Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Interview - Mathilde Rimaud Ecla Aquitaine : les éditeurs sont fidèles, à nos côtés, au rendez vous du Salon du Livre

26/03/2010 |

Stand de l'Ecla au Salon du Livre de Paris

L'Agence régionale pour l'Ecrit, le Cinéma, le Livre et l'Audiovisuel et, plus particulièrement son pôle livre, accueille sur un stand qui leur est spécialement dédié les éditeurs d'Aquitaine au Salon du Livre de Paris, le trentième du nom. Ce sera du 26 au 31 mars à la porte de Versailles et Aqui sera là, attentif à la richesse de la création éditoriale et aux moments privilégiés de rencontre avec les auteurs et leur public. Mathilde Rimaud responsable du pôle économie du livre au sein d'ECLA rappelle les enjeux d'une présence à ce grand rendez vous culturel annuel.

@qui! - Ecla sera présente, cette année encore, auprès des éditeurs aquitains au Salon du Livre de Paris. Comment évaluer, au fil des ans, l'importance de ce soutien ?
Mathilde Rimaud - L'importance pour les éditeurs aquitains ? Elle se lit sans doute dans leur fidélité à ce rendez vous, pour certains tremplin d'essai, pour d'autres lieu incontournable pour leur travail. Et dans la satisfaction exprimée chaque année quant aux services proposés par Ecla sur ce salon, alors même que le fait d'être sur un stand commun n'est pas l'idéal, en terme de communication pour les éditeurs, puisque ils ne peuvent pas différencier leurs stands. Les résultats économiques (vente au public) sont finalement presque secondaires pour certains éditeurs; le principal intérêt résidant dans l'opportunité de rencontrer en un seul lieu les contacts professionnels indispensables, les journalistes, libraires, bibliothécaires, éditeurs étrangers, diffuseurs... Et puis il ne faut pas oublier le fait que l'agence prend en charge la majeure partie des frais liés à ce salon qui revient extrêmement peu cher aux éditeurs: c'est évidemment un aspect non négligeable de leur satisfaction!

@! - Quels seront les temps forts, les nouveautés au rendez vous de cette année 2010 ?
M. R. - 2010 sera marqué par une série de conférences montées par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture, la FILL, autour du thème des résidences d'auteurs. Et sur le stand Aquitaine, nous aurons le plaisir d'accueillir quelques invités de marque, Hubert Reeves, Willem, Geneviève Fraisse, Claude Beausoleil.... Le Festin présentera son nouveau site internet et une entreprise aquitaine de pointe, I2S, viendra présenter aux bibiothécaires ses outils pour la numérisation. Enfin, notre stand est toujours un lieu convivial grâce à nos partenaires, l'Aapra et la Maison des Vins de Graves. Mais je vous invite à découvrir notre dossier de presseprésentant le programme complet.

@! - Des inquitéudes se font jour à propos de l'avenir du rendez vous parisien du Livre qui pourrait changer de nature, passer sous la coupe de groupes nationaux et s'éloigner de sa démarche actuelle, favorable à la diversité éditoriale.
M. R. - A travers la FILL, nous sommes très attentifs aux choix du Syndicat National de l'Edition, le SNE et de Reed OIP en la matière. Rien n'est décidé officiellement pour l'instant. Ce qui est certain c'est que les budgets sont déjà très conséquents et ne nous permettront pas d'envisager une augmentation des coûts, surtout si les surfaces sont moindres. Et s'il s'avère que le Salon du livre ne souhaite plus faire de place aux plus petits éditeurs et à la variété de leur production, nous trouverons des solutions pour continuer d'accompagner nos éditeurs dans les lieux professionnels qui leur permettent de rencontrer leur public et de développer leur business.

Partager sur Facebook
Vu par vous
704
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Cécé | 17/03/2010

Ok mais que fait ECLA (ex ARPEL) pour aider le vivier de jeunes auteurs aquitains? Quelle politique d'aide à la publication? Quelle recherche de nouveaux talents, dans les marges urbaines par exemple? Il va falloir cravacher pour nous montrer qu'ECLA n'est pas un "grand machin" de plus...

PVolpilhac | 18/03/2010

Je rappellerai que le soutien à la Vie littéraire est une des missions de l'Agence ECLA ;
En voici quelques exemples :
--Depuis septembre 2009 le pole Vie Litteraire a reçu plus de 80 auteurs, futurs auteurs.. pour des conseils (recherche d'éditeurs, rédaction de contrat d'éditions, soutien à la négociations de droits...)
Et nos missions :

--la realisation et la diffusion d'un guide des auteurs (outil de promotion des auteurs papier et en ligne ) auprès des partenaires professionnels du livre en aquitaine et au-delà.
--des résidences d'auteurs dans les régions partenaires de l'Aquitaine.
-- la mise à disposition d'un service juridique pour les auteurs
--la creation d?un collection de DVD autour des jeunes auteurs de BD diffuser gratuitement aupres de toutes structures du livre en aquitaine (bibliotheques, lycées, colleges,..)
--la presence d'auteurs sur les salons aquitains.
--l'organisation de journées professionnelles de formation gratuite pour les auteurs... La prochaine aura lieu le 9 avril en amont des Escales du livre autour de la BD
-- et si l'on souhaite parler « gros sous » l'agence a attribué + de 60 000 euros en 2009 de rémunérations d'auteurs dans le cadre de projet en établissement scolaire (colleges et lycées) , de résidences en lycées et centre d'apprentis), de projets d'ateliers de traductions... et autres.
Voilà nous aidons donc des auteurs : des jeunes et des moins jeunes ; connus ou moins connus ; du nord ou du sud de l'Aquitaine mais qui ont en commun d'avoir été édité dans des grandes ou de toutes petites maisons d'éditions...
Ce n'est surement pas assez, nous en sommes conscients mais la porte du « machin » est toujours ouverte pour réfléchir.
Bien à vous

PVolpilhac

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -