Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

  • 24/04/18 | La CCI Gironde veut récompenser l'accueil touristique

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde souhaite renforcer ses actions en matière d'accueil touristique dans le département. En plus d'un programme local gratuit (composé d'un "memento de l'accueil" et de mini-formations) d'une appli et d'un guide (Bordeaux Shopping), la CCI lance la première édition des "Trophées de l'accueil", concours annuel pour les professionnels du tourisme et les commerçants. Récompensant quatre catégories d'activité (commerçants, restaurateurs, hébergeurs, gestionnaires d'activité), les inscriptions pour ce concours, dont la remise des prix aura lieu en novembre, se terminent le 30 juin.

  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

  • 23/04/18 | Mont-de-Marsan: une initiative pour aider à réviser le Bac/Brevet

    Lire

    Du 2 au 19 mai, la ville de Mont-de-Marsan invite les collégiens et lycéens à venir à la Médiathèque afin de réviser leurs examens de fin d'année. Des professeurs seront présents pour répondre à leurs questions et les conseiller. Entraînements, conférences, ateliers textuels, sonores et audiovisuels et même massages, tout sera prévu pour que les futurs diplômés puissent réviser dans des conditions optimales. Renseignements sur place ou 0558460943.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Ils ont fait Salon !

27/05/2017 | Quelques cartes postales d'un séjour au Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine.

Les chiens de troupeaux étaient sur le ring du Salon de l'Agriculture

Le Salon de l'agriculture, c'est une foule d'évènements, d'ateurs, de métiers, de filières qui sont représentées, et d'autant plus depuis la mise en place de la grande région. Présents chaque jours depuis le 20 mai, l'équipe d'Aqui vous rapporte ici quelques unes des ses nombreuses et riches rencontres faites au fil des allées de la Ferme et du Hall 4. De petites brèves comme autant de clins d'oeil à quelque uns de ceux qui ont participé et animé l'évènement pour le plaisir du grand public, avec toujours l'objectif pédagogique d'en savoir un peu plus sur l'univers agricole régional et ses satellites. Une liste, on l'avoue non exhaustive...

Au doigt... et à l'oreille surtout

Régulièrement sous le Hall4 du Parc des expositions, Gérard Lalande et Sophie Colladant étaient sur le ring pour présenter à un public captivé, leurs chiens de troupeau. Les deux bergers ont expliqué leur travail et procédé à de nombreuse démonstrations. Et Get et Julia, ont toujours fait preuve d'une obéissance exemplaire l'oreille à l'affût. Et pour cause, les bergers ont donné leurs ordres à leurs chiens à l'aide d'un sifflet, soit à distance, soit près du troupeau, toujours les mêmes dans ces deux cas : gauche, droite, stop, pousse. Les différents sons du sifflet permettent au berger de diriger son chien. Il faut entre 3 et 4 ans pour préparer le chien au travail, et qu'il soit parfaitement entraîné. Une fois qu'il est éduqué, le chien de troupeau peut gérer jusqu'à environ 1 500 brebis. Les deux bergers ont également présenté les 4 races de chiens de berger français : le berger des Pyrénées, le berger de Beauce, le berger de Brie et le berger Picard.

Aux férus du Kintoa...

Vendredi s'est tenu le deuxième concours de la race Porc Basque ou Kintoa, après le Salon de Paris. Le concours a mis en compétition les animaux d'une dizaine de producteurs. Plusieurs épreuves ont ainsi permis d'attribuer divers prix : prix de la plus belle truie, prix de la cochette - la femelle du cochon qui n'a pas encore donné naissance à des petits - et un prix sur la race, c'est-à-dire sur le physique le plus représentatif du Porc Basque. Les récompenses : des médailles, pour conserver le plaisir de participer et de présenter ses plus beaux porcs au public. La compétition organisée par l'Association des Eleveurs de Porcs Basques sera présentée par Capucine Picamole. A tous les férus de Kintoa, (ou aux simples curieux tendance gourmands...) Pierre Oteiza, éleveur et producteur de charcuterie, les invite à venir participer aux festivités de l'AOC Kintoa et jambon du Kintoa les 14 et 15 octobre prochains dans son village natal des Aldudes, pour fêter l'AOC obtenue en août dernier.

Le Kintoa était sur le Salon de l'Agriculture

Ca roule ma poule !

Originaires de Cérons en Gironde, Emilie et Michel Dudon, de la Ferme d'Illats, exposent cette année au Salon de l’Agriculture. Ils sont venus avec leurs poules pondeuses, élevées en plein-air et alimentées uniquement aux céréales sans OGM. Sur leur stand les visiteurs, ont la possibilité d'acheter une ou plusieurs poules, mais aussi de les découvrir de façon pédagogique. Emilie et les étudiants de Bordeaux Sciences Agro expliquent aux petits comme aux grands l’anatomie d’une poule et son cadre de vie, son cycle de vie et de ponte mais proposent aussi des activités. Un loto d’association d’image et une activité sensorielle « je touche, je sens, je regarde » permet de mieux comprendre ces petits animaux. Emilie se fera également un plaisir de vous donner des conseils et son avis sur les poules que vous possédez déjà à la maison.

Jump'in Salon

Le CSO, le concours de sauts d'obstacles, arrive au galop au Salon de l'Agriculture. Le projet qui voit le jour pour la première fois cette année promet du grandiose : plusieurs épreuves de sauts d'obstacles sur toute une journée. Ce sont pas moins de 190 participants et leurs clubs, qui sont attendus demain à partir de 9h. L'épreuve phare ? Le derby, qui débutera à 13h50 et qui mettra les candidats à rude épreuve : 14 obstacles sur la carrière ou dans la pinède d'à côté. Un parcours mis en place par les organisateurs de sorte qu'il soit agréable pour les concurrents et qu'il varie des concours habituels. Tous les participants, de 7 à 17 ans environ, obtiendront un petit cadeau pour leur participation. Mais le premier prix va en rendre jaloux plus d'un. Pour mettre les races locales sous le feu des projecteurs, c'est un poney pottock, débouré, de trois ans qui sera la récompense du vainqueur. Rendez-vous sur la ligne d'arrivée.

La chevauchée fantastique

Le stand du Village Pottok est une nouveauté du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2017. Le stand se situe juste à côté de la carrière. L’an dernier, l’Association d’Eleveurs de Chevaux de la Nouvelle-Aquitaine (AECNA) a constaté que les baptêmes à poney ne se faisaient pas systématiquement avec des races néo-aquitaines et parfois même avec des races étrangères. C’est ainsi que la race Pottok (« petit cheval » en basque), élevée dans les Pyrénées, est arrivée au Salon. L’occasion pour les éleveurs de promouvoir cette race, mais aussi le poney au sens large. L’objectif principal du Village Pottok est de valoriser la race grâce aux baptêmes, mais aussi grâce à des animaux plus enclins au sport, qui sont commercialisés. Les recettes des ventes de Pottok servent à en acheter d’autres aux éleveurs, afin de continuer à promouvoir la race.

Le village des Pottock, la nouveauté 2017 sur le SANA

 

Savez-vous plantez des cèpes ?

L'APCCG (Associations des Producteurs de Cèpes et de Champignons de Gironde), vous propose de venir découvrir comment faire pousser vos propres champignons. L'association qui organise plusieurs sorties dans les bois durant l'année, explique, notamment aux enfants, quels sont les 10 commandements que doivent respecter tous les cueilleurs de champignons, et les comportements à adopter. Ils font également des formations et communiquent des informations sur le champignon. Ainsi ils exposent, font une démonstration d'ensemencement de bulbe de shiitake (un champignon) et la procédure à suivre afin de faire pousser des champignons. Après que le bulbe ait été inséré dans une bûche préalablement trouée, il suffit de boucher le trou à l'aide d'un bouchon et de la laisser à l'abri et dans un endroit humide pendant deux ans. Puis on provoque un choc thermique en mettant la bûche dans de l'eau froide durant deux jours. Les animations de l'association invitent à partager vos recettes à base de champignon dans la convivialité.

Promenons-nous dans les bois

Alliance Forêt-Bois revient sur le Salon de l'Agriculture cette année. La coopérative forestière est la première en France en termes de commercialisation de bois PEFC qui promeut la gestion durable des forêts. La coopérative gère 3 pôles principaux : la documentation de gestion forestière, c'est-à-dire qu'elle procure à ses adhérents des conseils forestiers, notamment sur les aspects administratifs, réglementaires et fiscaux. Mais elle les aide également à la sylviculture, ou comment « cultiver les forêts » : effectuer un reboisement dynamique, renouveler les plantations et optimiser les coûts de production. La coopérative travaille principalement avec des propriétaires privés et accompagne ses adhérents jusqu'à l'exploitation et la commercialisation des bois. Grâce à un service de proximité, les 44 000 exploitants sont soutenus dans leurs différentes démarches.

Plant de pins sur  le stand Alliance Forêt-Bois

Solène Méric et l'équipe Aqui
Solène Méric et l'équipe Aqui

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2746
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -