Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Fabien et David Prudhomme ont su se diversifier et rebondir

25/04/2018 | La création d'une activité traiteur a permis de sauver l'exploitation de Fabien et David Prudhomme, éleveurs de canards à Notre Dame de Sanilhac en Dordogne.

1

Fabien et David Prudhomme ont eu la bonne idée de créer leur élevage de canards à Notre Dame de Sanilhac quatre mois avant les applications strictes du vide sanitaire pendant la grippe aviaire. Pour ne pas mettre la clef sous la porte, les deux frères, passionnés de cuisine et possédant les compétences professionnelles, ils ont choisi de se diversifier en lançant une activité traiteur. Cette seconde activité rencontre un franc succès. Leurs conserves et plats cuisinés séduiront les papilles des parisiens à Montmartre et des périgourdins lors des nuits gourmandes de Périgueux.

En cette fin avril, à la ferme de Puychény à Notre Dame de Sanilhac, l'activité au sein du laboratoire bat son plein. Fabien Prudhomme, éleveur de canards, prépare des plats cuisinés pour un repas commandé en urgence et David recoît des clients intéressés pour proposer leurs produits à Hong kong. En un peu plus de deux ans, que de chemin parcouru pour les deux frères qui ont failli mettre la clef sous la porte au moment de l'épisode de la grippe aviaire. Mais s'apitoyer sur leur sort, ni baisser les bras n'est pas le genre de la famille. Chez les Prudhomme, on fait face à l'adversité avec courage et force de travail. Petit retour en arrière. En janvier 2016, Fabien Prudhomme et son frère David, cuisinier de formation, créent un élevage de canards sur la ferme familiale qui existe depuis plusieurs générations. Ils ont ouvert un laboratoire de gavage, d'abattage et de transformation de canards mais voilà quatre mois après leur démarrage d'activité, ils sont soumis au vide sanitaire et aux mesures de bio sécurité liées à l'influenza aviaire. "A l'époque, nous venions de réaliser un investissement de 500 000 euros, nous avions mis toutes nos économies dans ce projet. Accompagnés par la chambre d'agriculture et la région, nous avions eu un prêt d'honneur du conseil régional de 20 000 euros. Nous avions fait aussi appel au financement participatif. Mais comme timing, on ne pouvait pas faire pire. Nous avions prévu au départ de faire 6000 canards à l'année. Nous avons été bien loin du compte, la première année." Pour rebondir et éviter de mettre la clef sous la porte, les deux frères se retroussent les manches et réfléchissent à trouver une solution. "Au sein de notre famille, nous avons toujours aimé cuisiner. Mon frère est cuisinier de profession. Avec les emprunts en cours, les charges MSA, nous ne pouvions pas nous permettre d'attendre les aides de l'Etat promises. Plus d'un an après, cela ne sert pas à grande chose. Il fallait réagir vite. C'était une question de survie."

Une activité traiteur qui connaît un franc succès

 David Prudhomme travaille comme cuisinier au lycée Bertrand de Born : le matin et le soir, avant d'embaucher, il commence à élaborer des plats, des recettes, des conserves, à partir des produits de la ferme ( canards et sangliers principalement)  ou en passant des partenariats avec des producteurs locaux. Fabien, c'est le commercial du duo : il démarche les épiceries et les boutiques de Dordogne, de Bordeaux et de Gironde. Les deux frères ne ménagent pas leur peine. Le succès est rapidement au rendez vous sur l'activité traiteur. Les retours clients sont positifs. Deux ans après, les mésaventures des débuts, la ferme de Puychény assure le rendez vous des nuits gourmandes de Périgueux depuis l'été 2016, oeuvrera pendant le festival de Mimos, fin juillet. Le carnet de commandes sur l'activité traiteur est bien rempli pour les prochaines semaines à venir. La famille Prudhomme participe à des salons extérieurs, notamment  au dernier salon international de l'agriculture  en février dernier. Elle sera présente à Paris, le week end de la Pentecôte des 18, 19, 20 et 21 mai dans le cadre de l'opération Périgord à Montmatre. C'est devenu une belle entreprise avec quatre associés et trois salariés à temps plein. L'activité traiteur représente un tiers du chiffre d'affaires. Et les projets ne manquent pas . " Nous avons désormais le projet de créer un nouvel atelier prêt à gaver pour sécuriser l'amont et d'agrandir le laboratoire pour gagner en confort de travail et permettre le développement d'activité," explique Fabien Prudhomme. 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Ferme de Puychény

Partager sur Facebook
Vu par vous
7590
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -