Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

"Gourmets et vins": petit voyage au paradis des saveurs régionales

06/12/2010 |

Alexandra Beauvais

Le Salon "Gourmets et Vins" né de la passion de Michèle Mendès-France pour les beaux produits avait acquis ses lettres de noblesse à Paris ; il se décentralise heureusement le temps de quelques week-ends: Saint-Malo, Bruxelles, Lyon (10-13 décembre). A Saint-Malo, il y a quelques jours, Aqui.fr a rencontré quelques uns des représentants régionaux, les plus brillants, de ces saveurs qui doivent beaucoup à la tradition. Un rendez vous très couru où notre chroniqueuse gastronomique, Alexandra Beauvais, entourée de l'équipe des Cercles Culinaires s'était mise aux fourneaux.

Coufidou : "Les Caprices"...

Entre le pruneau et la Bretagne, il devait bien y avoir de vraiesaffinités culinaires et gastronomiques. Un goût de far en quelque sorte (même si le vrai far se passe de pruneaux). C'est ce qu'ont vouluvérifierles confiseurs de Sainte-Livrade (Lot-et-Garonne) en venant àSaint-Malo. Ils ont pu y faire apprécier le dernier né de la gamme : «Les Caprices de Coufidou », nougatine, crème de pruneaux, cerneaux denoix et chocolat noir, une explosion de saveurs qui craque et fond enbouche à la fois. Une nouvelle occasion de reconnaissance pour cetteUnion de coopérateurs qui ne rechigne pas à exporter ses beaux produitsparmi lesquels un pruneau mi-cuit et des jus remarquables.
www.upf-coufidou.fr

 Coufidou : Les Caprices

 
Pierre Biraben : médaille d'or

 Pierre Biraben : médaille d'or

 Un grand nom du foie gras depuis 1946, médaille d'or au concoursnational 2010 de la spécialité. L'histoire de la Maison Biraben estinséparable de celle de l'élevage du canard et de l'oie dans ce pays decocagne qu'est le piémont Pyrénéen. A Beuste, de grands parents enpetits fils, on se transmet le savoir faire artisanalet on travailleen étroite coopération avec 35éleveurs gaveursdeChalosse, deBigorre, du Gers etdes Pyrénées-Atlantiques. Et deux gaveurs d'oie !Dans une gamme très variée où les digressions de foie gras et de confitssont une tentation insoutenable vous détacherez,comme Aqui l'a fait,le mi cuit au magret . Trois boutiques au pays, uneà Coarraze, deux àPau et un point de vente au marché de Nay... et, bien entendu, uneprésence au Salon Saveurs de Paris, Bruxelles et désormais Saint Malo. www.biraben.fr

 
Le Comptoir du Gâteau basque: un air d'identité

Du Pays Basque à la Bretagne, de Sare, patrie du musée du gâteau basque,à Saint-Malo le cheminne compte guère. Le Kouignamann est frère.Onest un peu entre soi on respire un air d'identité et de saveurs. BixenteMarichular est propriétaire de deux fabriques à Sare et Saint Martind'Hinx ; en venant en Bretagne il avait le sentiment, non seulement depromouvoir le gâteau roi du pays basque, mais d'honorer un haut lieu dela pâtisserie fine. D'ailleurs le Comptoir à côté de sa gamme propose unsablé qui ne cède en rien aux galettes et palets bretons. A dégustersans modération ou à réserver pour accompagner un arabica très doux.  Le Comptoir du Gâteau basque: un air d'identité

 

Baron d'Espiet: la belle gamme d'une très ancienne coopérative

Baron d'Espiet: la belle gamme d'une très ancienne coopérative Une bonne nouvelle et jolie rencontre à l'heure où on se lamente sur le sort du Bordeaux. L'une des plus anciennes caves coopératives deGironde, au départ Cave Coopérative d'Espiet,née en 1932 offrait, ici,à la dégustation, ses vins dont la belle typicité faisait plaisir àdécouvrir. Anne Catani et Christine Catenat responsables commercialesévoquent avec passion la gamme des huit AOC Bordeaux produits par 50viticulteurs : 40.000 hectolitres en moyenne dont des Rouge et desBordeaux Supérieurs et 12.000 de blanc (Bordeaux sec et moelleux, Entredeux Mers, Crémant) et du rosé, pur cabernet franc, en manière de petitnouveau. Aqui ! a aimé une gourmandise, un moelleux pur sémillon de2007,les 50 cl à 2,56 euros.
www.baron-espiet.com

Barthouil: le saumon fumé à l'ancienne...

« Nous sommes faits pour la tradition ! » Jacques Barthouil, depuisPeyrehorade, n'est pas peu fier d'évoquer la naissance en 1929 d'uneMaison où le saumon des gaves et le foie gras issu du gavage à la main, àl'ancienne, sont les produits rois. Le saumon bio, le saumon sauvagesont ici revendiqués, haut et fort, et fumés à la danoise avec descoupeaux de bois d'aulne. C'est en 1950 que Kiki Labarthe une figure dela maison est revenu du Danemark avec la pleine maîtrise des techniques.Quant au foie gras il est travaillé à partir de la production de neuf éleveurs-gaveursen contrat avec Barthouil et en « dialogue continu »avec le transformateur. Qui avoue un retour vers le « cuit » ets'éloigne de la mode du « mi-cuit ».
www.barthouil.fr 
 Barthouil: le saumon fumé à l'ancienne...

Coustalat: le jambon du porc noir de Bigorre

 Coustalat: le jambon du porc noir de Bigorre  « Nous avons sauvé la race génétiquement; il faut maintenant la sauveréconomiquement ». La race, c'est le porc noir de Bigorre dontJean-Michel Coustalat, depuis sa vallée d'Aure et une marque « laVignécoise », est l'apôtre comme l'estPierre Oteiza, du côté desAldudes, avec le porc basque, lui aussi sauvé de la disparition. En1981, il ne restait plus que quelques spécimens du Noir de Bigorre;aujourd'hui la filière est réorganisée et des petits élevages de pleinair réhabilités. Songez qu'avant de déguster cette merveille de goût etde finesse ce gras blanc fondant en bouche il aura fallu au jambon sixmois de plein air et quelques vingt mois de séchage.... Quant auxconserves de la maison et aux caissettes de viande fraîche elle valentle détour...
wwww.lavignecoise.com

 

 Photo: aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1281
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -