Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

J. Touzeau : "Construire, étape par étape, une ville nouvelle"

02/05/2008 |

Jean Touzeau, Maire de Lormont

Maire de Lormont depuis 1995, Jean Touzeau présente sa vision de la ville qu'il remodèle avec les opérations de renouvellement urbain.

Aqui! : Comment la mairie a-t-elle participé au choix des bâtiments à reconstruire ?
Jean Touzeau :Nous sommes d'abord partis sur une commande passée à un cabinet d'architectes avec sociologues, urbanistes et toute la dimension environnementale pour qu'ils nous fassent des propositions. Ces propositions ont été étudiées par les différents comités techniques, ont été portées devant la population et ont été partagées par les habitants.

L'objectif de la ville de Lormont, ce n'est pas de démolir des logements pour expulser des populations et perdre de la population. Nous sommes en tissu urbain. Nous avons le tramway, ce n'est pas pour avoir autour de ses stations de grands parcs et que les populations aillent à Créon ou à Blaye pour essayer de trouver un logement. Notre objectif est d'avoir une ville qui trouve cet équilibre entre 20 et 22 000 habitants.

Lormont-Génicart, c'est 13 tours de 18 étages. Moi, je n'ai rien contre les tours de 18 étages, à condition qu'elles ne soient pas côte à côte et par trois. La tour devant la station de tramway toute seule, elle serait gérable. Trois tours, c'est invivable et ingérable, sauf dans l'esprit de quelques uns qui n'ont jamais mis les pieds dans la glaise. Pour des raisons extrêmement simples : quand vous rassemblez sur quelques dizaines de m2 des centaines de familles et que vous leur demandez de bien vouloir partager ces quelques dizaines de m2 et en faire leur espace de vie, cela ne tient pas la route. Nous, notre objectif, c'est donner de l'oxygène à Génicart en démolissant 6 tours sur 13, ce qui est quand même relativement modeste, et on réhabilite le reste.

@! : Actuellement, certains habitants ont l'impression d'un flottement, qu'on leur propose moins vite un logement parce qu'il y a des retards dans la construction des logements neufs.
J.T. : Lorsque, en 2006, on a rencontré une première fois les habitants pour leur dire « on va démolir les tours de Génicart 3, on va faire les Garosses, etc. » et qu'on disait « cela sera fait en 2009 », ils rigolaient. Ils pensaient qu'on en aurait pour 10 ans ou 15 ans. Puis ils ont vu sur Carriet qu'à quelques mois près, c'était fait. A Génicart, cela avance à grands pas. Et je fais la part des choses entre la réalité des difficultés qui peuvent survenir, et qui sont le lot de tout chantier, et puis l'expression d'anxiété des habitants, qui est normale : vous imaginez, vous habitez depuis une trentaine d'années dans un bâtiment et on vient vous voir en disant « dans deux ans, vous déménagez ». Ils pensaient qu'on en aurait pour dix ans, ils n'y croyaient pas.

@! : Lors de la période de consultation, il y a eu beaucoup de propositions de la part des habitants ?
J.T. : Il y a eu un partage du projet par les habitants, oui. Les expressions sur les aires de jeu, par exemple... Sur ce qui va être reconstruit à la place des tours, là, les projets ne sont pas ficelés. On est d'abord sur des opérations de construction, ensuite viendra la démolition et donc la réflexion sur ce qu'on fait à la place. Ce n'est pas définitif. Il est encore temps de se manifester pour faire des propositions.

@! : Idéalement, comment vous voyez Génicart dans 7 ou 8 ans ?
J.T. : On a enclenché un processus qui est de construire, étape par étape, une ville nouvelle. Dans 5 ou 7 ans, il y aura des parties de la ville qui auront tellement évolué que vous ne les reconnaîtrez pas. Et puis d'autres parties qui auront été réhabilitées et où il sera, je pense, très agréable de vivre. On le voit aujourd'hui, il a bien des choses qui se sont régulées, parce que la ville est de plus en plus ouverte sur l'agglomération.

Une ville est attractive si elle est partagée par les habitants. Vous êtes bien à Lormont si vous avez plaisir à y vivre avec les autres. Vous pouvez être dans la plus belle ville du monde avec des beaux bâtiments, etc, si vous vous enquiquinez parce que vous ne pouvez pas voir votre voisin ou parce qu'il n'y a rien à faire qui vous intéresse, et bien, vous n'êtes pas bien dans la ville. Vous êtes bien dans la ville si vous avez plaisir à participer à l'atelier du Centre Social sur la danse contemporaine ou à l'école de musique qui est à proximité, si vos enfants partagent avec leurs copains le sport. C'est ça, la ville, ce n'est pas que les bâtiments.

Propos recueillis par Vincent Goulet

Partager sur Facebook
Vu par vous
398
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -