oeuvre du sacro-saint musée pour le projeter dans l'espace urbain, un phénomène intéressant au coeur de la problématique d'Evento. On peut simplement regretter la longueur du film et la simplicité des nappes musicales qui n'ont pas su donner l 'ampleur méritée à ce roman photo, exception faite du travail sur les dialogues.

Une fin de soirée entre danse et exigence artistique

La deuxième partie de soirée électrisait un peu plus l'atmosphère avec les performances de Tim Exile et Jon Hopkins. S'ils se sont retrouvés sur scène pour quelques morceaux en commun, chacun dans leur genre ont su donner dans la performance et faire remuer les pieds. L'allemand Tim Exile a ainsi confirmé son statut de petit prince des nouvelles technologies en présentant sur scènes toutes les modulations électro possible de la voix et du son. Doté en prime d'une énergie communicative il a su imposer une performance bordélique en un set dansant et périlleux, son travail reposant sur le mix en live de sons produits par lui-même ou captés dans l'instant. A l'image de ce morceau fait « by you » dans lequel il tendait le micro au premier rang, mixant par la suite en direct les sons recueillis. Une approche de la scène partagée par Jon Hopkins qui délivrait un peu plus tard un set electronica aux influences dub step et techno assez pointu mais très efficace. Peu connu du grand public, il est pourtant entré dans la cour des grands avec son dernier album, l'amenant notamment à travailler avec le groupe américain Coldplay. Une attractivité se fondant sur sa musique atmosphérique et ses mélodies digitales nuancées, prodiguant une intimité des plus séduisantes. Pas de grandes stars donc pour cette première soirée mais une qualité artistique au rendez-vous pour les amateurs de musique contemporaine, électro minimal et techno sous toutes ses déclinaisons. Tout un langage que seuls les vrais passionnés maîtriseront mais que les amateurs pourront apprécier au rythme des beats et des boucles enivrantes.

Hélène Fiszpan

Partager sur Facebook
Vu par vous
285
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
ArnoldB | 12/10/2009

Mouais je suis loin d'avoir été convaincu.

L'annulation de Plaid est une énorme déception tout comme le fait de n'avoir pu accéder au Grand Théâtre. La restitution sur les quais a été médiocre avec une qualité de son qui ne sied absolument pas à ce type d'événements.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -