Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Jacques Bilirit, l'homme à la tablette

14/09/2014 | « Aujourd'hui, il est indispensable de se connecter pour s'informer, communiquer et travailler. La tablette est un outil facile qui le permet »

Jacques Bilirit à son bureau au Conseil général

Le 3 octobre prochain, Aqui ! et l'association des amis d'Aqui! organisent leur 4ème colloque autour du thème: « Numéricratie : une nouvelle démocratie ? », au Rocher de Palmer à Cenon. Pour ce nouveau rendez-vous « nous avons souhaité mettre les élus et les citoyens qui utilisent les réseaux sociaux dans la boucle », explique Joël Aubert, le président d'Aqui ! Presse. Ainsi, lors de l'atelier intitulé « Les analyses et les choix d'élus de terrain », cinq élus aquitains actifs sur le net parleront de leur expérience. Jacques Bilirit, vice-président du Conseil général de Lot-et-Garonne sera l'un d'entre eux. Quotidiennement sur sa tablette, il est actif sur la toile via son blog et son compte Facebook. Rencontre...

Il est 14h en ce vendredi 12 septembre. Jacques Bilirit, vice-président du Conseil général de Lot-et-Garonne, entre dans son bureau. A peine assis, son premier geste : positionner sa tablette numérique. Depuis deux ans, elle ne le quitte plus, ou tout du moins pratiquement plus... « Internet est un outil indispensable pour s'informer, travailler et communiquer. Et la tablette permet de l'avoir partout. L'autre jour, se rappelle-t-il, j'ai inauguré un établissement. Et bien, au lieu d'imprimer mon discours, je l'avais sur ma tablette ». Quotidiennement, le maire de Fourques/Garonne s'informe grâce à des abonnements numériques. « Je reçois des dépêches de journaux comme Le Monde, Libé, Marianne, Les Echos ou encore Alternatives économiques ». Ayant plusieurs casquettes, cet outil lui permet aussi de travailler à distance avec ses collaborateurs. « Mais attention la tablette ne remplace en rien le contact humain que je privilégie avant tout ! ». Facebook « oui » Twitter « non » ! Jacques Bilirit a lui aussi succombé aux charmes de Facebook, « car je voulais humer l'air du temps », se justifie-t-il... « Je voulais comprendre ce phénomène de société. » A ce jour, il compte 1156 « friends ». La plupart sont des hommes et des femmes politiques du département. Et quand certains déballent leur vie privée à coups de photos et de vidéos, lui fait part à ses amis, par le biais d'articles, de ses hobbies tels que la gastronomie, les paysages et l'environnement. « Mais j'en profite aussi pour partager mes préoccupations ». Derniers en dates : « Pauvreté : une bonne et une mauvaise nouvelle » d'alternatives-economiques.fr ; « Des solutions multiples pour jardiner en ville » de touslesbudgets.com ou encore « Foire aux vins 2014. Sud-ouest : le marmandais revoit la vie en rouge » de lexpress.fr. En revanche, le conseiller général n'est absolument pas adepte de Twitter. « Avec ce réseau social, l'anecdote prime sur le fond. Et puis on devient vraiment esclave, à l’affût du moindre petit mot. Cela ne fait pas avancer la société. La complexité demande du temps de réflexion. Twitter n'offre pas ce temps ! » « La vitesse liée à ces outils peut être un danger important » Et pour communiquer sur sa fonction d'homme politique en tant que conseiller général du canton de Marmande-Est et donner son avis, Jacques Bilirit possède un blog jacquesbilirit.fr. « Là, je vais au fond des choses et je tente de nourrir le débat public ». Le dernier article posté date d'avril 2014... Sinon, bien sur, il a un smartphone, un Iphone plus précisément. « Je m'en sers principalement pour téléphoner, envoyer des textos et pour noter mes rendez-vous ». Mais Jacques Bilirit sait très bien déconnecter quand il le faut. « J'ai quelqu'un à la maison qui est là pour me le rappeler ! », ironise-t-il. Il l'assure, il est capable de couper smartphone, tablette et ordinateur pendant les vacances, « car trop utiliser tous ces outils peut devenir dangereux. La vitesse est le maître mot de cette nouvelle technologie. Hors, il est indispensable de savoir prendre le temps pour réfléchir. »

S'inscrire au colloque du 3 octobre - Demandez le programme !

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1772
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -